• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition

    Déficience intellectuelle

    Définition

    "Dans la littérature mondiale, nous trouvons différentes appellations pour désigner la déficience intellectuelle. Ne mentionnons ici que les appellations déficience mentale et retard mental, cette dernière étant en vogue aux États-Unis.

    Le professeur Ionescu définit la déficience intellectuelle comme «un arrêt , un ralentissement ou un inachèvement du développement, se manifestant par la présence simultanée d'un fonctionnement intellectuel significativement inférieur à la moyenne et d'un comportement adaptatif déficitaire». Concrètement, la personne doit obtenir un quotient intellectuel (Q.I.) inférieur à 70 lors de la passation individuelle d'un ou de plusieurs tests standardisés d'intelligence générale. Aussi, elle doit montrer des limitations significatives par rapport aux normes de maturation, d'apprentissage, d'autonomie personnelle et/ou de responsabilité sociale établies pour son groupe d'âge et son groupe culturel.

    La définition la plus utilisée de la déficience intellectuelle nous vient de l'Association américaine sur le retard mental, qui définit celui-ci comme «un état de réduction notable du fonctionnement actuel d'un individu. Le retard mental se caractérise par un fonctionnement intellectuel inférieur à la moyenne, associé à des limitations dans au moins deux domaines du fonctionnement adaptatif : communication, soins personnels, compétences domestiques, habilités sociales, utilisation des ressources communautaires, autonomie, santé et sécurité, aptitudes scolaires fonctionnelles, loisirs et travail. Le retard mental se manifeste avant l'âge de 18 ans.» (1)

    Quatre conditions sont essentielles à la mise en application adéquate de la définition:
    • l'évaluation doit tenir compte de la diversité culturelle et linguistique des sujets ainsi que des différences dans leurs modes de communication et leur comportement;
    • le déficit du fonctionnement adaptatif d'un individu se manifeste dans le cadre de l'environnement communautaire typique des sujets de son groupe d'âge et dépend de l'importance de ses besoins personnels de soutien;
    • certaines faiblesses spécifiques d'adaptation coexistent souvent avec des forces dans d'autres domaines d'adaptation ou avec d'autres capacités personnelles;
    • le fonctionnement général d'une personne présentant un retard mental s'améliore généralement si elle reçoit un soutien adéquat et prolongé. Dans cette optique, la seule constatation d'un quotient intellectuel de 70 et moins serait une évaluation trop étroite des capacités de la personne.

      Un élément important à retenir est la distinction à faire avec la santé mentale. La maladie mentale affecte le comportement et l'affectif sans lien avec le fonctionnement intellectuel de la personne. On dit de cette dernière qu'elle est «() tellement absorbée par son bouleversement interne qu'il lui est impossible d'utiliser de façon efficace ses ressources intellectuelles, (…) qu'elle ne peut pas s'en servir pour le moment». Pour sa part, la déficience intellectuelle n'est pas une maladie mais un état permanent qui débute avant l'âge de 18 ans. Elle peut s'accompagner de déficience motrice et physique et, quelquefois, de maladie mentale (double diagnostic)."

      Notes
      (1) Association américaine sur le retard mental, Retard mental: Définition, classification et systèmes de soutien, Édisem, 1994, 9e édition, 169 p.
      (2) Juhel, J.-C., La déficience intellectuelle: connaître, comprendre, intervenir, Les Presses de l'Université Laval, 1997, 395 p.

      Source : Qu'est-ce que la déficience mentale? (Association du Québec pour l'intégration sociale)

      Voir aussi: Qu'est-ce que le handicap mental? (Union nationale des associations de parents et amis de personnes handicapées mentales)
      Definition of Mental Retardation (American Association of Mental Retardation)
      Liste des principaux syndromes touchant la déficience intellectuelle; voir aussi cette liste de liens

    Enjeux

    "Au Québec, 224 000 personnes ont une déficience intellectuelle (données de l'OPHQ, projections de 1997). Alors qu'il est commun de croire que toutes ces personnes sont trop handicapées pour être pleinement intégrées dans la société, notons que près de 88 % d'entre elles ont une déficience légère, 7 % ont une déficience moyenne et seulement 5 % une déficience sévère à profonde. De ce nombre, 80 % sont des adultes, à nombre plus ou moins égal de femmes et d'hommes."

    Source: Qu'est-ce que la déficience mentale? (Association du Québec pour l'intégration sociale)

    Voir aussi: Les chiffres du handicap mental en France (Union nationale des associations de parents et amis de personnes handicapées mentales - UNAPEI)
    Dossiers de promotion et de défense des droits (Association du Québec pour l'intégration sociale)
    Dossiers et communiqués de presse récents de l'UNAPEI
    Charte des valeurs de l'Association du Québec pour l'intégration sociale. On peut prendre connaissance de son contenu en accédant à cette page
    Charte pour la dignité des personnes handicapées mentales (UNAPEI)

    Essentiel

    "Que l'on pense aux rituels de guérison ou aux cérémonies religieuses des anciennes civilisations, on s'aperçoit que la musique est utilisée à différentes fins et qu'elle fait partie de la vie depuis le début de l'humanité. Aujourd'hui, la musicothérapie s'adresse aux personnes de tout âge et on retrouve ce mode d'intervention en pratique privée, dans les centres communautaires et hospitaliers et dans le milieu scolaire."

