• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition

    Corsaire

    Définition

    «Les corsaires sont des aventuriers c'est-à-dire des hommes pour lesquels l'aventure est à la fois leur passion et leur raison de vivre. Mais ils ne la conçoivent pas comme un pur et simple brigandage. On peut les comparer aux mercenaires qui louaient leur épée au plus offrant. Ainsi arriva-t-il à maint corsaire, de passer du service d'un prince à celui de son ennemi mortel et cela le plus régulièrement du monde. (...)

    Le corsaire est toujours un combattant régulier, officiellement mandaté par un ordre de mission qui porte le nom de "lettre de marque". S'il est pris par l'ennemi, ce document lui assurera le sort d'un prisonnier de guerre. (...) En revanche, le corsaire est tenu par sa lettre de marque, de n'attaquer exclusivement que les ennemis de son souverain, respectant "généralement" les neutres et toujours ses propres concitoyens. S'il manque à cette règle absolue, et qu'il continue son activité, alors il sera traité en pirate (...).»

    © Arisitum, ADIHAF, ancien site de Jean-Claude Toureille, 1998
    Source: http://hypo.ge-dip.etat-ge.ch/www/cliotexte/sites/Arisitum/cdf/corser.html

    Voir aussi: Qu'est-ce qu'un corsaire? (e-Historia, no 2)

    Documentation

    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Loading
    Informations
    Raccourcis
    Robert Surcouf le corsaire (e-Historia, no 2)

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.