Merci d'encourager L'Agora
Faites un don via Paypal
Le site est en cours de modernisation. Nous vous invitons à utiliser la recherche pour repérer les contenus qui vous intéressent. Merci de votre patience et bonne lecture.

L'homme Prométhée

Jean-Luc Gouin

Ou la fin de soi comme fin en soi

« Du kannst, weil du sollst ! »

G.W.F. Hegel, Wissenschaft der Logik

En pensant à Émina,

un petit ange qui célèbre ses dix ans aujourd’hui.

Et qui est de cette génération qui… ?

 

Dans la foulée des révélations à donner froid dans le dos commises récemment, depuis Hong-Kong, par le jeune Étatsunien Edward Snowden, et relayées notamment par les textes tout « chauds » de madame Josée Boileau et de monsieur Serge Truffaut, publiés dans les pages du Devoir des 11 et 12 Juin 2013 respec­ti­vement, j’ai commis à mon tour, à bâtons rompus et comme dans un(e) geste d’urgence, la succincte et très modeste réflexion que voici.

 

 

Afin de préserver sa liberté, l'homme de notre temps, de ce soir et du futur, devra-t‑il se transformer en Ennemi implacable et permanent de l'État?

 

Le cas échéant, ce sera la Jungle : la Guerre de tout un chacun contre tout. Et tous.

 

Comme si, pour le dire brutalement, sans détour, et d’entrée de jeu, Auschwitz n’eût été qu’une répéti­tion théâtrale de collégiens…

 

De la Démocratie de Solon et de Périclès aux Révolutions anglaise, états-unienne et française, voire la Tranquille québécoise, de la Liberté de presse, de conscience, de culte et de parole à la Liberté de dissi­dence, deux millénaires et demi de Civilisation, plus ou moins, visaient essentiellement la Liberté – la Libération – de l'Homme. Libération aussi bien de ses pairs (bourreaux et victimes alternativement), d’abord (par le Droit), de ses démons intérieurs, ensuite (par Introspection), que du joug de la nature, enfin (l’hostile progressivement converti en asile – asylum : refuge – par la Connaissance).

 

Et depuis l'asymptote au sommet du cercle, révolu, où nous nous retrouvons désormais, d'une chique­naude, d'une simple chiquenaude, je m’en vois persuadé, nous sommes en passe de sombrer inexora­blement sur/par l'autre versant (pente périlleuse sur laquelle il ne sera plus possible d'enrayer la course, une fois que nous nous y serons engagés) de la « Grande Marche » décivilisationnelle.

 

Constat / corrélat (cause, effet, stricte co‑ïncidence?) : la Sécurité, ou présumée telle (et de qui, par qui, pour qui, pour quoi et pourquoi, au demeurant… ?), devient la Valeur absolue. Hélassivement.

 

Le fabuleux travail de Libération de l'Homme par l'Homme, tous ces siècles durant (et à quel prix... Ô à quel prix), n'était-il donc que prémices à sa Servi­tude inté­grale, systéma­tique, définitive?

 

Car enfin, une Civilisation qui accorde priorité souveraine à la Sécurité sur la Liberté n'est pas, n'est plus une Civilisation humaine. Ou bien alors, il s'agit d'une tout autre forme d'humanitude. Or Nous y recon­nais­sons-nous? Et la dési­rons-nous? Cette civilisation‑là.

 

Et du coup nous donnons, à la faveur de cette éventualité, sur un Système qui « admi­nistre » les hommes comme on gère les coqs et les poules d'un poulailler. Si tant est, à terme, qu'il restât encore des coqs (tous sexes confondus…). Pour s’indigner. Et se battre. Contre l’intolérable.

 

Quoique… Du Coq de la Gaule (de Gallia : coq, symbole foncier sinon « fondateur » de la France, pays... des « Droits de l'Homme ») au coq de la basse-cour, il n'y ait, selon toute vraisem­blance (voir plus loin), qu'un pas. Un tout petit pied de poule, quoi.

 

25 siècles d'efforts – surhumainspour en arriver là?

 

Aussi la Question, l'unique Question, m'apparaît être la suivante : Comment faire marche arrière sur une pente de ski toute en pou­dreuse sur laquelle, à toutes fins utiles (l’asymp­tote cons­titue un « point » géomé­trique de tran­sition, non une aire de repos), nous dévalons d’ores et déjà à toute allure?

 

La folie des hommes se voit peut-être contenue dans cette repré­sen­tation qui hante mon esprit depuis au moins vingt ans : La Tragédie humaine tient au fait que l'homme convertit irrésis­ti­blement le Possible en Néces­saire. En clair : « Je puis, donc je ferai ! » [i]

 

Poing à la ligne! (enchaînerait Normand Lester, auteur du ‘tonique’ Livre noir du Canada anglais, à qui je souhaite au passage de nous revenir bientôt, en santé et tout d’une pièce).

 

Barrer la route au possible (les possibles de la destruction, de la déstructuration et de l’avilissement, au premier chef) apparaît impossible à l’Homme.

 

Je puis déshumaniser l'Homme. Je le ferai. Insensiblement. Je puis détruire l'Humanité. Je le ferai. Aussi.

 

2500 ans de Civilisation (occidentale) séparent la Science de l'Homme de sa Con­science (antienne aussi connue de jure, si je puis dire, qu’ignorée de facto). L'élas­tique devait se rompre tôt ou tard.

