• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition


    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Flux RSS:

    Verdi Giuseppe

    Viva Verdi (Espace 2, radio télévision suisse romande) : Daniel Robellaz retrace la vie et l'œuvre de Giuseppe Verdi, né il y a 200 ans. Le parcours exceptionnel d'un musicien, homme politique, propriétaire terrien et philanthrope à revivre en 150 épisodes. On peut ici faire l'écoute de ces émissions ou les télécharger. Une source d'information inépuisable sur le génial compositeur italien.


    Compositeur italien.

    "Avec Verdi s’est éteint l’un des trois plus illustres compositeurs dramatiques de l’Italie, au dix-neuvième siècle – Rossini, Donizetti, Verdi, ont demandé leur succès au théâtre seul; car, on ne peut rattacher à un autre style que celui de la scène le Stabat du premier ou le Requiem du troisième.

    Rossini par insouciance, Donizetti par conviction sont demeurés invariables en leur formule. Verdi, seul, a fourni ce très curieux exemple d’un homme de génie reniant les dieux qui lui avaient accordé gloire et fortune.

    Parmi les maîtres compositeurs dramatiques, le cas paraît unique.

    De Robert le Diable à l’Africaine, Meyerbeer reste presque stationnaire; de Faust au Tribut de Zamora, Gounod se continue… jusqu’en ses oratorios; Verdi, seul, passe à « l’ennemi », abandonnant le bel canto et l’orchestre d’accompagnement pour la déclamation et le commentaire symphonique.

    Quel abîme entre le Trouvère et Aida; entre Rigoletto et Otello; entre la Traviata et Falstaff.

    Les uns ont vu dans cette évolution radicale la conversion à un idéal nouveau; les autres y ont reconnu l’influence des années apportant l’expérience en échange des ardeurs juvéniles à jamais envolées.

    Quel que soit le mobile auquel le génie de Verdi ait cédé, il semble bien que l’œuvre de jeunesse l’emporte encore auprès du public de tous les théâtres de musique; il en est ainsi de la plus grande majorité des musiciens qui ont écrit pour le théâtre, si l’on en excepte Gluck.

    L’œuvre de Verdi peut se diviser à peu près en trois périodes : la première finissant vers 1865, la seconde vers 1880 et la dernière s’achevant avec Falstaff. (...)"

    source: Henri Maréchal, extraits de Lettres et souvenirs 1871-1874, Paris, Hachette, 1920

    Documentation

    Pierre Milza, Verdi et son temps, Perrin. Compte rendu de Jean-Claude Fave: "Dans la musique de Verdi, l'Italie reconnaît la voix de la liberté", Le Temps (Genève), 12 mai 2001
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2014-02-01
    Loading
    Informations
    Données biographiques
    Nationalité
    Italie
    Naissance
    1813
    Déces
    1901
    Documents Associés
    Émile Fouquet
    Henri Maréchal
    opéra, chant, composition, Italie
    Arthur Pougin
    opéra italien, musique, requiem
    Dominique Collin
    La musique chorale
    Raccourcis
    Verdiana!: un site de référence
    Livrets de opéras de Verdi
    Verdi em Portugal (une belle exposition en ligne, richement illustrée, de la Bibliothèque nationale du Portugal)

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.