Dernières modifications

    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Fluxs RSS:

    Impression du texte

    Dossier: Etats-Unis

    Le cercle des chariots

    André Kaspi

    A la suite du récent attentat de Boston, l'auteur réfléchit à la manière dont les Américains affrontent les tragédies collectives. 

    "C’est que le président des États-Unis assume, dans les circonstances les plus tragiques, le rôle de « grand consolateur ». Au-delà des clivages politiques, il redevient le Père de la nation, qui peut parler à tous les Américains au nom de tous les Américains. Il incarne alors, avec succès, l’union sacrée.

    Dans le malheur, les Américains ne se divisent pas. Ils ne s’interrogent pas sur les fautes ou les erreurs des uns et des autres. Ils se rassemblent, comme au temps des pionniers qui traversaient les Grandes Plaines et formaient un cercle avec leurs chariots pour se protéger et se défendre. Plus tard, il sera temps de définir les responsabilités. Les enquêtes succéderont aux enquêtes. Politiques et journalistes poseront les questions les plus embarrassantes. Les services de sécurité devront rendre des comptes. Pour le moment, c’est un pays uni qui affronte la tragédie. Avec la conviction, profondément ancrée, qu’il bénéficie de la protection divine, qu’il remplit une mission spéciale dans l’histoire du monde, qu’il surmontera les obstacles demain comme il l’a fait hier. Le président des États-Unis est aussi un prédicateur. Il en appelle, sans la moindre hésitation, au sentiment religieux.

    Il faut aussi que l’on découvre des héros, des hommes et des femmes qui ont su, simplement et efficacement, sauver leurs voisins, soigner des inconnus, transporter des blessés. En septembre 2001, les pompiers de New York ont tenu ce rôle… à juste titre. À Boston, l’héroïsme fait partie de l’histoire de la ville. Elle a été le berceau de la Révolution américaine.(...) Le hasard peut-être fait que l’attentat a eu lieu « le jour des patriotes », une sorte d’anniversaire des moments glorieux d’il y a plus de deux siècles. C’est une incitation à la résistance. Le passé sert à conforter le présent. Si les contemporains de Washington ont remporté la victoire sur la Grande-Bretagne, ceux d’Obama vaincront les ennemis d’aujourd’hui."

    André Kaspi, "Boston : les Américains persuadés de surmonter les épreuves", Le Figaro, 22 avril 2013, p. 16.

     

     

    Date de création : 2013-04-22 | Date de modification : 2013-04-22
    Informations
    L'auteur

    André Kaspi
    Historien français, un des meilleurs spécialistes des États-Unis. 
    Extrait
    "Dans le malheur, les Américains ne se divisent pas. Ils ne s’interrogent pas sur les fautes ou les erreurs des uns et des autres. Ils se rassemblent, comme au temps des pionniers qui traversaient les Grandes Plaines et formaient un cercle avec leurs chariots pour se protéger et se défendre. Plus tard, il sera temps de définir les responsabilités."
    Documents associés
    L'Agora
    Ministères, agences, secrétariats
    Andrée Mathieu
    Jacques Dufresne
    Louis Balthazar
    Andrée Mathieu
    république, Angleterre, guerre d'Indépendance américaine
    le Peuple des États-Unis
    république,


    Dons reçus (2019-2020):6100$
    Objectif: 25 000$


    Nous vous remercions de votre générosité. Pour la campagne 2019-2020, notre objectif s'élève à 25 000$.

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.




    TEST C