• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition

    Hawks Howard

     Cicéron contre Cupidon - Des rapports entre Amour et Amitié dans l’œuvre de Howard Hawks 


                     Les principes de Cupidon sont-ils au sommet de la grande échelle des valeurs humaines ? Du premier au septième Art, les créateurs du monde entier ont coutume de répondre à cette question par l’affirmative. Howard Hawks, l’un des Maîtres du Cinéma du XXè siècle, a l’audace de les démentir. En s’appuyant sur la philosophie de Cicéron, le réalisateur Américain renverse la hiérarchie des sentiments et fait l’apologie d’une pensée formidablement subversive : tandis que l’Amitié est un volontarisme exaltant, une alchimie bienfaitrice des esprits, l’Amour s’identifie à un pur déterminisme, à une alchimie liberticide et aliénante des corps.

     

    Lire la suite de l'article

    Biographie

    Débuts

     

                Après une enfance passée en Californie Howard Hawks obtient un diplôme d’ingénieur en mécanique industrielle à l’Université de Cornell. Il profite de ses vacances scolaires pour devenir accessoiriste, à la Famous Players Lasky. Sa carrière cinématographique ne débute cependant qu’à l’issue de la première guerre mondiale. Il exerce successivement les fonctions de monteur, de scénariste et de producteur. Cet apprentissage terminé, il réalise son premier film en 1926 : L’ombre qui descend.

     

    Particularités

     

                Howard Hawks était un passionné d’aviation et d’automobile. Ancien instructeur de l’Armée de l’Air américaine, il construisit des aéroplanes et des voitures. En 1936, l’un de ses bolides gagna la célèbre course qui se déroule, chaque année, sur le circuit d’Indianapolis.

     

     

     

    Oeuvres

    Filmographie

    - Réalisateur

    • 1926 : The Road to Glory
    • 1926 : Sa Majesté la Femme (Fig Leaves)
    • 1927 : Si nos maris s'amusent (The Cradle Snatchers)
    • 1927 : Princesse sans amour (Paid to Love)
    • 1928 : Une fille dans chaque port (A Girl in Every Port)
    • 1928 : L'Insoumise (Fazil)
    • 1928 : Les Rois de l'air (The Air Circus)
    • 1929 : L'Affaire Manderson (Trent's Last Case)
    • 1930 : La Patrouille de l'aube (The Dawn Patrol)
    • 1931 : Le Code criminel (Criminal Code)
    • 1932 : La foule hurle (The Crowd Roars)
    • 1932 : Scarface (Scarface, the Shame of a Nation)
    • 1932 : Le Harpon rouge (Tiger Shark)
    • 1933 : Après nous le déluge (Today We live)
    • 1934 : Train de luxe (Twentieth Century)
    • 1935 : Ville sans loi (Barbary Coast)
    • 1936 : Brumes (Ceiling Zero)
    • 1936 : Les Chemins de la gloire (The Road to Glory)
    • 1936 : Le Vandale (Come and Get It)
    • 1938 : L'Impossible Monsieur Bébé (Bringing Up Baby)
    • 1939 : Seuls les anges ont des ailes (Only Angels Have Wings)
    • 1940 : La Dame du vendredi (His Girl Friday)
    • 1941 : Sergent York (Sergeant York)
    • 1941 : Boule de feu (Ball of Fire)
    • 1943 : Air Force
    • 1943 : Le Banni (The Outlaw) (non crédité)
    • 1944 : Le Port de l'angoisse (To Have and Have Not)
    • 1946 : Le Grand Sommeil (The Big Sleep)
    • 1948 : La Rivière rouge (Red River)
    • 1949 : Si bémol et fa dièse (A Song Is Born)
    • 1949 : Allez coucher ailleurs (I Was a Male War Bride)
    • 1952 : La Captive aux yeux clairs (The Big Sky)
    • 1952 : Chérie, je me sens rajeunir (Monkey Business)
    • 1952 : La Sarabande des pantins ( Henry's Full House, partie The Ransom of Red Chief)
    • 1953 : Les hommes préfèrent les blondes
    • 1955 : La Terre des pharaons Land of the Pharaohs)
    • 1959 : Rio Bravo
    • 1962 : Hatari (Hatari!)
    • 1964 : Le Sport favori de l'homme Man's Favorite Sport?)
    • 1965 : Ligne rouge 7000 Red Line 7000)
    • 1966 : El Dorado
    • 1970 : Rio Lobo

    Documentation

     

    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Loading

    Référence


    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.