• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition


    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Flux RSS:

    Desbiens Jean-Paul

    Dossier en révision

    Ce Frère enseignant, de la communauté des Frères Maristes, a joué un rôle de premier plan dans l'histoire du Québec au XXe siècle. Le livre qui le rendit célèbre, Les Insolences du Frère Untel, (1960) vendu à plus de cent mille exemplaires, fut l'un des événements déclencheurs de la Révolution tranquille au Québec. Ce Frère Untel, sous son vrai nom, Jean-Paul Desbiens, était appelé à devenir l'un des principaux artisans de la réforme de l'éducation... et l'un des critiques les plus sévères de cette Révolution tranquille à laquelle son nom reste pourtant attaché.

    Quelques dates

    1927, naissance à Métabetchouan, au Lac St-Jean, Québec.

    1944, entrée chez les Frères Maristes.

    1946, atteint de la tuberculose, il sera immobilisé pendant 6 ans.

    1958, licence de philophie à l'Université Laval.

    1960, publication des Insolences du Frère Untel

    1964, doctorat de philosophie de l'Université de Fribourg (Suisse)

    1964 à 1970, directeur des programmes de l'enseignement secondaire, puis directeur des programmes de l'enseignement collégial au nouveau ministère de l'éducation du Québec.

    1970-1972, éditorialiste en chef au journal La Presse.

    1972-2006, durant cette période Jean-Paul Desbiens occupa diverses fonctions, dont celle de provincial de sa communauté au Saguenay-Lac-St-Jean et celle de directeur du Campus Notre-Dame de Foy, une institution d'enseignement privé.

    Oeuvres

    Les insolences du Frère Untel, Éditions de l'Homme, Montréal, 1960. Traduit en anglais sous le titre: The Impertinences of Brother Anonymous, par Miriam Chapin, Harvest House, Montréal, 1962. On peut télécharger le texte intégral de l'ouvrage sur le site Les Classiques des sciRevue

    "Le Trait", thèse du maître de veritatae, Divers articles, 1958.

    "La réponse de Pierre", Éd. Etchemin, St-Romuald, 1956 ?

    Préface du livre "Je vous salue Marie", Fr. Alphée mariste, Lévis, 1953 ?

    Sous le soleil de la pitié, Éditions du Jour, Montréal, 1965. On peut télécharger le texte intégral de l'ouvrage sur le site Les Classiques des sciences sociales. Traduit en anglais sous le titre: For Pity's Sake, par Frédéric Côté, Harvest House, Montréal, 1965.

    L'enseignement collégial et les Collèges d'Enseignement Général et professionnel, Collaboration spéciale, MEQ, 1967.

    Sous le soleil de la pitié, Éditions du Jour, nouvelle édition revue et augmentée, Montréal, 1973.

    Introduction à un examen philosophique de la psychologie de l'intelligence chez Jean Piaget, Presses universitaires de Laval et Éditions universitaires de Fribourg (Suisse), 1968.

    Dossier Untel, Éditions du Jour et Les Cahiers de Cap-Rouge, Montréal, 1973.
    Appartenance et liberté. Éditions J.C.L., Saint-Nazaire, 1983.

    L'actuel et l'actualité, Éditions Le Griffon d'argile, Québec, 1986.

    Les insolences du Frère Untel, texte annoté par l'auteur, préface de Jacques Hébert, les Éditions de l'Homme, Montréal, 1988.

    Se dire, c'est tout dire- Journal, Éditions L'Analyste, Montréal, 1989.

    Préface du livre de Jean-Luc Migué, Richard Marceau: Le monopole public de l'éducation -l'économie de la politique de la médiocrité, PUQ, 1989.
    Jerusalem, terra nova, Éditions du Beffroi, 1991.

    Journal d'un homme farouche, 1983-1992; Montréal, Boréal 1993.

    How can one be a native person?  Ministère des Communitaions du Québec, 1993.(English version)


    Les Années Novembre, - journal 1993-1995, Éditions Logiques, 1996.

    À l'heure qu'il est - journal 1996-1997, Montréal Éditions logiques, Coll. Société, 1998.

    Entre Jean - correspondances 1993-2002 ,Libre expression, 2001.

    "Je te cherche dès l'aube", Montréal, Stanké, 2002.

    Ainsi donc...- journal 1998-1999 (Édition de luxe), Éditions logiques, 2000.

    Comme un veilleur, Septentrion, 2004.


     Dernière Escale,  Septentrion, 2006.

    Comment peut-on être autochtone ? Remarques sur la question autochtone. Québec, Secrétariat aux affaires autochtones, printemps 1993, 36 p. Ouvrage disponible en ligne sur le site Les Classiques des sciences sociales.

