• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

      • L’îlot Louis Valcke

        Sur les traces de Louis Valcke (1930-2012), professeur, philosophe, essayiste, cycliste, navigateur et pèlerin. Spécialiste mondial de l’œuvre de Pic de la Mirandole.

  • La lettre
    • Édition


    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Fluxs RSS:

    Impression du texte

    Dossier: Nature

    Dans beauté il y a aube

    Pauline Michel

    Dans le mot Beauté, il y a AUBE pour la naissance du jour, de la lumière qui redonne aux choses leurs contours, leurs formes, leurs couleurs, leur existence visible pour nos yeux aveugles dans le noir. Du haut d’une montagne, seule, à un kilomètre du plus proche voisin, je cueillais les matins avec émerveillement.

    Je respirais le souffle du jour. Je poussais avec les fleurs. Je dansais entre les ombres des feuilles, je dessinais des ballerines qui vivement m’emportaient dans une chorégraphie improvisée, inattendue. Je lançais ma voix parmi le chant des oiseaux, je sautais d’une saison à l’autre avec surprise, le temps m’ayant filé entre les doigts comme le sable d’un désert ou la neige floconneuse de l’hiver. Je marchais dans les traces des animaux rôdeurs.

    Je guettais les renaissances quotidiennes dans l’Œuvre grandiose de la nature.

    De même des milliers de vivants recréent le monde en écoutant son écho en eux et une pulsion démesurée les pousse à danser, à écrire, à sculpter, à chanter, à peindre, à crier la l’intensité des émotions qui les envahissent à l’approche des choses et des autres humains, aux mystères plus profonds que l’océan et le fond du ciel.

     Alors, un chant semblable à Amazing Grace résonne en eux, en nous. Un chant venu de loin, ayant traversé bien des âmes et des lèvres avant de nous parvenir, magnifié dans les voix noires du negro spiritual.

    Alors, un savant délire de coups de pinceau nous entraine dans le tourbillon de Van Gogh, en le suivant sur la « Route avec un cyprès et une étoile », frôlant « Un paysage enneigé » ou des « Moissons en Provence » ou un « Verger en fleurs » selon l’objet ou l’endroit qui accroche son regard fiévreux.

     Alors, Clara Schumann nous emporte dans un romantisme touchant, ainsi que tous les autres artistes qui nous atteignent et nous traversent, parce qu’il n’y a qu’une mince pellicule entre leur âme et la nôtre. Un son, une couleur, un geste, un mot, la déchirent et nous mettent en contact immédiat, intime et troublant avec eux.

     Une parenté indéfinissable d’émotions, de perceptions. L’œuvre qui nous touche nous engendre ou nous fait renaître de nos morts personnelles.

     Une vibration perceptible dans une même intuition de l’invisible, de l’indéfinissable.

     Une extase, un ravissement, des milliers d’éblouissements avant de sortir du cycle perpétuel de la lumière et de la noirceur, des matins et des nuits, pour rester, en apparence immobiles, les yeux fermés, avant de s’ouvrir à nouveau dans un espace infini, peut-être.

     Dans le mot Beauté, Il y a des lettres qui forment « EAU » pour la fluidité du réel qui s’écoule vers une autre dimension plus lumineuse, peut-être, si c’est possible.

    Date de création : 2017-01-03 | Date de modification : 2017-01-08
    Informations
    L'auteur

    Pauline Michel
    Écrivaine. Dernier livre: Les fées insomniaques, poèmes.
    Mots-clés
    Van Gogh, beauté, aube, nature, eau
    Extrait
    Une extase, un ravissement, des milliers d’éblouissements avant de sortir du cycle perpétuel de la lumière et de la noirceur, des matins et des nuits, pour rester, en apparence immobiles, les yeux fermés, avant de s’ouvrir à nouveau dans un espace infini, peut-être.
    Documents associés
    Hippolyte Taine
    peuplier, arbre, animal, vie végétale, végétal, paysage, calme, beauté, sérénité, poésie, rêverie, campagne
    Jean Dorst
    Jacques Dufresne
    Baruch Spinoza
    Timidité
    Daniel Cérézuelle
    Milieu industriel, terre
    Jacob Burckhardt
    Paysage, beauté, Dante, Pétrarque, Jan Van Eyck, Sylvius Aeneas
    Anna de Noailles
    Nature, lumière, coeur, amour, douceur, cieux, eau, terre.

    2%
    Dons reçus (2018-2019):609$
    Objectif (2018-2019): 20 000$


    Nous avons reçu près de 11 407$ lors de la campagne 2017-2018. Nous vous remercions de votre générosité. Pour la campagne 2018-2019, notre objectif s'élève à 25 000$.

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.