• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition

    Tels jeux, telle conception de l'accomplissement

    Les Jeux olympiques

    Accès à dizaine d'articles sur les Jeux d'hier et d'aujourd'hui.  «Événements sacrés à l'origine, à Olympie, dans la Grèces antique, les Jeux olympiques ont refait surface, sous une forme profane à Athènes, en 1896. L'une des différences entre les jeux anciens et les jeux modernes est qu'il n'y avait pas de records dans les jeux anciens. Le principal souci de l'athlète était de l'emporter sur ses adversaires et non d'abattre un record, c'est-à-dire de s'imposer comme le meilleur dans l'absolu.» Les Jeux olympiques sont une grande leçon de philosophie que l'humanité se donne à elle-même: Tels jeux, telle conception du bonheur, de l'homme, de la perfection...de l'amour. Voir L'athlète et le danseur.

    Pourquoi les muses ont-elles été remplacées par les ordinateurs?

    Pindare, commentateur des Jeux de l'antiquité

    Qui aura compris cet aristocrate célébrant la victoire aux Jeux parce qu’elle lui semblait être l’accomplissement spontané d’une nature heureuse plutôt que le produit d’une éducation, de ce que nous appellerions aujourd’hui un entraînement? À quelle transfiguration identifiait-il la gloire, lui qui éprouvait le besoin — c’était l’essence de son inspiration- d’associer les mots du poète aux ailes de la victoire?«De même, ô Agésidame ! quelque gloire qu'un vainqueur ait cueillie, s'il descend au palais de Pluton sans que les chants des poëtes aient consacré ses hauts faits, il s'est fatigué longtemps pour ne jouir que d'un instant de bonheur. Mais toi, les doux accords de la lyre et les modulations de la flûte célèbrent ton triomphe, et...

    Les grandes heures de la Pointe aux Esquimaux (Havre St-Pierre)

    Ah cette Acadie! Ah ce Jean de la Grève!

    Hélène Laberge

    Le père de Jean de la Grève, Vital Vigneau, avait quitté les Îles de la Madeleine pour la Pointe aux Esquimaux (Havre St-Pierre) en 1858 à bord de la goélette Mariner. Il descendait lui-même d'Acadiens déportés en 1755. Jean de la Grève, ne revit-il pas dans son petit-fils, Louis Bernard? Quelle adorable biographie ce médecin natif du village de Maria dans la Baie des Chaleurs et maintenant retraité, lui a-t-il consacrée! Je défie le lecteur d’être capable de quitter ce livre après en avoir lu le Prologue… et encore moins quand il aura lu la suite….Cliquer de nouveau sur Ah cette Acadie!

    Mal républicain, mal américain, mal occidental

    Louis Balthazar

     
    L’historien Richard Hofstadter dénonçait, au cours des années 60, ce qu’il appelait le « style paranoïaque » de la politique américaine. Il retraçait, dans l’histoire de ce pays privilégié, retranché dans un continent ultrasécuritaire, une tendance presque congénitale aux grandes peurs collectives et à l’affolement face aux ingrédients jugés corrupteurs de la nation originelle. Tour à tour, les francs-maçons, les immigrants catholiques, les Noirs émancipés, les communistes ont été dénoncés comme des fléaux ou des menaces aux valeurs fondamentales du pays.

    Loading
    Actualités & Agenda
    Sous l’impulsion de son Premier ministre Theresa May, la Grande-Bretagne se lance dans un ambitieux et volontariste plan de relance de sa politique industrielle qui vise aussi...
    Ce ne sont plus seulement des murs et des grillages qu’on édifie aux frontières de l’Europe. La Commission européenne et les industriels de la...
    L'une des deux langues officielles du mouvement olympique a mauvaise mine ces jours-ci. Les Jeux de Rio font une place insignifiante au français, à tel point que...
    Le père de Jean de la Grève, Vital Vigneau, avait quitté les Îles de la Madeleine pour la Pointe aux Esquimaux (Havre St-Pierre) en 1858 à bord de la...
    Chez Albin Michel vient de paraître un livre intitulé Le vivant comme modèle. La voie du biomimétisme de Gauthier Chapelle. Avec une préface de Jean-Marie Pelt...