• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition


    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Flux RSS:

    Robillard Edmond

    Théologien, poète et dominicain québécois, Edmond Robillard (Hyacinthe-Marie en religion) fut un grand spécialiste du christianisme primitif. Né en 1917 à St-Paul-l'Ermite (aujourd'hui Le Gardeur), ordonné prêtre en 1941, il obtint, en 1947, son doctorat en théologie, ayant pour sujet « La Trinité dans les âmes saintes selon Thomas d'Aquin ». De 1955 à 1983, il enseigna la théologie à l'Université de Montréal, et se fit l'ardent défenseur des traditions catholique et gréco-latine dans les débats sur l'éducation et la laïcisation qui marquèrent la société québécoise.

    Son ouvrage le plus important, Nos racines chrétiennes dans l’histoire d’Israël et du monde méditerranéen, témoigne de sa profonde connaissance des fondements théologiques et historiques du christianisme. Robillard est aussi l'auteur d'études pénétrantes sur le dogme de la rédemption, sur le suicide et sur la réincarnation, et de poèmes aux accents tragiques ou romantiques, réunis dans le recueil Du temps que le goglu chantait. Il a traduit en français deux oeuvres majeures du cardinal John Henry Newman, L'idée d'université et Les conférences sur la doctrine de la justification, et a collaboré à plusieurs périodiques, dont la Revue Dominicaine et la Revue biblique. Il est membre de la Société des Écrivains et de l'Académie des Lettres du Québec. Il vient de publier deux livres: Théisme et athéisme, un essai sur la déchristianisation de l'Occident, et L'Homme - Jésus Messie, une réflexion théologique sur le mystère de l'Incarnation.

    Oeuvres

    Théologie et philosophie

    La réincarnation : rêve ou réalité. 2e édition améliorée. Montréal/Paris, Éd. Paulines/Apostolat des Éditions, 1982. (Coll. « Notre temps » no 21). Traduit en anglais par K.D. Whitehead : Reincarnation, Illusion or Reality?, New York, Alba House, 1982. Traduit en portugais par le M.C.R.T.C. : Reencarnaçao. Sonho ou Realidade? Sao Paulo, Ediçoes Paulinas, 1984.

    Québec blues : une raison de vivre? Réflexions chrétiennes sur le suicide. Préface de Nicole Durand-Lutzy. Montréal/Paris, Éd. Paulines/Médiaspaul, 1983.

    Nos racines chrétiennes dans l’histoire d’Israël et du monde méditerranéen. Montréal, Fides, 1985.

    La messe de tous les dimanches. Essai sur des chorals de Jean-Sébastien Bach. Montréal, Novalis, 1985.

    Tout ce qu’il vous dira, faites-le. Essai de théologie mariale. St-Jean-de-Québec, Éd. du Richelieu, 1987.

    Justin : l’itinéraire philosophique. Montréal/Paris, Éd. Bellarmin/Cerf, 1989. (Coll. « Recherches : nouvelles séries » no 23).

    Qui aime connaît Dieu. Montréal, Éd. Paulines, 1990.

    Le pari sur l’incertain ou l’apologie de la religion chrétienne de Blaise Pascal. Ottawa, Éd. du Vermillon, 1996. (Coll. « Essais et recherches » no 5).

    L’expérience de la Trinité dans les âmes saintes d’après saint Thomas d’Aquin. Montréal, Maxime, 1998.

    La rédemption, une amoureuse folie de Dieu. Montréal, Maxime, 1998.

    Saintes et saints de la liturgie canadienne et quelques éphémérides de notre histoire. Montréal, Maxime, 1999.

    Dieu est-il mort? Montréal, Maxime, 2002.

    Théisme et athéisme. Montréal, Maxime, 2003.

    L'Homme - Jésus Messie. Montréal, Edmond Robillard éditeur, 2003.


    Poésie, théâtre et essais

    « La poursuite » (poème). Revue dominicaine, février 1944, p. 65. (sous le nom de Hyacinthe-Marie Robillard)

    « Amitié » (poème). Revue dominicaine, février 1944, pp. 86-89. (H.-M. Robillard)

    Blanc et noir. Poèmes de nature et de grâce. Montréal, Éd. du Lévrier, 1963 (H.-M. Robillard).

    L’Unicorne. Tragédie en cinq actes. Ottawa, Le Cercle du Livre de France, 1967.

    Le temps d’un peu… Poèmes. Montréal, Éd. Albert-le-Grand, 1980.

    Jeux d’hiver et d’enfer pour un pays perdu. Montréal, Maxime, 1995.

    Le discours poétique. Montréal, Maxime, 1996.

    Mémoires d’une enfance à Le Gardeur. Montréal, Edmond Robillard éditeur, 2001. Lire le compte rendu de Patrick Dionne dans la revue Mens.

    Du temps que le goglu chantait. Montréal, Maxime, 2001.


    Édition critique et traduction

    Cardinal Stefan Wyzszynski. L’Esprit du travail. Traduction française par Edmond Robillard (en collaboration). Montréal/Paris, Éd. du Lévrier/ Éd. du Cerf, 1960.

