Dernières modifications

    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Fluxs RSS:

    Impression du texte
    Informations
    L'auteur

    Jacques Duifresne
    Mots-clés
    Médiateur, Incarnation, Abstraction, Jeûne médiatique, Péchés capitaux(nouveaux), Désincarnation
    Extrait
    L’homme actuel est désincarné et il aspire à le devenir davantage. Nous pouvons nous reporter ici au diagnostic formulé au début du siècle par Powys, en ayant soin de souligner que la libération sexuelle est beaucoup plus le signe de l’angoisse d’un être de chair et d’âme, qui souffre de se sentir devenir machine, que le signe d’un véritable abandon à la vie. On pourrait même reprocher à Dieu de ne pas avoir choisi le meilleur moment pour s’incarner. Le meilleur moment, ce serait maintenant. Le scandale serait plus grand qu’il ne l’a été il y a deux mille ans. Comment? À l’ère des cyborgs, au moment où les hommes sont sur le point de se rendre eux-mêmes immortels par le biais des manipulations génétiques et de l’intelligence artificielle, le Dieu tout-puissant choisirait de se manifester en se faisant homme à l’ancienne manière, en s’incarnant dans un corps de chair voué à la souffrance, après quelques éphémères plaisirs vécus dans la crainte de ne plus les revivre? Le scandale serait absolu.
    Documents associés


    Dons reçus (2019-2020):6100$
    Objectif: 25 000$


    Nous vous remercions de votre générosité. Pour la campagne 2019-2020, notre objectif s'élève à 25 000$.

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.




    TEST C