• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition


    Impression du texte

    Johnson (père) Daniel

    Homme politique québécois. 20e Premier ministre du Québec (1966-1968).

    Biographie

    «Né à Danville, le 9 avril 1915, fils de Francis Johnson, journalier, et de Marie-Adéline Daniel.

    A étudié à l'école paroissiale de Danville, au séminaire de Saint-Hyacinthe et à l'université de Montréal. Fit sa cléricature auprès de Me Henri Crépeau. Admis au barreau de la province de Québec le 20 juillet 1940.

    Exerça sa profession à Montréal, avec Me Whitelaw en 1940; Sullivan en 1941 et 1942; Piper, Nantel et Tormey en 1942 et 1943; Jonathan Robinson en 1943 et 1944, Robinson et Wilson de 1944 à 1946, et Johnson et Tormey après 1946. Conseiller juridique du conseil central de Montréal de la Confédération des travailleurs catholiques du Canada (CTCC), de l'Association des hebdomadaires de langue française, de l'Association des hôteliers du Québec, de l'Association professionnelle des employés d'Acton Rubber Inc. et du jeune barreau de Montréal. Directeur et président de plusieurs entreprises. Collaborateur au journal étudiant le Quartier latin et à la Patrie.

    Élu député de l'Union nationale dans Bagot à l'élection partielle du 18 décembre 1946. Réélu en 1948, 1952, 1956, 1960 et 1962. Adjoint parlementaire du président du Conseil exécutif du 1er janvier au 15 décembre 1955. Orateur suppléant du 15 décembre 1955 au 30 avril 1958. Ministre des Ressources hydrauliques dans les cabinets Duplessis, Sauvé et Barrette du 30 avril 1958 au 5 juillet 1960. Élu chef de l'Union nationale le 23 septembre 1961. Chef de l'Opposition à l'Assemblée législative de 1961 à 1966. Réélu en 1966. Premier ministre de la province de Québec et président du Conseil exécutif du 16 juin 1966 au 26 septembre 1968. Ministre des Richesses naturelles du 16 juin 1966 au 31 octobre 1967, des Affaires fédérales-provinciales du 16 juin 1966 au 26 avril 1967 et des Affaires intergouvernementales du 26 avril 1967 au 26 septembre 1968.

    Auteur de l'ouvrage Égalité ou indépendance (1965). A publié en collaboration avec Réginald D. Tormey, Index to Supreme Court Cases 1923-1950 (1951). Président de la Fédération canadienne des étudiants catholiques, de la section française de l'Union des jeunesses catholiques du Canada et de l'Association générale des étudiants de l'université de Montréal. Vice-président de Pax Romana. Vice-président général de l'Association catholique de la jeunesse canadienne-française (ACJC) et du comité national de l'Action catholique. Membre fondateur et conseiller juridique de l'Union des Latins d'Amérique. Membre et conseiller juridique de la Chambre de commerce des jeunes de la province de Québec et du Canada. Membre du Club Saint-Denis, du Club Renaissance, du Club de la garnison, du Cercle universitaire de Montréal, du Quebec Winter Club et des Chevaliers de Colomb. Créé conseil en loi du roi le 14 juin 1950. Docteur en droit honoris causa des universités Queen's et McGill en 1967, puis des universités de Montréal et de Sherbrooke en 1968.

    Décédé en fonction au barrage Manic 5, le 26 septembre 1968, à l'âge de 53 ans et 5 mois. Inhumé dans le cimetière de Saint-Pie, le 1er octobre 1968.

    Avait épousé à Montréal, dans la paroisse Notre-Dame-de-Grâce, le 2 octobre 1943, Reine Gagné, fille d'Horace-J. Gagné, avocat, et de Lauretta Demers.

    Père de Pierre Marc Johnson et de Daniel Johnson (fils). Frère de Maurice Johnson, député à la Chambre des communes de 1958 à 1962.»

    Source : Daniel Johnson (père) (Les parlementaires depuis 1792, Assemblée nationale du Québec)

    Documentation

    Robert Comeau, Michel Lévesque et Yves Bélanger (dir.), Daniel Johnson: Rêve d'égalité et projet d'indépendance, Presses de l'Université du Québec, "Les leaders du Québec contemporain", 1991, 462 p.: "Un ouvrage exhaustif sur les 800 jours du gouvernement de Daniel Johnson (1966-1968), l'homme qui, en 1965 dans son manifeste Égalité ou Indépendance, sanctionna le concept des deux nations. Comment ce député de Bagot, élu la première fois en 1946, devenu chef de l'Union nationale en 1961, a-t-il pu déloger le parti de Jean Lesage? Jusqu'où a-t-il poursuivi les réformes entreprises? Période de continuité, de transition ou de discontinuité? Au-delà des aspects biographiques inédits, le lecteur trouvera ici une analyse fouillée de sa pensée constitutionnelle et économique, un bilan de ses réalisations politiques ainsi qu'une synthèse approfondie des relations fédérales-provinciales et des premières relations internationales du Québec." (site de l'éditeur)
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Loading
    Informations
    Données biographiques
    Nationalité
    Québec; Canada
    Naissance
    09 / 04 / 1915, Sainte-Anne-de-Danville, Qc
    Déces
    26 / 07 / 1968
    Documents Associés
    Marc Chevrier
    système scolaire, rapport Parent, Jean Lesage, Union nationale, Révolution tranquille, enseignement, Québec
    Raccourcis
    Brève biographie (Commission de la capitale nationale, Québec) - on peut également télécharger ce dépliant (format PDF)
    Notice biographique (Encyclopédie canadienne)
    Le monument Daniel Johnson
    «L'affrontement Jean Lesage- Daniel Johnson» (1962). On peut trouver sur Le Rond-Point des sciences humaines, site créé par Bruno Deshaies, le texte intégral du premier débat télévisé entre deux chefs de partis politiques au Québec et au Canada.

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.