    «Du courage», présentation et traduction française du commentaire de Saint-Thomas d'Aquin sur l'Éthique à Nicomaque d'Aristote (in Les cahiers de Cap-Rouge, 1975)
    «Du Maître», présentation et traduction française de la q. XI du De Veritate de Saint-Thomas d'Aquin (in Les cahiers de Cap-Rouge, 1974)

    "C'étaient des seigneurs... " - Entrevue avec Jean-Paul Desbiens. Revue Notre-Dame, "Comment se porte notre fierté ?", avril 1999. On peut télécharger l'entrevue au format PDF - "Il se trouve que j'ai le goût d'écrire. Dès lors, je me sens tenu d'exprimer ceux dont je suis. Je leur appartiens; je suis la part d'eux-mêmes qui est parvenue à l'expression. Il faut sauver quelque chose de cette immense patience. Je ne veux pas que ceux dont je suis demeurent à jamais anonymes et silencieux... Cette race d'hommes, il faudrait les chanter. C'étaient des seigneurs et ils le savaient."

    Une pensée pour un bon serviteur de la liberté ("Hommages à André Naud, 1925-2002) - Réseau Culture et Foi

    Beaucoup d'articles dans diverses revues, dont Revue "L'Analyste", "Cahiers de Cap-Rouge"," Revue RND" de Québec.

    Document vidéo

    Le coup d'éclat du frère Untel (émission "Premier plan", télévision de Radio-Canada, 21 novembre 1960) - Archives de Radio-Canada). "En 1960, Les Insolences du frère Untel connaissent un succès inattendu. L'auteur de l'ouvrage, Jean-Paul Desbiens, répond aux questions de la journaliste Judith Jasmin." - Windows Media Player

    Documentation

    BILAN D’UN CINQUANTENAIRE , LES INSOLENCES DU FRÈRE UNTEL, 1960-2010 par Laurent Potvin

    Cette page du site les Classiques des sciences sociales donne accès au texte complet de plusieurs livres de Jean-Paul Desbiens, dont les Insolences ainsi qu'à plusieurs recueils de citations.

    Cloutier, Mario. "Jean-Paul Desbiens: à la recherche de la symbiose perdue", Le Devoir, 27 mars 2000. À propos de la Révolution tranquille

    Document sonore

    L'héritage du frère Untel - Le français aujourd'hui (La Tribune, Première chaîne, Radio de Radio-Canada, 26 juillet 2006). "En tribune, Jacques Beauchamp en discute avec Louise Forestier, chanteuse, auteure-compositrice-interprète, Daniel Boucher, auteur-compositeur-interprète, Andrée Boucher, mairesse de Québec, et Marie-Éva de Villiers, directrice de la qualité de la communication à HEC Montréal, linguiste et auteure du Multidictionnaire de la langue française." - Windows Media Player

    Document vidéo

    Les insolences du frère Untel. Vous pouvez écouter en Real Video un extrait d'environ 1 min. 30 sec. d'un reportage réalisé dans le cadre de série "Attendez que je vous raconte..." (cassette 8, document 39; Télé-Québec).

    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Loading
    Informations
    Données biographiques
    Nationalité
    Québec
    Naissance
    1927, Métabetchouan
    Déces
    24 juillet 2006
    Documents Associés
    Marcel Brisebois
    FRÈRE UNTEL, Liberté, les Insolences, Église québécoise
    Jean-Paul Desbiens
    Une école dirigée
    Jacques Dufresne
    L'autorité à l'école
    Jacques Dufresne
    politique, décès, hommage, éducation, langue française, Révolution tranquille, Québec
    Raccourcis

    Bibliothèque virtuelle Jean-Paul Desbiens

    Cette page du site les Classiques des sciences sociales donne accès au texte complet de plusieurs livres de Jean-Paul Desbiens, dont les Insolences ainsi qu'à plusieurs recueils de citations.

    Décès de Jean-Paul Desbiens
    Le frère Untel est mort (Radio-Canada, 24 juillet 2006) - plusieurs documents sonores et vidéo illustrant sa vie et les combats qu'il a menés
    Les éditions du Septentrion annoncent la publication prochaine du dernier tome de son Journal : Dernière escale

    Sa vie, son oeuvre
    Vie, oeuvre et commentaires sur son oeuvre (L'Ile)
    Brève entrée de l'Encyclopédie canadienne

    Institutions
    Site du Campus Notre-Dame de Foy (Saint-Augustin-de-Desmaures, Qc), dont il fut le directeur général à deux reprises

    Décorations et distinctions
    Chevalier, Ordre national du Québec (1988)
    Officier de l'Ordre du Canada (2006)
    Doctorat honorifique de l'UQAM - octobre 2004 (UQAM)

    "Prix de la liberté" , 1961, nouvellement créé par les Revues "Cité libre" et "Liberté".

    Doctorat honorifique de l'UQAC - 22 juin 1983.
    Lieux de mémoire
    Bibliothèque Jean-Paul-Desbiens (Campus Notre-Dame de Foy)

    Référence


    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.