Dernières modifications

    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Fluxs RSS:

    Impression du texte

    Dossier: Paris

    Ballade des femmes de Paris

    François Villon
    Seules les françaises savent parler.
    Quoiqu'on tient belles langagères
    Florentines, Vénitiennes,
    Assez pour être messagères,
    Et mêmement les anciennes,
    Mais soient Lombardes, Romaines.
    Genevoises, à mes périls,
    Pimontoises, savoisiennes,
    Il n'est bon bec que de Paris.

    De beau parler tiennent chaïères,
    Ce dit-on, les Napolitaines,
    Et sont très bonnes caquetiéres
    Allemandes et Prussiennes;
    Soient Grecques, Égyptiennes,
    De Hongrie ou d'autres pays,
    Espagnoles ou Catelennes,
    Il n'est bon bec que de Paris.

    Brettes, Suisses n'y savent guères,
    Gasconnes, n'aussi Toulousaines:
    De Petit Pont deux harengères
    Les concluront, et les Lorraines,
    Angloises et Calaisiennes,
    (Ai-je beaucoup de lieux compris?)
    Picardes de Valenciennes;
    Il n'est bon bec que de Paris.

    Prince, aux dames parisiennes
    De bien parler donnez le prix;
    Quoi que l'on die d'Italiennes,
    Il n'est bon bec que de Paris.
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Informations
    L'auteur

    François Villon
    Mots-clés
    Langage
    Extrait
    «De Hongrie ou d'autres pays, Espagnoles ou Catelennes, Il n'est bon bec que de Paris.»


    Dons reçus (2019-2020):6100$
    Objectif: 25 000$


    Nous vous remercions de votre générosité. Pour la campagne 2019-2020, notre objectif s'élève à 25 000$.

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.




    TEST C