 

L'homme est prométhéen (ou faustien) de nature. Pour le meilleur et pour le pire.

 

La calamité – car nous dépassons en l’occurrence, et de beaucoup, l’ordre de la simple ou malheu­reuse « dérive » ponc­tuelle – c'est qu'il parvient à l’occasion à se convaincre que le pire est le meilleur (il suffit de décoder le discours de certains politiques, actuellement, légitimant dans les faits, sinon toujours par la parole elle‑même, la méta­morphose de la Planète tout entière – astre de tous les désastres? – en « table d’écoute »). Et tournante pour le coup.

 

Il se convainc également de manière analogue, « notre homme » (c’est-à‑dire vous et moi, en dernier ressort), à la faveur de nombreux autres dossiers hautement litigieux : Eugénisme; OGM; Travaux de manipulation génétique sur l’homme et le vivant; Assaut de l’Économie contre la Vie (le Présentisme aveugle à une Biosphère viable et pérenne); Inversion de la Démocratie en son contraire par la tyrannie de l’Indi­vidu ultra- « juridi­cisé » (j’ai des droits / ils ont des devoirs, ou, ainsi le prodi­gieux Fiodor dénaturé : « Ils sont tous, certes; mais moi je suis Tout »); Industrie sans frein produc­trice d’armes de des­truc­tion à grande échelle, si ce n’est totale; La Foi (re)devenue ennemie du Savoir; Re‑réification des rapports humains de façon générale (le droit est partout / le respect nulle part). Liste non exhaustive.

 

Par devers Huxley, Shakespeare ou Leibniz, osons nommer, ou renommer, cette osmose ‘parfaite’ du pire et du meilleur : Le meilleur des mondes. Ou The Brave New World. Et 1984 fois plutôt qu’une.

 

La calamité c'est aussi – versant à la fois symétrique et complémentaire – que le Coq adore la vie de basse-cour (i.e. son fric, sa fricassée, sa BMW, son Bungalow, son Loft ou son condo, son ordi, son iPhone et, bien sûr, sa – ou mieux ! – ses poules. Déplumées de préférence).

 

Liberty? Freedom?? What’s that…??? « Les idées c’est pour les imbéciles », chantait le magnifique Reggiani du Monsieur qui passe d’Annie Noël. Il y a de cela quarante ans. Comme quoi…

 

Je crois – et regarde-moi bien dans les yeux – que Nous en sommes là, Humanité.

 

C'est en tout cas, pour ma part, ce que je lis dans la boule de cristal d'Edward Snowden.

 

Et cette « boule », c'est VY Canis Majoris tricotée de nos propres mains. Qui déferle droit sur la nôtre. Pourtant si jolie… à distance, toute de bleu vêtue. Et de la dimension d’un œuf, en comparaison.

 

De poule. Comme de bien entendu.

 

Il y a maintenant un siècle, au lendemain de la Première Guerre Mondiale – la « préférée » de Brassens, ainsi que chacun sait, qui n’accordait tout au plus qu’un satisfecit à la Seconde (c’est quand même triste, quand on y pense, de savoir qu’un tel connaisseur n’aura pas l'opportunité d’apprécier les prochaines…) –, Paul Valéry découvrait avec stupeur que les civilisations étaient mortelles. Ce que, comme de juste, la Seconde s’empressa de confirmer à sa face même (il disparut quelques jours à peine avant qu’Hiro­shima et Nagasaki ne fassent de même…).

 

Or il y a tout lieu de croire, aujourd’hui, qu’il n’avait raison qu’à demi, l’ami Valéry : le pluriel, en effet, était peut‑être tout à fait superflu.

 

À moins, à moins… que les Émina de l’avenir en décidassent autrement.

 

En faisant œuvre de Titan. C’est-à-dire, très précisément : « faire » du Sollen un Müssen! En d’autres termes : Faire Œuvre d’art de nos pots cassés en cent mille poussières. Oui. Faire. Contre fer.

 

Mission impossible? Si je le crains, je ne le sais.

Mais démiurgique, certainement **.

 

Jean-Luc Gouin

Québec, ce 12 Juin de 2013



[i] Pouvoir est ici entendu, bien sûr, au sens de « faculté / capabilité », par distinc­tion de « autorité / autori­sation » : Können / Can, par oppo­sition à Dürfen / May (si nous nous en tenons pour le cas aux équi­valents allemand/anglais). En d’autres mots : « Je dois parce que je peux (Ich muss, weil ich kann) ». Logique infernale s’il en est une. Hegel travesti en son contraire !

** Démiurgique -. À l’encontre de la sacro-sainte filiation étymologique (pardon aux grands brique­teurs intem­poraux des mots, dont habitu­el­lement je vénère le génie), c’est le mail­lage « demi‑dieu » / « urgence » qu’il me semble repérer, tout naturel­le­ment, dans ce vocable. L’‘urgique’ récla­mant l’inter­vention de demi-dieux. Non l’appli­cation de demi-mesures…

À lire également du même auteur

L'homme Prométhée
Ou la fin de soi comme fin en soi

Un lynchage en règle sans règles aucunes
Autour du cinéaste feu Claude Jutra « Qui m’enterrera pour la seconde fois... ? » l’immor

Sondages. Dommageurs de démocratie
Condamnés à la liberté