• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition


    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Flux RSS:

    Avicenne

    Avicenne et son emprise sur la pensée postérieure, tant en terre d’Islam qu’en Occident. Conférence de Jules Janssens (Canal U)

     

    Un des plus grands noms de la philosophie islamique. L’avicennisme se situe au carrefour de la pensée orientale et de la pensée occidentale.

    Biographie

    Ce médecin et philosophe iranien, qui était aussi un aristotélicien fervent, a exercé une très grande influence sur la pensée médiévale et préparé les découvertes médicales de la Renaissance. Extrêmement doué pour la médecine, à 17 ans il guérissait le Prince de Boukhara, qui lui ouvrit sa bibliothèque. Dans son Canon de la médecine, dont il commença la rédaction très jeune, il résume Hippocrate et Galien en y ajoutant ses impressions personnelles. Il avait remarqué que la tuberculose et la dysenterie étaient contagieuses. Grand voyageur, il avait aussi découvert non seulement que l’eau polluée était responsable de la dysenterie mais qu’on pouvait «séparer les impuretés de l’eau» en la faisant bouillir. Son livre fut traduit de l’arabe1 au latin au XVe siècle, et largement diffusé en Europe jusqu’au XVIIe siècle. C’est d’abord à travers les écrits d’Avicenne que le Moyen Âge redécouvrit les Grecs. À la Renaissance, les médecins allèrent directement aux sources. (C.G.)

    1. Notons que l'Iran ayant été envahie par les Arabes, tous les écrivains et philosophes iraniens écrivaient la plupart du temps en langue arabe à l'exception d'Avicenne qui a écrit ses deux livres Canun et Sh'afa en persan. Ces livres furent ensuite traduits en arabe.



    La Première Intelligence
    «L’univers avicennien ne comporte pas ce que nous appelons la "contingence", dès lors que le possible est fait existant. Si quelque possible est actualisé dans l’être, c’est que son existence est rendue nécessaire en raison de sa cause, laquelle à son tour est nécessitée par sa propre cause. Il s’ensuit que l’idée orthodoxe de "création" subit ici une altération radicale. Il ne peut s’agir de quelque chose comme d’un coup d’État survenu en la Volonté divine dans la "prééternité"; c’est une nécessité intradivine qui conduit de l’Être pur au premier être fait existant. La Création consiste dans l’acte même de la pensée divine se pensant elle-même, et cette connaissance que l’Être divin a éternellement de soi-même n’est autre que la Première Émanation, le Premier Nouv ou Première Intelligence (Aql awwal ). Cet effet initial, nécessaire et unique, de l’énergie créatrice identique à la pensée divine, assure la médiation de l’Un au Multiple, en posant soi-même le principe auquel il satisfait: "De l’Un ne peut procéder que l’Un."»
    Association Avicennes

    Oeuvres

    Aphorismes de l'âme

    Canon de médecine

    La guérison de l'erreur

    Le retour

    Épitre sur l'âme
    (d'après l'Index des oeuvres de tous les temps et de tous les pays, Paris, S.E.D.E et V. Bompiani, 1955).

    Documentation

    Alverny, Marie-Thérèse d'. Avicenne en Occident. Librairie philosophique J. Vrin, 1993.

    Corbin, Henry. Avicenne et le récit visionnaire. 1952. Réédition Verdier, 1999.

    Gagnon, Claude. «Avicenne et Averroès», L'Agora, vol. 9, no 1, janvier-février 2002.

    Gilson, Étienne. Avicenne en Occident au Moyen-âge. [éd. par la] Fondazione Alessandro Volta. Roma, Accademia nazionale dei Lincei, 1971. «Atti dei convegni / Fondazione Alessandro Volta, Accademia nazionale dei Lincei» # 13. Tiré à part de la séance inaugurale du congrès international tenu du 9 au 15 avril 1969 à Rome et qui avait pour thème «Oriente e occidente nel medioevo : filosofia e scienze».

    Lelli, Giovanna. Avicennisme et averroïsme dans la poétique et la rhétorique islamiques médiévales: La tradition persane (1998).

    Lory, Pierre. «Philosophes et Savants», dans le tome II d' États, sociétés et cultures du monde musulman médiéval (Xe-XVe siècle), sous la direction de Jean-Claude Garcin. Paris, Presses Universitaires de France, Nouvelle Clio, 2000.

    Sebti, Meriem. Avicenne et l'âme humaine. Paris, Presses Universitaires de France, 2000. «Philosophies».

    Sinoué, Gilbert. Avicenne ou la route d’Ispahan. Paris, Gallimard, 1999. «Folio».

    The Life of Ibn Sina. Traduction et notes de William E. Gohlman. State University of New York Press, 1974.
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2013-02-28
    Loading
    Informations
    Références
    Données biographiques
    Nationalité
    Iran
    Naissance
    980, Afshéna, près de Bokhara (Perse, actuel Iran)
    Déces
    1037
    Documents Associés
    Abdel Rahman Al-Naqib
    enseignement, pédagogie
    Raccourcis

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.