• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition


    Impression du texte

    Strindberg August

    Écrivain suédois (1849-1912). Auteur dramatique.

    « […] Strindberg, l’angoissé, ‘l’héroïque négateur’, l’impitoyable ‘arracheur de masques’, mais aussi le grand visionnaire, qui a dû traverser toutes les laideurs, toutes les maladies, toutes les tortures de l’Inferno moderne, avant de rencontrer sur son ‘chemin de Damas’ la vision salvatrice.

    […] ce dernier Strindberg, celui de la période visionnaire et symboliste […] qui a rompu le plus délibérément avec la doctrine naturaliste au théâtre. – la fameuse ‘chambre dont on a simplement abattu un mur’ –, et qui a donné à l’expressionnisme la formule nouvelle du théâtre compris comme Vision symbolique, qui a fait de la scène, non plus un espace à trois dimensions, mais une sorte d’écran sur lequel le poète fait défiler des rêves et des apparitions tout intérieures, émanations de son moi le plus profond. »

    JEANDOUARD SPENLÉ, « L’'expressionnisme' dans les nouvelles de Hermann Kesser », Mercure de France, 15 septembre 1926, p. 603

    Oeuvres


    Oeuvres en suédois (Projekt Runeberg)

    Svenska öden och äfventyr
    Till Damaskus, 1898
    Dödsdansen
    Ett drömspel
    Fadren
    Fröken Julie
    Mäster Olof
    Röda rummet
    Sömngångarnätter på vakna dagar
    Den starkare
    Samlade skrifter. Del 33. Kaspers fet-tisdag. Påsk. Midsommar, 1916
    Dikter och mindre stycken
    Gustav Vasa

    Oeuvres écrites en français

    Inferno
    Recension : Bernard Morlino, "L'enfer d'un parano", Lire, février 2002

    Légendes
    Le plaidoyer d'un fou

    Les relations de la France et de la Suède jusqu’à nos jours, Paris, P. Ollendorf; Nilsson, 1894, 249 p. Recension particulièrement critique publiée dans la Revue historique, année 16, tome 47, septembre-décembre 1891, p. 404-405

    Traductions en langue française

    Traductions publiées chez L'Arche Éditeur

    Le bouc émissaire, Paris, Éditions Viviane Hamy, 1994. On peut lire en ligne un extrait de l'ouvrage
    Le Sacristain romantique de Ranö, Paris, Éditions Viviane Hamy, 1994. On peut lire en ligne le chapitre premier.

    "De l'infériorité de la femme". Traduction de G. Loiseau. Revue blanche, tome 8, 1er semestre 1895, p. 1 et suivantes (Bibliothèque nationale de France, Gallica - mode image, format PDF)

    Traductions en langue anglaise

    Historical Miniatures. Traduction anglaise de Claud Field (Project Gutenberg)
    In Midsummer Days, and Other Tales. Traduction d'Ellie Schleussner (Project Gutenberg)
    Master Olof. Traduction d'Edwin Björkman (Project Gutenberg)
    Plays by August Strindberg : Creditors; Pariah. Traduction d'Edwin Björkman (Project Gutenberg)
    There are Crimes and Crimes : A Comedy. Traduction d'Edwin Björkman (Project Gutenberg)
    The Father (Iowa State University Play Concordances)

    Documentation

    Jugements sur Strindberg et sur son oeuvre

    "Je me sens mieux parce que j’ai lu Strindberg. Je ne le lis pas pour le lire, mais pour me blottir contre sa poitrine… L’énorme Strindberg. Cette rage, ces pages gagnées à la force du poing…" (FRANZ KAFKA)

    Publications anciennes

    Bigeon, Maurice (....-1895). Les révoltés scandinaves : Georg Brandes, Jonas Lie, Edvard Grieg, Stephan Sinding, Bjornstjerne Björnson, August Strindberg et les femmes émancipées, Herman Bang et Arne Garborg, Henrik Ibsen, Paris, L. Grasilier, 1894, 341 p. (Bibliothèque nationale de France, Gallica – mode image, format PDF)

    Melin, Nelly. "August Strindberg", Revue de Paris, année 19, tome 5, 15 octobre 1912, p. 850-866 (Bibliothèque nationale de France, Gallica – mode image, format PDF) - Hommage à l'écrivain lors de son décès

    Goldman, Emma. "The Scandinavian Drama : August Strindberg", in The Social Significance of the Modern Drama, Boston, Richard G. Badger, 1914; The Gorham Press, Boston, É.-U. (Anarchy Archives)

    Publications contemporaines

    Balzamo, Elena. August Strindberg, visages et destin, Paris, Éditions Viviane Hamy, 2000. On peut lire en ligne le chapitre I : Strindberg et l'histoire

    Numéro de la revue Europe : "August Strindberg", n°858, octobre 2000. On peut lire en ligne la présentation, le sommaire et un article : Régis Boyer, "Déthéâtraliser Strindberg"

    Feuk, Douglas. "August Strindberg, peintre et photographe". Traduit du suédois par Carl Gustaf Bjurstrom. Lumière du monde, Paris, Musée d’Art moderne de la Ville de Paris, 1998

    Caliandro, Stefania. La théorie du hasard en peinture

    Lachman, Gary. "Absinthe & alchemy", Fortean Times, no 180, février 2004

    Bjurstrom, CarI Gustav. "August Strindberg", in revue Obliques, 2e semestre 1975 (reproduit sur le site du Théâtre Public, Belgique)
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Loading
    Informations
    Données biographiques
    Nationalité
    Suède
    Naissance
    22 / 01 / 1849, Stockholm, Suède
    Déces
    14 / 05 / 1912
    Raccourcis
    Biographie
    Notice de l'Encyclopédie Hachette (Yahoo ! France)
    Notice biographique (Centre d'études du 19e siècle français Joseph Sablé, Université de Toronto, Can.)
    August Strindberg: du génie et de la tourmente (Espace GO)
    "Little blue light - August Strindberg", Littlebluelight (28 mai 2003) - auteur : Evan Goodwin
    August Strindberg (Books and Writers)
    Notice de Wikipedia : version angl.

    Sites généraux
    August Strindberg, 1849-1912, Swedish Playwright

    Associations
    Société Strindberg (Suède)

    Musées
    Strindbergsmuseets (Musée Strindberg, Stockholm, Suède) - en suédois, version anglaise

    Expositions
    August Strindberg (1849-1912) peintre et photographe, du 16 octobre 2001 au 27 janvier 2002 (exposition au Musée d'Orsay, Paris). Compte rendu : Barry Schwabsky, "Strindberg's dreamscapes: the great Swedish dramatist August Strindberg was also a visionary painter and an experimental photographer, whose formal inventiveness was revealed anew by recent exhibitions in the U.S. and Europe", Art in America, avril 2002 (Looksmart)

      Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.