• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition


    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Flux RSS:

    Strauss Leo

    Philosophe d'origine allemande devenu citoyen des États-Unis en 1944, spécialiste de la philosophie grecque, de Maïmonide et Spinoza.

    Oeuvres

    Bibliographie des oeuvres de Leo Strauss et des études publiées sur lui, jusqu'en 1997 (Phronesis.org) - document au format Word

    Traductions françaises

    Pensées sur Machiavel, Paris, Payot, 1982, 372 p. (Collection Critique de la politique)

    Droit naturel et histoire (Natural Right and History). Traduit par M. Nathan et É. de Dampierre. Paris, Plon, 1954. «Recherches en sciences humaines» # 5. Réédition: Flammarion, 1993, coll. «Champs» # 158.

    De la tyrannie (On Tyranny: an Interpretation of Xenophon's "Hieron"). Traduit par Hélène Kern. Précédé de Hiéron, de Xénophon, et suivi de Tyrannie et sagesse d'Alexandre Kojève. Paris, Gallimard, 1954. «Les essais» # 69. Réédition: Gallimard, 1983, coll. «Tel». Nouv. édition augm. de la correspondance entre L. Strauss et A. Kojève et du texte Mise au point de L. Strauss: Gallimard, 1997, coll. «Bibliothèque de philosophie».

    La Cité et l'homme (The City and Man). Traduit et présenté par Olivier Berrichon-Seyden. Paris, Presses Pocket, 1987. Réédition: Presses Pocket, 1991.

    Maïmonide. Essais rassemblés et traduits par Rémi Brague. Paris, PUF, 1988. «Épiméthée».

    La persécution et l'art d'écrire (Persecution and the Art of Writing). Traduit par Olivier Berrichon-Seyden. Paris, Presses Pocket, 1989.

    Le libéralisme antique et moderne (Liberalism Ancient and Modern). Traduit par Olivier Berrichon-Seyden. Paris, PUF, 1990. «Politique d'aujourd'hui».

    Argument et action des «Lois» de Platon ( The Argument and the Action of Plato's Laws). Traduit par Olivier Berrichon-Seyden. Paris, Vrin, 1990. «Bibliothèque d'histoire de la philosophie».

    Le testament de Spinoza: écrits de Leo Straus sur Spinoza et le judaïsme. Textes réunis et traduits par G. Almaleh, A. Baraquin et M. Depadt-Ejchenbaum. Paris, Cerf, 1991. «La nuit surveillée»

    La philosophie politique de Hobbes, Paris, Belin, 1991, 298 p. (Collection Littérature et politique)

    Études de philosophie politique platonicienne (Studies in Platonic Political Philosophy). Traduit par Olivier Sedeyn. Introduction de Thomas Pangle. Paris, Belin, 1992. «Littérature et politique».

    Qu'est-ce que la philosophie politique ? Paris, PUF, 1992, 304 p. (Collection Léviathan)

    Histoire de la philosophie politique (History of Political Philosophy). En collaboration avec Joseph Cropsey. Traduit par Olivier Sedeyn. Paris, PUF, 1994. «Léviathan». Réédition: PUF, 1999, coll. «Quadrige».

    La critique de la religion chez Spinoza ou les fondements bibliques de la science spinoziste de la Bible: recherches pour une étude du «Traité théologico-politique» (Die Religionskritik Spinozas als Grundlage seiner Bibelwissenschaft). Traduit par G. Almaleh, A. Baraquin et M. Depadt-Ejchenbaum. Avant-propos de Gerhard Krüger. Paris, Cerf, 1996. «La nuit surveillée».

    Nihilisme et politique, Rivages, 2001, 141 p. (Collection Bibliothèques Rivages).

    Oeuvres en anglais

    Xenophon's Socrates. Édité par Allan Bloom. South Bend, St. Augustine's Press, 1998.

    Xenophon's Socratic Discourse: An Interpretation of the Oeconomicus. Édité par Allan Bloom. South Bend, St. Augustine's Press, 1998.

    Documentation

    Bibliographie des oeuvres de Leo Strauss et des études publiées sur lui, jusqu'en 1997 (Phronesis.org) - document au format Word

    Jaffro, L., B. Frydman, E. Cattin et A. Petit (éd.), Leo Strauss: Art d’écrire, politique, philosophie, Paris, Vrin, coll. Tradition de la pensée classique, 2001, 322 p.: "L’ambition de cet ouvrage est d’examiner la pensée de Leo Strauss (1899-1973) et d’étudier à partir d’elle les stratégies d’exposition et de dissimulation de la philosophie. Strauss demeure en France un philosophe peu connu et parfois mal compris. Les thèses de Droit naturel et histoire ne peuvent être évaluées qu’à partir de l’art d’écrire qu’il pratiquait et auquel il avait consacré un livre, Persecution and the Art of Writing (1952). Les études ici réunies s’attachent à reconstituer l’idée straussienne de la philosophie. Elles mesurent la portée de l’hypothèse d’un «art d’écrire oublié» et examinent la fécondité et les limites de la conception straussienne de l’écriture philosophique. Ces études sont précédées d’une traduction de la première version de l’article «La persécution et l’art d’écrire» (1941)." (site de l’éditeur)

    Meier, Heinrich. Carl Schmitt, Leo Strauss et la notion de politique : un dialogue entre absents, Paris, Julliard, 1990, 178 p. (Collection Commentaire)

    Drury, Shadia B. Leo Strauss and the American Right. Compte rendu de Grant Havers, Sciences religieuses, vol. 29, no 3, 2000

    Robertson, Neil. The Closing of the Early Modern Mind: Leo Strauss and Early Modern Political Thought, Animus. A Philosophical Journal for Our Time, vol. 3, 1998

    Robertson, Neil. Leo Strauss's Platonism, Animus. A Philosophical Journal for Our Time, vol. 4, 1999
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Loading
    Informations
    Données biographiques
    Nationalité
    Allemagne; États-Unis
    Naissance
    20 septembre 1899, Kirchhain
    Déces
    18 octobre 1973
    Raccourcis
    Leo Strauss et le droit naturel (site de Claude Rochet) - une page remarquable, d'une richesse documentaire exceptionnelle, qui permet de saisir les enjeux des polémiques récentes en Europe et de l'autre côté de l'Atlantique autour de la pensée de Strauss
    Qu’est-ce qu’être straussien? Participants : Daniel Tanguay, philosophe, auteur notamment de Léo Strauss : une biographie intellectuelle (Grasset); Pierre Manent, philosophe, directeur d’Etudes à l’Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS) - émission "Répliques" du 7 juin 2003, animée par Alain Finkielkraut sur France Culture (format Real Audio)
    Colloque international "Leo Strauss: art d’écrire, politique, philosophie", Sorbonne, 11 et 12 décembre 1998 (présentation)

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.