Dernières modifications

    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Fluxs RSS:

    Impression du texte

    Comique

    Définition

    Qu'est-ce que le comique? Voici la réponse de Bergson.

    Un passant dans la rue suit une jolie fille du regard. Il bute contre un obstacle et tombe. Rire! La vie est vigilance et souplesse; notre passant distrait a perdu l'une et l'autre. Il s'est comporté comme un robot.

    C'est par des exemples de ce genre que le philosophe Henri Bergson démontre qu'au fond du comique il y a, parmi d'autres éléments, du mécanique plaquée sur du vivant. A propos du passant distrait, Bergson écrit: «ce qu'il y a de risible dans ce cas, c'est une certaine raideur de mécanique là où l'on voudrait trouver la souplesse attentive et la vivante flexibilité d'une personne». D'une manière analogue, poursuit Bergson le comique pourra résulter du contraste entre une matière inerte, un vêtement par exemple et le corps vivant, ou à un autre niveau, entre le corps et l'âme, cette dernière représentant alors le pôle de la vie. D'où l'effet comique du déguisement dans un cas et du mensonge trahi par le corps dans l'autre.

    Les analogies de ce genre peuvent être poussées très loin, mais au fond du comique «il y a toujours un arrangement d'actes et d'événements qui nous donnent, insérés l'un dans l'autre, l'illusion de la vie et la sensation nette d'un agencement mécanique».

    Henri Bergson, Le rire, Paris, Presses universitaires de France, 1964, p. 8

    Enjeux

    Si le comique est le résultat du mécanique plaqué sur le vivant, le besoin d'humour dans une société ne serait-il pas une réaction à la menace que le mécanique fait peser sur le vivant. On a besoin d'humour et d'humoristes dans les sociétés dominées par la machine comme on a besoin de philosophes et poètes tragiques dans les sociétés où la vie est intacte.

    Essentiel

    La vida es una comedia para los que piensan y una tragedia para los que sienten. (La vie est une comédie pour ceux qui pensent et une tragédie pour ceux qui sentent.) Proverbe espagnol.
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Informations


    Dons reçus (2019-2020):6100$
    Objectif: 25 000$


    Nous vous remercions de votre générosité. Pour la campagne 2019-2020, notre objectif s'élève à 25 000$.

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.




    TEST C