• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition


    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Flux RSS:

    Impression du texte

    Couardise

    Définition

    Le couard selon Théophraste.

    La couardise, sans nul doute, aurait assez bien l'air d'une défaillance craintive de l'âme, et le couard est du genre à prétendre, en mer, que les caps sont des barques de pirates; si la houle se lève, il demande s'il se trouve à bord quelqu'un qui n'a pas été initié; la tête levée, il questionne le pilote : est-on à mi-chemin ? que pense-t-il de l'état du ciel ? Il dit au passager assis auprès de lui qu'il se trouve effrayé du fait d'un rêve, enlève sa tunique pour la donner à son esclave et demande qu'on le conduise à terre.
    Au cours d'une expédition militaire, alors que l'infanterie se porte en renfort, il appelle tout le monde de son côté, enjoignant qu'on se tienne près de lui et que, tout d'abord, on observe les alentours; il dit que le tout est de discerner lesquels en fait sont nos ennemis...
    Dès qu'il entend des cris et voit tomber des hommes, il dit à ceux qui l'entourent qu'il a oublié, dans sa hâte, de prendre son épée; il court à sa tente, envoie son esclave au dehors en lui ordonnant d'observer les positions de l'ennemi... et cache l'épée sous son oreiller... pour passer ensuite beaucoup de temps à paraître la chercher !
    Voyant, dans sa tente, qu'on ramène un de ses amis blessés, il se précipite, l'exhorte au courage, le soulève et le transporte. Puis il soigne cet homme, éponge le sang et, assis auprès de lui, chasse les mouches de sa blessure : bref, tout plutôt que combattre l'ennemi ! Et lorsque le trompette a sonné la charge, le gaillard dit, assis dans sa tente : «Va-t-en au diable ! C'est qu'à sonner sans arrêt, il ne laissera pas le pauvre homme prendre de repos !»
    Et plein d'un sang qui provient de la blessure d'autrui, il rencontre ceux qui reviennent du combat; il raconte, comme s'il avait couru un danger :«J'ai sauvé un de nos amis !», et introduit auprès du gisant les hommes de son dème, ceux de sa tribu, tout en expliquant à chacun de ceux-ci comment lui-même a, de ses mains, rapporté le blessé dans la tente.

    THÉOPHRASTE, Les Caractères (20 à 30), Nouvelle traduction annotée
    par Marie-Paule LOICQ-BERGER (janvier 2002),  Chef de travaux honoraire de l'Université de Liège.
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Loading
    Informations

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.