• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

      • L’îlot Louis Valcke

        Sur les traces de Louis Valcke (1930-2012), professeur, philosophe, essayiste, cycliste, navigateur et pèlerin. Spécialiste mondial de l’œuvre de Pic de la Mirandole.

  • La lettre
    • Édition


    Impression du texte

    da Fisole Fra Giovanni

    Peintre italien (1400-1455)


    «[L’art du trecento]» brilla une fois encore en pleine Renaissance, dans la personne de cet homme de génie qui fut comme un Giotto à la fois plus naïf et plus savant, Fra Angelico da Fiesole. Il exprima plus sincèrement encore que l'ami de Dante les sentiments chrétiens, parce qu'il les éprouva dans son âme sainte, et il profita de son expérience technique, non pour se plaire plus voluptueusement que les peintres du XIVe siècle au rendu des formes et des couleurs, mais pour pénétrer plus avant dans l'expression des âmes. Il réunit en lui, avec plus de perfection et d'harmonie qu'Orcagna, la double beauté de Florence et de Sienne. Miniaturiste exquis, il était à la hauteur des plus grandes tâches, comme en témoigne sa décoration du couvent de Saint-Marc et surtout la grande Crucifixion dans la salle du chapitre. Cette fresque est vraiment, par la gradation infinie des sentiments de tous les grands saints qui assistent au douloureux mystère, le chef-d'œuvre de l'art plein de pensée qui commence avec les fresques [de Giotto] d'Assise et de l'Arena. Mais, autour du couvent où travaille le moine, fidèle à la tradition des maîtres qui sont morts, le grand mouvement qui transforme l'art avec la société s'est achevé et quand le dernier et le plus grand des giottesques meurt en 1455 au couvent de la Minerve à Rome, la Renaissance victorieuse grave son épitaphe en le comparant au Grec Apelles: Non mihi sit laudi quod eram velut alter Apelles, Sed quod lucra tuis, omnia, Christe, dabam...» É. Bertaux, la Grande Encyclopédie (1885-1902)
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Loading

    2%
    Dons reçus (2017-2018): 509$
    Objectif (2017-2018): 25 000$


    Nous avons reçu près de 22 000$ lors de la campagne 2016-2017. Nous vous remercions de votre générosité. Pour la campagne 2017-2018, notre objectif s'élève à 25 000$.

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.