    Thomas de Vio, cardinal Cajetan. De l’analogie et du concept d’être. Traduction française, commentaires et index par Edmond Robillard (sous le nom de Hyacinthe-Marie Robillard). Préface de Louis Lachance. Montréal, Les Presses de l’Université de Montréal, 1963.

    John Henry Newman. L’idée d’université. Les discours de 1852. Traduction française par Edmond Robillard et Maurice Labelle. Introduction et notes par Edmond Robillard. Ottawa/Paris, Le Cercle du Livre de France/Desclée de Brouwer, 1968. (Coll. « Textes newmaniens »).

    John Henry Newman. Les conférences sur la doctrine de la justification. Traduction française par Edmond Robillard et Maurice Labelle. Introduction et notes par Edmond Robillard. Montréal, Éd. Albert-le-Grand, 1980.

    Publilius Lochius. La sagesse et les sentences d’un mime syrien. Traduction française par Edmond Robillard. Ottawa, Éd. du Vermillon, 1992.

    Joséphine Marchand. Journal intime (1879-1900). Édition et notes par Edmond Robillard. Lachine, Éd. de La Pleine Lune, 2000.


    Articles

    « Le Christ-éclaireur, notre modèle ». Revue dominicaine, avril 1944, pp. 212-217. (sous le nom de Hyacinthe-Marie Robillard).

    « Le Surréalisme ». Revue dominicaine, décembre 1948, pp. 274-282 (H.-M. Robillard).

    « L’Automatisme surrationnel et la nostalgie de l’Éden ». Amérique française, 1950 (H.-M. Robillard).

    « Prise de bec et théâtre noir ». Revue dominicaine, avril 1958, pp. 169-171. (H.-M. Robillard)

    « Évolution et révolution ». Échanges spirituels, vol 3, no 2, 1962, pp. 68-72. (H.-M. Robillard)

    « Félix, l’Allégorie et les Sœurs de Charité ». Le Devoir, 5 février 1966, p. 11.

    « Marie-Claire Blais ou le nécessaire Bistouri ». Maintenant, no 54, juin 1966, pp. 211-213.

    « Lettre ouverte à propos de “Refus Global” ». La Presse, 2 novembre 1968, p. 41.

    « L’Épître de Barnabé : trois époques, trois théologies, trois rédacteurs ». Revue biblique, vol 78, no 2, avril 1971, pp. 184-209.

    « Ignace d’Antioche : acceptation de la diversité religieuse dans une vision d’unité » dans Irénée Beaubien et al., dir. Le pluralisme. Montréal, Fides, 1974, pp. 23-38 (Coll. « Héritage et projet » no 10).

    « Aux sources de la prière: L'Esprit-Saint dans l'homme nouveau ». Revue des sciences religieuses, tome 50, no 2, 1976, pp. 157-168.

    « Causalité du symbole comme symbole et causalité physique du sacrement ». Laval théologique et philosophique, volume 32, no 1, 1976.

    « Le Dieu défiguré de la gnose », in Dieu - Parole et silence. Montréal, Fides, 1978, pp. 129-151.

    « L’immortalité de l’âme aux origines de l’Église » dans Guy Couturier et al., dir. Essais sur la mort. Montréal, Fides, 1985, pp. 249-267 (Coll. « Héritage et projet » no 29).


    Écrits divers

    « Bibliographie sélective et critique, à l’intention des théologiens » dans Maurice Boutin et al., éd. L’homme en mouvement : le sport, le jeu, la fête. Montréal, Fides, 1976, pp. 165-210 (Coll. « Héritage et projet » no 17).

    Pierre Trépanier. À la recherche d’une doctrine politique. Préface et poème du père Edmond Robillard. Présentation du chanoine Achille Larouche. Introduction de Jean-Claude Dupuis. Montréal et Sherbrooke, Ralliement provincial des Parents du Québec, Centre d’Information Nationale, Cercle Jeune Nation, 1993.

    Documentation

    Guy Robert. « Blanc et Noir de H.-M. Robillard ». Livres et auteurs canadiens, 1963, p. 51.

    Jean Basile. « Quelques Écrits sur le théâtre ». Le Devoir, 25 novembre 1967, p. 13.

    Normand Leroux. « L’Unicorne d’Edmond Robillard ». Livres et auteurs canadiens, 1967, p. 78-79.

    Pierre de Grandpré. « Hyacinthe-Marie Robillard » dans Pierre de Grandpré, dir. Histoire de la littérature française du Québec. Tome III. 1945 à nos jours – La poésie. Montréal, Beauchemin, 1969, pp. 116-117.

    « Robillard, Joseph Édouard-Edmond » dans Réginald Hamel et al. Dictionnaire des auteurs de langue française en Amérique du Nord. Montréal, Fides, 1989, pp. 1163-1164.

    Patrick Dionne. « Mémoires d’une enfance à Le Gardeur ». Mens. Revue d’histoire intellectuelle de l’Amérique française, vol. III, no 1, automne 2002, pp. 111-116.
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Loading
    Informations
    Références
    Données biographiques
    Nationalité
    Québec
    Naissance
    20 décembre 1917, Saint-Paul-l'Ermite (Le Gardeur), Qc.

    Référence


    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.