Dernières modifications

    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Fluxs RSS:

    Impression du texte

    Husserl Edmund

    Husserl qui fut l'élève entre autres professeurs connus de F. Brentano enseigna la philosophie à Halle, Göttingen et Fribourg-en-Brisgau. Il se borne à l'étude des idées comme jadis Platon mais en refusant de faire aucune hypothèse sur leur existence. Il décrit ces essences en tant qu'elles sont directement données à l'intuition; c'est pourquoi sa méthode a reçu de lui le nom de phénoménologie. Husserl exerça une grande influence sur Scheler, Heidegger, Merleau-Ponty, l'existentilisme, l'idéalisme, etc. (Source: Grand Larousse encyclopédique, 1962). Édith Stein fut l'une de ses élèves.
    Source: http://www.mtsu.edu/~dlavery/existentialists.htm

    Biographie

    Édith Stein découvrit la philosophie de Husserl dans le second tome des Recherches logiquesque lui avait conseillé un professeur. Une découverte qui fut une illumination au point de la décider à s'établir à Gottingen et à s'y inscrire au cours de Husserl qui lui parut " le philosophe, le maître incontesté de notre temps. « Tous les jeunes phénoménologues étaient avant tout et délibérément des réalistes. Les Recherches logiques nous semblaient constituer une nouvelle scolastique... la connaissance nous apparaissait comme une faculté rénovée. » Plus tard, à la lumière d'autres philosophes et de certains penseurs mystiques, dont saint Thomas et Thérèse d'Avila, elle porta sur la philosophie de Husserl le jugement que voici, tout en conservant ses liens d'amitié avec son ancien maître:

    «La voie de la phénoménologie transcendantale, dit-elle, a abouti à mettre au point de départ et au centre de la recherche philosophique le sujet humain. Toutes choses sont référées au sujet. Le monde, qui se construit dans les actes du sujet, reste toujours un monde pour le sujet. Impossible, par cette voie - et c'est l'objection constante que faisaient au fondateur de la phénoménologie le cercle de ses élèves - de parvenir de sortir de la sphère de l'immanence pour retrouver cette objectivité de laquelle il était pourtant parti et qu'il importait de garantir: impossible de retrouver une vérité et une réalité exempte de toute relativité subjective. Jamais l'intellect qui cherche la vérité ne se satisfera de la transposition qui résulte de la recherche transcendantale, et qui consiste à identifier l'existence avec un processus d'auto-manifestation de la conscience. Et cette transposition - avant tout parce qu'elle relativise Dieu lui-même - est en contradiction avec la foi. Nous touchons ici à l'opposition la plus tranchante qui sépare la phénoménologie et la philosophie catholique: d'une part l'orientation est théocentrique; d'autre part elle est égocentrique.»
    Source:L'excellente biographie d'Édith Stein 1891-1942par Élisabeth de Miribel. Préface de H.-I Marrou, Éditions du Seuil, Paris, 1954.

    Oeuvres

    Recherches logiques (Logische untersuchungen) 1900; Ideen zu einer reinenPhänomenologie (1913); Vorlesungen zur Phänomenologie des inneren Zeitbewusstzeins (1928); Méditations cartésiennes (1932) Erfahrung und Urteil (1939), etc.

    Documentation

    Chestov, Léon. « À la mémoire d'un grand philosophe, Edmund Husserl », Revue philosophique de la France et de l'Étranger, nos 1-2, janvier-février 1940, pp. 5-32.
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Informations
    Références
    Données biographiques
    Nationalité
    Allemagne
    Naissance
    1859, Prossnitz (Moravie)
    Déces
    1938


    Dons reçus (2019-2020):6100$
    Objectif: 25 000$


    Nous vous remercions de votre générosité. Pour la campagne 2019-2020, notre objectif s'élève à 25 000$.

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.




    TEST C