• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition


    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Flux RSS:

    Maeterlinck Maurice

    Maurice-Polydore-Marie-Bernard Maeterlinck.

    Poète, dramaturge, philosophe, entomologiste belge, Maurice Maeterlinck obtint, en 1911, le prix Nobel de littérature.


    Biographie

    "Inscrit au barreau, il se tourna vers le lettres. Il débuta, tout jeune encore, par un petit recueil de poésies inquiètes et pénétrantes, Les Serres chaudes (1889). Ses principales pièces de théâtre sont : La Princesse Maleine, publiée la même année, et qui, grâce à un article de Mirbeau, le rendit célèbre; L’Intruse (1890) : Les Aveugles, Les Sept Princesses (1891); Pelléas et Mélisande (1892); puis trois drames pour marionnettes : Alladine et Palomides, La mort de Tintagiles (1894); Aglavaine et Sélysette (1896). Maeterlick excelle à y exprimer ce qu’il y a de mystérieux, de vague, d’effrayant dans la vie inconsciente de l’âme. Vinrent ensuite : Monna Vanna (1902); Joycelle (1903), d’une conception plus claire; L’Oiseau bleu (1909), féérie symbolique d’une charmante poésie; Marie-Magdeleine (1913); Le Bourgmestre de Stilmonde (1920), drame patriotique; Le Miracle de saint Antoine (1920); Ariane et Barbe-Bleue (1921). D’autre part, il a publié des ouvrages de méditation philosophique d’une très noble inspiration et d’une forme magnifiquement lyrique : Le Trésor des humbles (1896); La Sagesse et la Destinée (1898); La Vie des abeilles (1901); Le Temple enseveli (1902); Le Double Jardin (1904); L’Intelligence des fleurs (1907); La Mort (1913); L’Hôte inconnu (1917); Les Sentiers dans la montagne (1919); Le Grand Secret (1921); La Vie des termites (1926); La Vie de l’espace (1929); La Vie des fourmis (1930)."

    Larousse du XXe siècle en six volumes. Paris, copyright 1931. Tome quatrième, p. 590


    Affiche d'une représentation de Pelléas et Mélisande
    Lithographie de Henry Van de Velde; affiche réalisée par Drukkeru Kotting, Amsterdam
    Source en ligne: Library of Congress Prints and Photographs Division Washington, D.C.
    Numéro de reproduction: LC-USZC2-1694

    Oeuvres

    Traductions en langue anglaise

    Death. Traduit par Alexander Teixeira Mattos. New York, Dodd, Mead and Company, 1912 (Kellscraft Studio)

    The Double Garden. Traduit par Alexander Teixeira Mattos. New York, Dodd, Mead and Company, 1911 (Kellscraft Studio)

    The Life of the Bee. Traduit par Alexander Teixeira Mattos. New York, Dodd, Mead and Company, 1910 (Kellscraft Studio)

    Discours d'acceptation du Prix Nobel de littérature de 1911 (Fondation Nobel)

    Documentation

    Brisson, Adolphe. "M. Maurice Maeterlinck", dans La comédie littéraire: notes et impressions de littérature, Paris, A. Colin, 1895, 382 p.: p. 175-184 (Bibliothèque nationale de France, Gallica – mode image, format PDF)

    Thomas, Edward. Maurice Maeterlinck. Second edition, with eight illustrations. London, Methuen & Co. Ltd., 1911 (texte complet disponible en ligne sur le site Kellscraft Studio)

    Hovey, Richard. "Symbolism and Maurice Maeterlinck", dans l'ouvrage du même auteur, The Plays of Maurice Maeterlinck, Chicago, Herbert S. Stone & Company, 1894, p. 3-11 (Theatre History.com)
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Loading
    Informations
    Données biographiques
    Nationalité
    Belgique; France
    Naissance
    1862, Gand
    Déces
    1949
    Documents Associés
    Remy de Gourmont
    symbolisme, théatre, art dramatique, essai, mystique, vie, matérialisme, panthéisme, tragique, réalisme
    Raccourcis
    Évocation de la vie de Maeterlinck à travers la présentation de films qui lui sont consacrés
    Biographie sur le site de la Fondation Nobel (angl.)
    Biobibliographie en langue anglaise (Books and Writers)
    Le symbolisme de Maeterlinck
    Maeterlinck vu par Remy de Gourmont (Les Amis de Remy de Gourmont)
    La Princesse Maleine (dossier sur le site du Théâtre national de la Colline, Fr.)
    Le salon de Maeterlinck
    Présentation d'une édition suisse de la pièce Les Aveugles
    Pièces d'archives à l'University of Southern Mississippi (É.-U.) - don de Patrick Mahony, qui fut adjoint littéraire de Maeterlinck et l'auteur du livre The Magic of Maeterlinck (1951)
    On peut entendre sa voix

      Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.