• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition

    Cassiodore

    Flavius Magnus Aurelius Cassiodorus. Homme d’État romain. 507-511, quaestor. 514, consul sous le règne ostrogoth. Ministre du roi Théodoric. 519, Chronica, Histoire des Goths. 523-527, Maître des offices (après Boèce). 533, préfet. 537, fonde le monastère de Vivarium dans le Sud de l’Italie. v. 540, Expositio Psalmorum. 550, à Constantinople. 577-584, De orthographia. Comme Boèce, Cassiodore est considéré comme un des grands initiateurs de la théorie musicale occidentale et comme un héros des bibliothèques.

    Biographie

    «Personnage important de son temps, à la fois comme haut fonctionnaire du roi ostrogoth Théodoric et comme littérateur, Cassiodore, qui fut l'ami de Boèce, eut une existence d'une longévité et d'une productivité exceptionnelles. Il vécut entre 485 (ou 490 et) 580 (ou 585) environ et rédigea ses Institutiones litterarum (Fondements des lettres) en deux livres (le premier consacré aux lettres religieuses, le second aux lettres profanes) vers 560, à l'intention des membres de la communauté religieuse et intellectuelle qu'il avait fondée dans sa terre natale, à Vivarium (aujourd'hui Squillace), en Calabre. Le chapitre qu'il a consacré à la théorie musicale est surtout une compilation d'auteurs antérieurs, du reste mentionnés expressément dans le texte, mais, à côté de quelques bévues (comme la section sur les tons de la musique grecque) on y trouve la première tentative de classification des instruments de musique. Ce petit essai de Cassiodore, qui a le mérite de la clarté, sera beaucoup cité par les auteurs postérieurs, tels Isidore de Séville au VIIe siècle, Raban Maur et Aurélien de Réôme au IXe.»
    Musicologie.org

    Oeuvres

    Il a fondé le monastère de Vivarium en Italie.
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Loading
    Informations
    Données biographiques
    Nationalité
    Italie
    Naissance
    485, Scylacium
    Déces
    580
    Documents Associés
    Jean-Marc Warszawski
    Théorie musicale
    Raccourcis

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.