Dernières modifications

    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Fluxs RSS:

    Impression du texte

    Ouragan

    Définition

    Il y a seulement un siècle, il était bien difficile de croire aux prédictions de la température. Pourtant la science de l'époque, toujours fondée exclusivement sur le déterminisme de Laplace, incitait à présumer que tout est prévisible dans la nature. Paradoxalement, c'est depuis que l'on sait qu'il y a de l'imprévisibilité qu'il existe de nombreux systèmes complexes, où l'on ne peut jamais dépasser la probabilité, que la prédiction de la température a progressé considérablement, au point que l'on peut prédire l'endroit où frappera un ouragan dont onsuit la trajectoire depuis sa formation. Cette prédiction ne peut toutefois être faite que quelques jours avant l'événement et elle demeure jusqu'à la fin une probabilité: une modification dans une variable du système peut changer le cours des choses jusqu'au dernier moment.

    Un ouragan est un système dynamique, complexe qui, comme tous les systèmes de ce genre–  depuis l'eau qui bout à la planète qui se réchauffe, en passant par tous les êtres vivants, notre organisme, notre cerveau, les termitières, nos villes, nos sociétés, Gaia: l'ensemble terre-atmoshphère – est caractérisé l'interaction d'une multitude d'éléments formant un réseau. Il un mélange de chaos et d'ordre. Au début du XXe siècle, le mathématicien français Henri Poincaré avait démontré qu'il est impossible de prédire à partir des lois de Newton, le mouvement de trois corps en interaction: une planète et deux lunes par exemple. Un léger changement dans un corps provoquera tôt ou tard dans les deux autres une rétroaction positive qui dérèglera le système. Un phénomène semblable risque fort de se produire dans l'Arctique. La glace n'absorbe que 20% de l'énergie solaire. Quand elle fond pour faire place à de la terre qui absorbe 80% de la même énergie, cette terre se réchauffe, l'atmosphère également, la glace fond plus vite... et un processus qui semblait devoir être lent au départ, s'emballe. Bien des savants craignent un tel dérapage en ce moment. Un grand système dynamique est le lieu d'une multitude de rétroactions de ce genre, les unes, négatives, le stabilisent, les autres, positives, le dérèglent, le rendent fou littéralement.

    Si l'on ne peut pas faire de prédictions sûres dans ces conditions, on peut tout de même voir venir le danger avec un degré de probabilité pouvant être élevé dans bien des cas. Le diabète est un dérèglement du processus de régulation du taux de sucre dans l'organisme. Il est clair, même pour celui qui ne connaît pas les études épidémiologiques sur la question, que l'obésité, combinée avec le manque d'exercice physique et l'abus du sucre, accroît le risque de ce dérèglement. Pour des raisons analogues, il est clair que l'excès actuel d'émissions de gaz à effet de serre provoquera de graves perturbations dans Gaia et que le réchauffement de l'eau de la mer accroîtra à la fois le nombre des ouragans et leur violence.

    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01

    Référence



    Dons reçus (2019-2020):6100$
    Objectif: 25 000$


    Nous vous remercions de votre générosité. Pour la campagne 2019-2020, notre objectif s'élève à 25 000$.

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.




    TEST C