• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition


    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Flux RSS:

    Lewis Clive Staples

    Romancier et théologien irlandais (1898-1963). Orateur talentueux, brillant écrivain, C. S. Lewis excella à la fois dans la fiction, le conte pour enfant (Les chroniques de Narnia) et les études littéraires. Il fut aussi l'un des plus éminents théologiens chrétiens du vingtième siècle. À partir de 1954, il devint titulaire de la chaire de « Littérature du Moyen Âge et de la Renaissance » à Cambridge. L'inspiration créatrice fondamentale de sa vie fut le poète George MacDonald.

    Oeuvres

    Oeuvres traduites en français

    Le problème de la souffrance (The Problem of Pain). Traduit de l'anglais par Marguerite Faguer. Préface de Maurice Nédoncelle. Bruges, Desclée De Brouwer, 1950.

    Tactique du diable (The Screwtape Letters). Traduit de l'anglais par B. V. Barbey. Neuchâtel/Paris, Delachaux et Niestlé, 1954.

    Expérience de critique littéraire (An Experiment in Criticism). Paris, Gallimard, 1965.

    Le silence de la terre ; Voyage à Venus ; Cette hideuse puissance (Out of the Silent planet; Voyage to Venus; That Hideous Strength). Traduction de Marguerite Faguer et Frank Straschitz. Paris, Éditions Opta, 1967. Coll. « Club du livre d'anticipation ».

    Être ou ne pas être. Le christianisme est-il facile ou difficile? Traduit par Jacques Blondel. Paris, Delachaux et Niestlé, 1968. Coll. « Foi vivante » 78.

    Si Dieu écoutait... Lettres à Malcolm sur la prière (Letters to Malcolm: Chiefly on Prayer). Neuchâtel, Delachaux et Niestlé, 1970. Coll. « Foi vivante ».

    Apprendre la mort (A Grief Observed). Traduit de l'anglais par J. Prignaud et T. Radcliffe. Paris, Cerf, 1974.

    Les Fondements du christianisme (Mere Christianity). Guebwiller, Éditions L.L.B., 1979.

    L'autobus du paradis (The Great Divorce). Traduit de l'anglais par Jacques Winandy et D. Barrios-Delgado. Paris, Cerf, 1980.

    Démo(n)cratiquement vôtre (Screwtape Proposes a Toast and Other Pieces). Traduction d’Étienne Huser. Bâle, Éditions Brunnen Verlag, 1985.

    L'abolition de l'homme. Réflexions sur l'éducation (The Abolition of Man: Reflections on Education with Special Reference to the Teaching of English in the Upper Forms of School). Traduction et préface d'Irène Fernandez. Limoges, Librairie A. Ardant/Criterion, 1986.

    Surpris par la joie (Surprised by Joy). Éditions Raphaël, 1998.

    Les chroniques de Narnia (The Chronicles of Narnia).
    - L'armoire magique
    - Le prince Caspian
    - Le neveu du magicien
    - Le fauteuil d'argent
    - Le dernière bataille


    Oeuvres en anglais

    The Allegory of Love. A Study in Medieval Tradition. Oxford, University Press; London, Humphrey Milford, 1936.

    George MacDonald Anthology. London, Geoffrey Bles, 1946.

    Miracles: A Preliminary Study. London, Geoffrey Bles, 1947.

    Christian Behaviour. New York, The Macmillan Company, 1948.

    Reflections on the Psalms. London, Geoffrey Bles, 1958.

    The Four Loves. London, Geoffrey Bles, 1960.

    The Discarded Image. An Introduction to Medieval and Renaissance Literature. Cambridge, at the University Press, 1964.

    A Preface to Paradise Lost. Being the Ballard Matthews Lectures. Delivered at University College, North Wales, 1941. Revised and enlarged. London, Oxford University Press, 1965.

    Till We Have Faces. A Myth Retold. Grand Rapids, Eerdmans, 1966.

    Studies in Medieval and Renaissance Literature. Collected by Walter Hooper. Cambridge, at the University Press, 1966.

    The Dark Tower and Other Stories. New York, Harcourt Brace Jovanovich, 1977.

    Studies in Word. Second edition. Cambridge University Press, 1990.

    Documentation

    Fernandez, Irène. « Les chemins de l'apologétique selon C. S. Lewis », Communio, tome XXVIII, 4, juillet-août 2003, pp. 91-105.

    Kilby, Clyde S., « Holiness in the Life of C. S. Lewis », Discipleship Journal, no 22, 1984, pp. 14-16.

    Payne, Leanne. Présence réelle. La vision chrétienne du monde dans la pensée et l'imaginaire de C. S. Lewis. Traduit de l'anglais par D. Ducatel et A. de Chambrier. Éditions Raphaël, 1998.

    Sayer, George. Jack: C. S. Lewis and His Time. H & R, 1988.
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Loading
    Informations
    Données biographiques
    Nationalité
    Irlande
    Naissance
    1898, Belfast
    Déces
    1963
    Documents Associés
    Clive Staples Lewis
    tentation, diable, athéisme, vérité, raison
    Raccourcis

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.