Merci d'encourager L'Agora
Faites un don via Paypal
Le site est en cours de modernisation. Nous vous invitons à utiliser la recherche pour repérer les contenus qui vous intéressent. Merci de votre patience et bonne lecture.

Sonnet à Chevreul

Raoul Ponchon
À la manière de Ronsard, ou plutôt à sa manière de Ronsard.
Quand vous serez bien vieux, avec encor des dents
Plein la bouche, et déjà dorloté par l'Histoire,
Direz, si ces vers-ci meublent votre mémoire,
Un tel me célébrait lorsque j'avais cent ans.

Lors, vous n'aurez aucun de vos petits-enfants
Qui n'ait soif à ce nom et ne demande à boire,
Répétant à l'envi votre immortelle gloire
Et le nombre fameux de vos jours triomphants.

Pour moi, je serai mort depuis belle lurette
Mais je refleurirai dans quelque pâquerette
Vous, vous aurez toujours la même horreur du vin.

Ah! si vous m'en croyez, ô vieillard sobre et digne,
Ainsi que tout le monde éteignez-vous demain
Mais cueillez aujourd'hui les roses de la Vigne.

À lire également du même auteur

Sonnet à Chevreul
À la manière de Ronsard, ou plutôt à sa manière de Ronsard.

Messes et fleurs
Une fleur vaut bien une messe.

Le pape doit manger seul
Le Protocole du Vatican veut que le Pape prenne ses repas tout seul.

Le gigot
Est-ce s'abaisser à un sujet vil que de célébrer ainsi le gigot?

La reine de Saba
Sept cents épouses, mais...

La question du fromage
Le meilleur fromage est toujours celui de son rivage, mais au-dessus de tous les paysages trône le

La Pouche-en-fleur
Ponchon par lui-même. Pouche en fleur! On l'appelait ainsi parce que sur les registres de l'État c