• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition


    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Flux RSS:

    Impression du texte

    Lobélie de Dortmann

    Définition

    Plante semi-aquatique, elle pousse le plus souvent sous l'eau, ou en partie immergée, florissant à la surface. Tige nue (haut. 15 à 50 cm); petites feuilles charnues, creuses, en rosette à la base de la tige; fleurs bleu pâle, parfois blanches, d'une forme très caractéristique. Chaque tige porte une grappe de 4 à 7 fleurs (long. 8 à 10 mm).

    Le frère Marie-Victorin remarque que la lobélie de Dortmann est presque toujours accompagnée de l'ériocaulon septangulaire1. Ces deux fleurs de familles très différentes ont trouvé les mêmes solutions au milieu aquatique. Elles se ressemblent de manière étonnante: longues hampes et feuilles en rosettes à la base.

    1.frère Marie-Victorin, Flore Laurentienne, Presses de l'Université de Montréal, Montréal, 1964, p.546

    Essentiel

    En France, la lobélie de Dortmann est considérée comme une relique. Il existe même un site Internet qui la présente sous ce nom. On y trouve le commentaire suivant: «Le réchauffement qui a succédé (à la dernière glaciation) , a vu disparaître de notre région, (la Bretagne) de très nombreuses espèces à mesure qu’elles reculaient avec la toundra ou la taïga. Toutefois, sur certaines stations favorables quelques exemplaires de ces plantes se sont maintenues jusqu’à nos jours. On dit que ces plantes sont des reliques de l’époque glaciaire.

    C’est le cas par exemple de la lobélia de Dortmann (Lobelia dortmanna) dont il ne reste plus en France que deux ou trois stations dont une dans le Morbihan (étang de Priziac), les autres dans les Landes. Cette plante, sans être commune en Scandinavie, parce qu’elle assez localisée, se rencontre davantage dans ces pays qui ont conservé un climat proche de celui qui existait en France, à l’époque post-glaciaire. »

    Documentation

    Présence dans le monde:

    Amérique: Régions lacustres froides d'Amérique d'un océan à l'autre.
    Québec: La lobélie d'eau se trouve en abondance dans tout le Québec jusqu'au lac Mistassini. voir la Carte de la répartition de la lobélie de Dortmann le long du Saint-Laurent, 2002, site d'Environnement Canada

    Europe: On trouve la lobélie de dortmann dans le nord de l'Europe: France, Grande-Bretagne, Irlande, Belgique, Pays-Bas, Allemagne, Danemark, Norvège, Suède, Finlande, Pologne, Russie et Pays Baltes.
    France: En France, la lobélie de Dortmann est très rare et protégée sur l'ensemble du territoire. (liste des espèces protégées)

    Fiche d'identification

    Plant identification co. UK. Excellentes photos
    Rook.org

    Fiches botaniques
    fiche très complète du Livre rouge de la flore menacée de France

    Planches de botanique:
    1. planche du Prof. Dr. Otto Wilhelm Thomé, 1885, Kurt Stübers library (All.)
    2. dessin de Carl Axel Magnus Lindman, Projet Runeberg (Suède)

    Recherches

    Precipitated iron and manganese plaques restrict root uptake of phosphorus in Lobelia dortmann, rapport de recherche: conséquence de plaques de fer et de manganèse sur l'absorption de phosphore par la lobélie de Dortmann, (angl. avec résumé en fr.), presses scientifiques du CNRS
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Loading
    Informations
    Linguistique
    Allemand
    Wasser-lobelie
    Anglais
    Water lobelia

    Référence


    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.