• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition


    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Flux RSS:

    Losey Joseph

    Biographie

    Débuts

                 Né dans une famille puritaine et cultivée du Middle West, Joseph Losey abandonne ses études de médecine pour se consacrer à l’Art dramatique. Il s’inscrit au groupe théâtral des Dartmouth Players en 1926 et voue sa vie à la scène pendant vingt ans. D’abord simple régisseur, il monte sa première pièce en 1933 avec Little Ol’ Boy, d’Albert Bein. Parallèlement à ses activités, il multiplie les expériences et les voyages. Il devient successivement journaliste et critique littéraire. Il visite la Suède, la Finlande et se rend finalement en URSS pour étudier les théories de Meyerhold et de Piscator. C’est fort de cet acquis culturel qu’il débute au Cinéma. Il réalise un film de marionnettes, Pete Roleum and His Cousins, puis deux courts-métrages intitulés A Child Went Forth et Youth Gets a Break entre 1939 et 1942. En 1947, il signe son entrée dans le monde du long-métrage avec Le garçon aux cheveux verts (The Boy With Green Hair).

     

     

    Particularités

                 Rebelle aux principes conservateurs de sa famille et aux valeurs capitalistes de son pays, Joseph Losey fut un artiste profondément influencé par le Marxisme. Après avoir contribué à la création du Living Newspaper (1936), un spectacle d’avant-garde qui véhiculait des idées de gauche, il dirigea ainsi un cabaret politique et n’hésita pas à étudier le Théâtre prolétarien. Cette singularité intellectuelle finit par le contraindre à l’exil. La Commission des activités antiaméricaines du Sénateur Mccarthy le plaça en effet sur sa liste noire, en raison de ses sensibilités politiques. Devenu indésirable en son propre pays, Losey partagea les trente dernières années de sa vie entre la Grande-Bretagne, le Mexique, l’Espagne, la Norvège et la France. Cette période troublée fut paradoxalement la plus riche de sa carrière, puisqu’elle vit la naissance de chefs d’œuvre à l’image de The Servant (1963), d’Accident (1967), du Messager (The Go-Between) (1971) ou encore, de Monsieur Klein (1976).  

    Oeuvres

    Filmographie

    • 1939 : Pete Roleum and His Cousins
    • 1941 : Youth Gets a Break
    • 1941 : A Child Went Forth
    • 1945 : A Gun in His Hand
    • 1948 : Le garçon aux cheveux verts (The Boy With Green Hair)
    • 1950 : Haines (The Lawless)
    • 1951 : Le rôdeur (The Prowler)
    • 1951 : M
    • 1951 : La grande nuit (The Big Night)
    • 1951 : Un homme à détruire (Imbarco a mezzanotte)
    • 1954 : La bête s'éveille (The Sleeping Tiger)
    • 1955 : A Man on the Beach
    • 1956 : L'étrangère intime (The Intimate Stranger)
    • 1957 : Temps sans pitié (Time Without Pity)
    • 1958 : Gipsy (The Gypsy and the Gentleman)
    • 1959 : First on the Road
    • 1959 : L'enquête de l'Inspecteur Morgan (Blind Date)
    • 1960 : Les criminels (The Criminal)
    • 1962 : Eva
    • 1963 : Les damnés (Damned), ou These are the Damned
    • 1963 : The Servant
    • 1964 : Pour l'exemple (King & Country)
    • 1966 : Modesty Blaise
    • 1967 : Accident
    • 1968 : Boom
    • 1968 : Cérémonie secrète (Secret Ceremony)
    • 1970 : Deux hommes en fuite (Figures in a Landscape)
    • 1970 : Le messager (The Go-Between)
    • 1972 : L'assassinat de Trotsky (The Assassination of Trotsky)
    • 1973 : Maison de poupée (A Doll's House)
    • 1975 : Galileo
    • 1975 : Une Anglaise romantique (The Romantic Englishwoman)
    • 1976 : Monsieur Klein (Mr. Klein)
    • 1978 : Les routes du Sud
    • 1979 : Don Giovanni
    • 1980 : Boris Godounov (TV)
    • 1982 : La truite
    • 1985 : Steaming
    • Distinctions

      • 1967 : Grand prix du jury du Festival de Cannes pour Accident
      • 1971 : Palme d’or du Festival de Cannes pour Le messager
      • 1977 : César du meilleur réalisateur et du meilleur film pour Monsieur Klein
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2013-04-10
    Loading
    Informations
    Données biographiques
    Nationalité
    cinéaste Américain
    Naissance
    1909, La Crosse (Wisconsin)
    Déces
    1984, Londres (Royaume-Uni)
    Documents Associés
    Raccourcis

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.