• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition

    Mackendrick Alexander

    Introduction à l’œuvre de l’auteur

     

    Vous qui appartenez à la vaste confrérie des parents ou qui, peut-être, priez secrètement le Ciel pour revenir à l’âge de l’innocence, cessez toute activité et penchez-vous instamment sur les œuvres édifiantes d’Alexander Mackendrick. Vous ne savez probablement rien de ce cinéaste. Si vous le connaissez, par la grâce du hasard ou d’une louable cinéphilie, vous avez certainement gardé de lui l’image trompeuse d’un simple serviteur de la comédie Britannique d’après-guerre, dont le dilettantisme et la légèreté ne sont pas dignes des honneurs de la Mémoire.

     

    Lire la suite de l'article...

     

    Biographie

    Débuts

     

                Après des études à Glasgow, Alexander Mackendrick intègre les studios de Pinewood et devient scénariste en 1937. Pendant la seconde guerre mondiale, il réalise plusieurs films de propagande à la requête du Ministère de l’Information de Grande-Bretagne. La paix revenue permet à sa carrière de prendre son envol. Ainsi, le jeune cinéaste est engagé par les studios Ealing, temple de la comédie Britannique, pour coécrire les scenarii de Sarabande (Saraband for Dead Lovers) (1948) et de Police sans arme (The Blue Lamp) (1950), deux films mis en scène par Basil Dearden. Il profite de ces fructueuses expériences pour concevoir son premier long-métrage : Whisky à gogo (Whisky Galore) (1949).

     

    Particularités

     

                Alexander Mackendrick se révéla aussi brillant dans le comique (L’homme au complet blanc (The Man in the White Suit) que dans le Tragique (Mandy, Le grand chantage (Sweet Smell of Success), Cyclone à la Jamaïque (A High Wind in Jamaïca)). Sa filmographie ne compte que dix longs-métrages. L’un d’entre eux, The Ladykillers, donna lieu à un remake des frères Coen au début des années 2000. Notons que le cinéaste acheva sa carrière en dispensant son savoir au California Institute for the Arts.

     

    Oeuvres

    Filmographie

    - Réalisateur

    · 1949 : Whisky à gogo! (Whisky galore)

    · 1951 : L’Homme au complet blanc (The Man in the White Suit)

    · 1952 : La Merveilleuse histoire de Mandy (Mandy)

    · 1954 : The Maggie

    · 1955 : Tueurs de dames (The Ladykillers)

    · 1957 : Le Grand chantage (Sweet Smell of Success)

    · 1963 : Sammy Going South

    · 1964 : The Defenders

    · 1965 : Cyclone à la Jamaïque (A High Wind in Jamaïca)

    · 1967 : Comment réussir en amour sans se fatiguer (Don't Make Waves)

    - Scénariste

    · 1941 : Carnival in the Clothes Cupboard

    · 1943 : Train Trouble

    · 1948 : Saraband for Dead Lovers

    · 1950 : The Blue Lamp

    · 1950 : Dance Hall

    · 1951 : L’Homme au complet blanc (The Man in the White Suit)

    · 1954 : The Maggie

    · 1957 : Le Grand chantage (Sweet Smell of Success) (non crédité)

    Liens externes

    · IMDB – www.imdb.com

    · AlloCiné – www.allocine.fr

    · Ciné-club de Caen – www.cineclubdecaen.com

    · Cinémathèque Française – www.cinematheque.fr

    · Cinémathèque Québécoise – www.cinematheque.qc.ca

    Documentation

     

    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Loading

    Référence


    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.