Dernières modifications

    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Fluxs RSS:

    Impression du texte

    Champagneur Étienne

    Premier supérieur des Clercs de Saint-Viateur au Canada.

    Biographie

    Extrait de Le Québec de 1850 en lettres détachées, de Léo-Paul Hébert:

    «Étienne Champagneur (1808-1882) est né à Recoules (Aveyron) le 8 août 1808. Après des études secondaires et un séjour de deux ans au séminaire, il entra au noviciat de Vourles le 3 novembre 1844. En 1847, il avait 40 ans. C'est lui qui fut choisi pour prendre la tête du groupe de trois viateurs envoyé au Canada. Mgr Bourget accompagnait le groupe composé d'Étienne Champagneur, d'Augustin Fayard et de Louis Chrétien. Ils arrivèrent au village de L'Industrie au printemps de 1847. Ils prirent en charge le collège Joliette, qui fonctionnait déjà depuis un an.
    Le séjour d'Étienne Champagneur au Canada dura jusqu'en 1874. Pendant ces 27 années, jusqu'en 1870, il a rempli la fonction de supérieur des religieux du Canada presque continuellement. En même temps, il a cumulé la charge de maître des novices.
    Étienne Champagneur était un géant timide: forte stature, mine un peu renfrognée. Mais il était perspicace et entreprenant. Il deviendra «canadien», au point que le retour en France en 1874 lui sera pénible.
    Ordonné prêtre presque malgré lui, il fut avant tout un homme «intérieur», préoccupé de la formation spirituelle des novices canadiens. Son rôle, quoique discret, a été considérable. Sous son administration, les effectifs religieux et les fondations se multiplièrent rapidement.
    Il a laissé de nombreux écrits manuscrits: conférences aux novices, écrits spirituels, les Annales de la société de Saint-Viateur en Canada, rédigées par lui jusqu'en 1871. Ses manuels de méditation, parus entre 1871 et 1874, ont été à l'usage des religieux canadiens pendant de nombreuses années.»

    Source: Le Québec de 1850 en lettres détachées, de Léo-Paul Hébert, collection Civilisation, éd. Ministère des affaires culturelles du Québec, 1985, p. 13-14. Reproduit avec l'autorisation de l'auteur.
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01


    Dons reçus (2019-2020):6100$
    Objectif: 25 000$


    Nous vous remercions de votre générosité. Pour la campagne 2019-2020, notre objectif s'élève à 25 000$.

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.




    TEST C