• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition

    Preminger Otto

    Introduction à l’œuvre de l’auteur

     

                L’Enfant, dit-on, est l’incarnation de la Beauté sur Terre. Son monde ne serait que plaisir, insouciance et romantisme. Ce que l’opinion commune ignore ou feint d’ignorer, pour ne pas remettre en cause l’une de ses croyances profondes, c’est que le Paradis de l’Enfance est un mythe qui mène à l’Enfer de la Laideur et de la Vanité. Otto Preminger est l’un des rares cinéastes qui aient eu le courage de raconter cette tragédie universelle. Cette singularité, alliée à un talent hors du commun, l’a élevé au firmament des auteurs les plus pénétrants de son époque.

     

    Lire la suite de l'article

     

    Biographie

    Débuts

     

                Fils d’un important homme de Loi, Otto Preminger devient comédien à l’âge de dix-sept ans, dans la troupe de Max Reinhardt. Deux ans plus tard, il signe sa première mise en scène. Il participe ensuite à la fondation de deux théâtres : la Komôdie et le Schauspielhaus. De 1933 à 1935, il administre le Theater der Josefstadt, où il dirige une dizaine de pièces. Invité par Gilbert Miller et Joseph Schenck, grand producteur de Broadway et directeur de la Fox, Preminger quitte son pays natal et se partage entre New York et Hollywood. C’est dans cette cité mythique que le futur citoyen Américain commence véritablement sa carrière cinématographique, lui qui avait réalisé son premier film peu avant son départ d’Autriche (Die Grosse Liebe) (1931).

     

    Particularités

     

                Otto Preminger se révéla au grand public grâce à Laura, superbe film noir qu’il réalisa en 1944. Soucieux de son indépendance artistique, il produisit l’intégralité de ses nombreux films à l’exception de Scandale à la cour (A Royal Scandal) (1945), Ambre (Forever Amber) (1947), Rivière sans retour (River of no Return) (1954), Condamné au silence (The Court Martial of Billy Mitchell) (1955) et Porgy and Bess (1959). En réalisant Exodus, il fut l’un de ceux qui mirent fin à la disgrâce de Dalton Trumbo, grand scénariste accusé de sympathies communistes par le Comité McCarthy.

    Oeuvres

    Filmographie

    · 1931 : Die Grosse Liebe ou The Great Love

    · 1936 : Under Your Spell

    · 1937 : Charmante famille (Danger, Love at Work)

    · 1938 : Le Proscrit (Kidnapped)

    · 1943 : Margin for Error ou Clare Booth Luce's Margin for Error

    · 1944 : In the Meantime, Darling

    · 1944 : Laura

    · 1945 : Scandale à la Cour (US : A Royal Scandal)

    · 1945 : Crime passionnel (Fallen Angel)

    · 1946 : Quadrille d'amour (Centennial Summer)

    · 1947 : Ambre (Forever Amber)

    · 1947 : Femme ou maîtresse (Daisy Kenyon)

    · 1949 : L'Éventail de Lady Windermere (The Fan ou Lady Windermere's Fan)

    · 1949 : Le Mystérieux docteur Korvo (Whirlpool)

    · 1950 : Mark Dixon, détective (Where the Sidewalk Ends)

    · 1951 : La Treizième Lettre (The 13th Letter)

    · 1952 : Un si doux visage (Angel Face)

    · 1953 : La Lune était bleue (The Moon Is Blue)

    · 1953 : Die Jungfrau auf dem Dach

    · 1954 : La Rivière sans retour (River of No Return)

    · 1954 : Carmen Jones

    · 1955 : L'Homme au bras d'or (The Man with the Golden Arm)

    · 1955 : Condamné au silence (US : The Court-Martial of Billy Mitchell)

    · 1957 : Sainte Jeanne (Saint Joan)

    · 1958 : Bonjour tristesse

    · 1959 : Porgy and Bess

    · 1959 : Autopsie d'un meurtre (Anatomy of a Murder)

    · 1960 : Exodus

    · 1962 : Tempête à Washington (Advise and Consent)

    · 1963 : Le Cardinal (The Cardinal)

    · 1965 : Première victoire (In Harm's Way)

    · 1965 : Bunny Lake a disparu (Bunny Lake is Missing)

    · 1967 : Que vienne la nuit (Hurry Sundown)

    · 1968 : Skido (Skidoo)

    · 1970 : Dis-moi que tu m'aimes, Junie Moon (Tell Me That You Love Me, Junie Moon)

    · 1971 : Des amis comme les miens (Such Good Friends)

    · 1975 : Rosebud

    · 1979 : La Guerre des otages (The Human Factor)

    Distinctions

    Otto Preminger a été nommé deux fois aux Oscars, pour la mise en scène de Laura et du Cardinal.

    Liens externes

    · IMDB – www.imdb.com

    · AlloCiné – www.allocine.fr

    · Ciné-club de Caen – www.cineclubdecaen.com

    · Cinémathèque Française – www.cinematheque.fr

    · Cinémathèque Québécoise – www.cinematheque.qc.ca

    Documentation

     

    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Loading

    Référence


    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.