• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition

    Une morale par provision pour le Québec

    L'éthique chrétienne revisitée

    Le Québec est un État laïc, mais existe-t-il pour autant une morale laïque digne de ce nom dans ce Québec? À en juger par les commissions d’enquête, c’est le droit qui nous tient lieu de morale en ce moment. Ce qui n’a rien de rassurant, car un droit sans morale est une incitation à la tricherie… ou à la création d’un État policier. Après avoir tourné dos à la tradition, comme le Québec d’aujourd’hui, Descartes, en attendant de pouvoir achever sa propre morale, eut la sagesse de se donner ce qu'il a appelé une morale par provision et il a choisi à cette fin la morale chrétienne. Guy Durand, nous dit Jacques Grand ’Maison, nous offre encore mieux : Une éthique à la jonction de l'humanisme et de la religion.

    Sur les chemins de Compostelle

    Deux textes qui nous entraînent sur la route de Compostelle. Hélène Laberge commente d'abord "Un pèlerin à vélo", un livre de Louis Valcke, qui fut professeur de philosophie à l'Université de Sherbrooke. En second lieu, nous partageons avec vous un petit cahier, d'un auteur que nous appellerons Marie, qu'elle nous a un jour envoyé par la poste, et qui contient le récit d'une marche de quelques jours sur l'un des chemins vers Compostelle. Vous serez assurément sensibles à son écriture limpide, à la vérité du regard posé par l'auteur sur une nature en grande partie encore inviolée et sur les êtres qu'elle a rencontrés.

    Un pèlerinage sur le toit du monde : le mont Kailash

    Stéphane Stapinsky 

    En examinant une simple photographie, on pressent qu’il s’agit d’un lieu hors du commun. Sur certaines images, il apparaît tel un diamant gigantesque émergeant de la roche fracturée. Le mont Kailash, situé dans l'ouest du Tibet, serait-il en voie de remplacer Saint-Jacques de Compostelle comme destination privilégiée des touristes spirituels et des amateurs de randonnée occidentaux ? Sans doute pas. L’isolement des lieux, les exigences en terme de santé et de forme physique qu’impose le parcours, font qu’il restera sans doute l’apanage d’une minorité de personnes. 

    Les Imams contre le khalifat

    Le chiisme


    En ce début de l’année 2014, la tragédie qui frappe toute la partie nord du Moyen-Orient, de l’Iran à l’est jusqu’à la Syrie et au Liban à l’ouest, semble s’aggraver plutôt que de se résorber. Devant cette implosion, les grandes puissances, semblent avoir perdu toute grandeur et toute puissance. Quant aux individus, vous et moi, tout au plus peuvent-ils s’efforcer de comprendre un peu mieux la situation. Les médias nous répètent qu'il s’agit d’une reviviscence du conflit entre chiites et sunnites, lequel a éclaté dès les premières années de l’islam. Voici l'opinion du comte Arthur de Gobineau sur les origines de ce schisme qui ressemble à une plaie condamnée à ne jamais aboutir.

    Loading
    Actualités & Agenda
    Envisager l’œuvre de Michel Houellebecq par le prisme de l’économie: c’est le pari, brillamment réussi, par Bernard Maris dans un essai incisif.Voici un...
    90 millions de substances : tel est l’héritage, non définitif, que nous lègue l’industrie chimique depuis son inexorable essor, lors de la Première...
     Si le resserrement des finances publiques est une nécessité, et si chacun devra y contribuer, on commence à comprendre qu’il servira de grossier...
     Depuis deux ans, Ottawa a tout fait pour empêcher la venue à Québec de l’original du traité de Paris, qui sera finalement exposé du 22 septembre au...
    Une analyse implacable de Christian Authier, dans L'Opinion indépendante du 18 juillet, sur la faillite morale des élites politiques françaises. Il va sans dire que la...