Dernières modifications

    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Fluxs RSS:

    Impression du texte

    Saul John Ralston

    Essayiste et romancier canadien. Son épouse, Adrienne Clarkson, est gouverneur général du Canada depuis 1999.
    Copyright: site du Bureau de la Gouverneure générale du Canada

    Biographie

    Essayiste et romancier, John Ralston Saul est né à Ottawa en 1947, d'un père officier dans l'armée canadienne et d'une mère anglaise, épouse de guerre. Il a étudié dans les écoles publiques en Alberta, au Manitoba et en Ontario, avant d'obtenir un baccalauréat avec spécialisation de l'Université McGill, puis un doctorat sur la modernisation de la France du King's College, University of London. M. Saul est bilingue.

    Son influence croissante sur la pensée politique et économique dans de nombreux pays s'est fermement implantée dans le cadre des conférences Massey en 1995. Le livre qui en a résulté, La Civilisation inconsciente, a remporté le Prix littéraire du Gouverneur général pour les études et essais en 1996 et le Prix Gordon Montador pour le meilleur ouvrage canadien sur les enjeux sociaux contemporains, en 1996. Il s’agissait du dernier livre d’une importante trilogie philosophique, dont les deux premiers volumes s’intitulent Les Bâtards de Voltaire - La dictature de la raison en Occident et Le compagnon du doute. En 2002, il a tiré ses conclusions sur cette trilogie en publiant, De l’Équilibre.

    Ses cinq romans sont Mort d’un général (1977) et De si bons Américains (1994), tous deux publiés d’abord en français, et les trois volumes de la Trilogie Field, qui traite de la crise du pouvoir contemporain et du conflit avec l’individu. Le dernier volume de cette trilogie, Paradis blues, a remporté le prestigieux prix italien Premio Letterario Internazionale. Ses livres ont été traduits dans plus de douze langues.

    M. Saul a ouvert un débat national avec son interprétation personnelle de la nature du Canada dans Réflexions d'un frère siamois (1997), qui lui a valu une fois de plus, le prix Gordon Montador en 1998.

    Après avoir créé et géré une firme de placement européenne (1973-1976), M. Saul a été adjoint spécial et conseiller en politique auprès du président fondateur de Petro-Canada, de 1976 à 1979. Fervent défenseur de la liberté d'expression, il a été secrétaire, vice-président et président du Centre canadien du PEN International de 1987 à 1992. Il en est maintenant président honoraire.

    Il est le fondateur et président honoraire de Français pour l’Avenir / French for the Future et le président du conseil d’administration du symposium LaFontaine-Baldwin. M. Saul est également membre de plusieurs autres conseils d'administration, notamment celui de la Harold Innis Research Foundation et du comité d'honneur de la Rencontre québécoise internationale des écrivains.

    Compagnon de l’Ordre du Canada (1999), M. Saul est également Chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres de France (1996). Il est également titulaire de doctorats honorifiques des universités McGill, Victoria, Western Ontario, Simon Fraser et McMaster. Il est le premier lauréat du Prix de promotion de l’éducation publique (2000). Il a reçu, lors de la Cuvée 2002, le Prix d’excellence Tony Aspler pour sa contribution à l’industrie vinicole de l’Ontario.

    source: biographie officielle, site Web de la Gouverneure générale du Canada (avril 1992); reproduction pour utilisation non commerciale autorisée
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01


    Dons reçus (2019-2020):6100$
    Objectif: 25 000$


    Nous vous remercions de votre générosité. Pour la campagne 2019-2020, notre objectif s'élève à 25 000$.

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.




    TEST C