• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition


    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Flux RSS:

    Flagornerie

    Définition

    Le flagorneur selon Théophraste.
    [La flagornerie, pour la cerner en une définition, est une relation visant à susciter du plaisir, mais non pour la meilleure cause.] * Le flagorneur est naturellement du genre à vous appeler de loin par votre nom, à vous donner de l'"Excellence" en vous témoignant une vive considération et, vous retenant par les deux mains, à ne pas vous laisser aller; après vous avoir un peu escorté, il demande quand il vous reverra et s'éloigne en continuant ses compliments.
    Convoqué pour un arbitrage, il veut plaire non seulement à la partie qu'il assiste, mais aussi à la partie adverse afin de faire figure d'arbitre impartial. <Aux> étrangers, il assure qu'ils sont mieux en droit de parler que ses concitoyens.
    Convié à un repas, il prie son hôte d'appeler les enfants et, quand ils entrent, il assure que c'est leur père tout craché; les attirant à lui, il les embrasse, les fait asseoir près de lui et se met à jouer avec les uns en disant : «voilà l'outre, voilà la hache» tandis qu'il laisse les autres s'endormir sur son estomac, si comprimé soit-il.<...>
    Il va très souvent chez le barbier, s'efforce de garder les dents blanches, change ses manteaux alors qu'ils sont encore bons, s'enduit de parfum-crème. Au marché, il se tient d'ordinaire du côté des comptoirs des changeurs; il fréquente ceux des gymnases où viennent s'entraîner les éphèbes; au théâtre, quand il y a représentation, il s'assied auprès des généraux. Pour lui-même, il n'achète rien, mais pour les étrangers, il fait des commissions à Byzance , procure à Cyzique des chiens de Laconie, du miel de l'Hymette à Rhodes et, ce faisant, le raconte à tout le monde en ville.
    Pour sûr, il est homme aussi à élever un singe, à acquérir un oiseau rare, des colombes de Sicile, des osselets de gazelle, des burettes à huile toutes rondes de Thourioi, des cannes torses de Lacédémone, une portière avec des Perses, et encore une petite palestre, avec du sable et un jeu de balle. Et celle-ci, il la prête à la ronde aux sophistes, aux maîtres d'armes, aux musiciens pour s'y produire. Lui-même, lors des représentations, y fait une entrée tardive, une fois que les gens sont assis, afin qu'ils se disent l'un à l'autre : «Voilà le propriétaire de la palestre !»

    THÉOPHRASTE, Les Caractères (1 à 9), Nouvelle traduction annotée
    par Marie-Paule LOICQ-BERGER (janvier 2002), Chef de travaux honoraire de l'Université de Liège.
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Loading
    Informations
    Documents Associés
    Joachim du Bellay
    Flagornerie, arrivisme, complaisance, courtisanerie, duplicité, servilité

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.