    Source : La musicothérapie à l'École secondaire Joseph-Charbonneau (Commission scolaire de Montréal)

    Documentation

    Bibliographie sur la déficience intellectuelle
    Bibliographie commentée (Adaptation scolaire et sociale de langue française)
    Quelques références bibliographiques (Union nationale des associations de parents et amis de personnes handicapées mentales)

    Déficience intellectuelle. Un dossier de l'Adaptation scolaire et sociale de langue française. On peut notamment y lire: Pierre Beaupré, La déficience intellectuelle, 1998 (format PDF)

    Pierre April, Déficience intellectuelle. La ministre Maltais propose une politique d'intégration ambitieuse, La Presse, 26 juillet 2001
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Loading
    Informations
    Documents Associés
    Jean Hamann
    syndrome du X fragile
    retard mental
    handicap intellectuel
    handicap mental
    protéine
    neurone
    difficulté d'apprentissage
    Raccourcis
    Associations internationales:
    Inclusion international ("réseau dense de personnes handicapées, de familles et d'amis, engagés dans la lutte pour améliorer les conditions de vie des 60 millions de personnes déficientes intellectuelles qui vivent dans toutes les nations du monde"); associations membres dans le monde entier
    Inclusion Europe: Association européenne des organisations de personnes handicapées mentales et leurs familles
    Belgique:
    Association nationale d'aide aux handicapés mentaux (Belgique)
    France:
    Union nationale des associations de parents et amis de personnes handicapées mentales (Fr.)
    Suisse:
    INSIEME: Fédération suisse des associations de parents de personnes mentalement handicapées
    Québec:
    Office des personnes handicapées du Québec
    Association du Québec pour l'intégration sociale (voir la liste des associations membres)
    Institut québécois de la déficience intellectuelle
    Fondation québécoise de la déficience intellectuelle
    AAMR-Québec
    Réseau de services en déficience intellectuelle (RSDI)
    Semaine québécoise de la déficience intellectuelle
    Fédération québécoise des centres de réadaptation en déficience intellectuelle (annuaire régional)
    Centres Butters-Savoy et Horizon (Qc)
    Fédération des mouvements Personne d'abord du Québec (mouvement international créé en Oregon par des personnes présentant une déficience intellectuelle voulant se regrouper pour défendre leurs droits et leurs intérêts)
    Association de Montréal pour la déficience intellectuelle
    Regroupement de parents de personne ayant une déficience intellectuelle de Montréal
    Association pour la déficience intellectuelle Centre-Mauricie
    Canada:
    Association canadienne pour l'intégration communautaire
    AAMR-QUEBEC: Chapitre québécois de l'Association américaine du retard mental
    Association de Montréal pour la déficience intellectuelle (AMDI)
    Association pour l’intégration sociale (AQIS)
    Canadian Down Syndrome Society
    Royaume-Uni:
    MENCAP: Royal Society for Mentally Handicapped Children and Adults (R.-U.)
    American Association of Mental Retardation (AAMR)
    États-Unis:
    President's Committee on Mental Retardation
    The ARC of the United States (organisation de personnes volontaires vouées au développement du bien être des personnes présentantune déficience intellectuelle)
    Recherche scientifique:
    International Association for the Scientific Study of Intellectual Disabilities
    Association internationale de recherche scientifique en faveur des personnes handicapées mentales (AIRHM)
    Academy on Mental Retardation (É.-U.)
    Association of University Centers on Disabilities (É.-U.)
    Laboratoire de recherche interdépartemental en déficience intellectuelle (Université du Québec à Trois-Rivières)
    Revue francophone de la déficience intellectuelle: "a pour but de diffuser les résultats de recherches poursuivies dans le domaine de la déficience intellectuelle et de favoriser les échanges entre les chercheurs et les praticiens d’expression française oeuvrant dans le domaine". Résumé des articles disponibles sur le site
    Revue européenne du handicap mental
    Journal of Intellectual Disability Research
    American Journal of Mental Retardation
    Mental Health Aspects of Developmental Disabilities
    Éducation:
    Déficience intellectuelle profonde: ressources en psychologie scolaire / Resources in school psychology for profound mental retardation
    Hyperliens:
    Liens commentés (Adaptation scolaire et sociale de langue française)
    Riche banque de liens (UNAPEI)
    Hyperliens (Office des personnes handicapées du Québec)

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.