• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition


    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Flux RSS:

    Impression du texte

    Coen Joel et Ethan

    Introduction à l’œuvre des auteurs

     

                La bêtise, qu’on se le dise, n’est en aucun cas vide de sens. Les frères Coen le prouvent avec éclat en étudiant les origines, les caractéristiques et les perspectives de l’Homo Imbecilius, le dernier avorton de l’American Way of Life.

     

    Lire la suite de l'article...

    Biographie

    Débuts

     

                Après avoir étudié à la New York University Film School, Joel Coen officie en tant que monteur sur Fear No Evil de Frank La Loggia (1980) et sur The Evil Dead de Sam Raimi (1983). C’est au profit de ce dernier qu’il s’associe avec son frère Ethan, pour écrire le scénario de Crimewave. Un duo de choc est né. Il inaugure son indépendance en 1985, grâce à la réalisation de Blood Simple.

     

    Particularités

     

                Iconoclastes, pourfendeurs de l’American Way of Life, les Coen ne dédaignent pas l’autodérision. Ils se plaisent ainsi à brocarder le montage de leurs films, alors qu’ils effectuent eux-mêmes cette tâche sous le pseudonyme unique de Roderick Jaynes.

                Frères unis malgré les convoitises qu’attise immanquablement le système Hollywoodien, Ethan et Joel travaillent en étroite collaboration. Ils sont alternativement scénaristes et réalisateurs de leurs longs-métrages ou bien, les cosignent.

     

    Oeuvres

    Filmographie

    - Réalisateurs

    · 1984 : Sang pour sang (Blood Simple)

    · 1987 : Arizona Junior (Raising Arizona)

    · 1990 : Miller's Crossing

    · 1991 : Barton Fink

    · 1994 : Le Grand Saut (The Hudsucker Proxy)

    · 1996 : Fargo

    · 1998 : The Big Lebowski

    · 2000 : O'Brother (O'Brother Where Are Thou?)

    · 2001 : The Barber : l'homme qui n'était pas là (The Man Who Wasn't There)

    · 2003 : Intolérable cruauté (Intolerable Cruelty)

    · 2004 : Ladykillers (The Ladykillers)

    · 2006 : Paris, je t'aime - segment "Tuileries"

    · 2007 : No Country for Old Men

    · 2008 : Burn After Reading

    · 2009 : A Serious Man

    · 2010 : True Grit

    Scénaristes

    Outre leurs propres films, les frères Coen ont écrit les longs-métrages suivants :

    · 1985 : Crimewave de Sam Raimi

    · 1988 : Pass the ammo de David Beaird (Joel Coen)

    · 1998 : The Naked Man de J. Todd Anderson (Ethan Coen)

    · 2004 : Bad Santa de Terry Zwigoff

    Producteurs

    · 1984 : Sang pour sang (Blood Simple)

    · 1987 : Arizona Junior (Raising Arizona)

    · 1990 : Miller's Crossing

    · 1991 : Barton Fink

    · 1994 : Le Grand Saut (The Hudsucker Proxy)

    · 1996 : Fargo

    · 1998 : The Big Lebowski

    · 2000 : O'Brother (O'Brother Where Are Thou?)

    · 2001 : The Barber : l'homme qui n'était pas là (The Man Who Wasn't There)

    · 2003 : Intolérable cruauté (Intolerable Cruelty)

    · 2004 : Ladykillers (The Ladykillers)

    · 2004 : Bad Santa de Terry Zwigoff

    · 2005 : Romance et cigarettes de John Turturro

    · 2007 : No Country for Old Men

    · 2008 : Burn After Reading

    · 2009 : A Serious Man

    · 2010 : True Grit

    Monteurs

    · 1983 : The Evil Dead (Joel Coen)

    · 1984 : Sang pour sang (Blood Simple)

    · 1991 : Barton Fink

    · 1996 : Fargo

    · 1998 : The Big Lebowski

    · 2000 : O'Brother (O'Brother Where Art Thou?)

    · 2001 : The Barber : l'homme qui n'était pas là (The Man Who Wasn't There)

    · 2003 : Intolérable cruauté (Intolerable Cruelty)

    · 2007 : No Country for Old Men

    · 2008 : Burn After Reading

    · 2009 : A Serious Man

    Distinctions

    · Palme d'or au Festival de Cannes 1991 pour Barton Fink

    · Prix de la mise en scène au Festival de Cannes 1991 pour Barton Fink

    · Prix de la mise en scène au Festival de Cannes 1996 pour Fargo

    · Oscars 1997 du meilleur scénario original pour Fargo

    · Prix de la mise en scène au Festival de Cannes 2001 pour The Barber : l'homme qui n'était pas là

    · Oscar 2008 du meilleur film de l'année, des meilleurs réalisateurs et du meilleur scénario adapté pour No Country for Old Men

    Liens externes

    · IMDB – www.imdb.com

    · AlloCiné – www.allocine.fr

    · Ciné-club de Caen – www.cineclubdecaen.com

    · Cinémathèque Française – www.cinematheque.fr

    · Cinémathèque Québécoise – www.cinematheque.qc.ca

    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Loading

    Référence


    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.