• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition

    Martin Paul

    Avocat, homme d'affaires et homme politique canadien. Il a fait sa marque comme ministre des Finances (1993-2002) en rétablissant l'équilibre budgétaire du gouvernement fédéral, au prix toutefois, selon certains critiques, d'un désengagement massif de l'État canadien du domaine de la santé et des programmes sociaux. Premier ministre du Canada à partir du 12 décembre 2003. Il succèdait alors à Jean Chrétien. Paul Martin perd le pouvoir lors des élections fédérales du 23 janvier 2006, remportées par le Parti conservateur de Stephen Harper, et annonce, le soir même du scrutin, son intention de quitter la direction du Parti libéral du Canada.

    Biographie

    La biographie officielle

    «Paul Martin est le 21ième premier ministre du Canada.

    M. Martin est député de la circonscription de LaSalle-Émard (Montréal, Québec) depuis 1988. En 1990, il a pris part à la course à la direction du Parti libéral du Canada, terminant deuxième lors du congrès à la chefferie.

    De 1991 à 1993, il a été porte-parole associé en matière de finances et critique en matière d’environnement à la Chambre des communes. En 1993, il a joué un rôle important dans l’élaboration de la plate-forme libérale en vue des élections générales, et il a été l’un des auteurs du document Pour la création d'emplois / Pour la relance économique : Le plan d'action libéral pour le Canada, plus souvent appelé le « Livre rouge ».

    Les Libéraux ont repris le pouvoir en 1993 et Paul Martin a été nommé ministre des Finances, poste qu’il a occupé de novembre 1993 à juin 2002.

    Au cours des mois qui ont mené au Congrès à l’investiture libérale en novembre, M. Martin a recueilli un appui sans précédent chez les libéraux à travers le pays.

    Lors des Assemblées d’élection des délégué(e)s en septembre et, ensuite, au congrès, M. Martin a obtenu plus de 93% des voix ce qui fait de lui le nouveau chef du Parti et prochain premier ministre.

    M. Martin amène au bureau du premier ministre une expérience impressionnante.  Au cours cette période, le Canada a éliminé un déficit de 42 milliards de dollars, a enregistré cinq excédents budgétaires consécutifs, a remboursé plus de 36 milliards de dollars de la dette publique, a investi dans les soins de santé ainsi que dans d’autres domaines prioritaires, et a accordé les réductions d’impôt les plus importantes de notre histoire.

    En tant que ministre des Finances du Canada, Paul Martin jouissait d’une excellente réputation à l’échelle internationale; il a représenté le Canada lors de différents sommets internationaux. En septembre 1999, il est devenu le premier président du G-20, un groupe composé des pays du G-7 et de différentes économies de marché émergentes. Il est grandement respecté sur la scène internationale, entre autres pour le leadership qu’il a exercé aux fins d’établir un nouvel ordre mondial dans lequel les économies de marché émergentes pourraient se prémunir contre les crises financières ruineuses.

    Il est maintenant co-président de la Commission des Nations Unies pour le secteur privé et le développement en compagnie de Ernesto Zedillo, ancien président du Mexique.  On s’attend à ce que la Commission présente ses recommandations pour favoriser l’entrepreneurship local dans les pays en développement plus tard cette année et qu’elle implante ensuite plusieurs projets-pilotes pertinents.

    M. Martin est né à Windsor (Ontario) en 1938. Il a une sœur, appelée Mary Anne. Sa mère, Eleanor (ou Nell), est décédée en 1993. Son père, qui a été un parlementaire réputé, est décédé en 1992.

    Paul Martin pèreL’honorable Paul Martin père a exercé une influence profonde. Il a fait partie du Cabinet libéral pendant près d’un quart de siècle, sous la direction de quatre premiers ministres différents – William Lyon Mackenzie King, Louis Saint-Laurent, Lester Pearson et Pierre Trudeau. Il a été un ministre influent et est considéré comme l’un des architectes de la politique sociale de l’après-guerre, une politique qui est l’une des réalisations les plus durables du Parti libéral.


    M. Martin a étudié la philosophie et l’histoire au Collège St. Michael de l’Université de Toronto. Il est diplômé de l’École de droit de l’Université de Toronto. Il a été admis au Barreau de l’Ontario en 1966.

    Avant de se lancer en politique, il a mené une fructueuse carrière dans le secteur privé, d’abord comme cadre d’entreprise chez Power Corporation du Canada, à Montréal, puis comme président et chef de la direction de la Canada Steamship Lines. Il a également été actif au sein d’un grand nombre d’organismes communautaires et d’organismes de services.

    Il a épousé Sheila Ann Cowan en 1965. Leur premier fils, Paul, est né en 1966. Jamie est né trois ans plus tard, et le plus jeune, David, est né en 1974.»


    Source : Cabinet du Premier ministre du Canada (Gouvernement du Canada)

    Oeuvres

    Marquer l'histoire. La politique de la réussite (énoncé de politique, 2003). On peut le télécharger en format PDF sur le site Les Classiques des sciences sociales
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Loading
    Informations
    Données biographiques
    Nationalité
    Canada
    Naissance
    28 août 1938, Windsor, Ontario, Can.
    Raccourcis

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.