Dernières modifications

    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Fluxs RSS:

    Impression du texte

    Chénier André

    Poète français.

    Son dernier poème:

    Comme un dernier rayon, comme un dernier zéphire
    Animent la fin d’un beau jour,
    Au pied de l’échafaud j’essaye encor ma lyre.
    Peut-être est-ce bientôt mon tour…
    ………………………………………………….
    Avant que de ses deux moitiés
    Ce vers que je commence ait atteint la dernière.
    Peut-être en ces murs effrayés
    Le messagers de mort, noir recruteur des ombres,
    Escorté d’infâmes soldats
    Emplissant de mon nom ces longs corridors sombres,
    ……………………………………………………….
    Sur mes lèvres soudain va suspendre la rime.

    Documentation


    Planche, Gustave. "Poètes et Romanciers modernes de la France. - XXVIII. André Chénier", in Revue des Deux Mondes, 4e série, tome 13, janvier-mars 1838, p. 218-235 (Bibliothèque nationale de France, Gallica - mode image, format PDF)
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01


    Dons reçus (2019-2020):6100$
    Objectif: 25 000$


    Nous vous remercions de votre générosité. Pour la campagne 2019-2020, notre objectif s'élève à 25 000$.

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.




    TEST C