• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition

    Perspective historique

    Justice saoudienne: le supplice plutôt que la prison

    Jacques Dufresne

    Des milliers d’Américains travaillant dans le pays étaient témoins de la forme que prenaient les châtiments sur cette terre promise. Ils s’en émurent au point d’expliquer au souverain que ces pratiques étaient barbares : il répondait qu'elles étaient' moins barbares que de priver des hommes de leur liberté, en les enfermant pendant des années dans des prisons. Il refusa de les modifier. Tout ce que les Américains obtinrent fut que le sabre du bourreau fût désinfecté avant l'usage, et qu'un médecin fût autorisé à badigeonner au mercurochrome les moignons des suppliciés après l'amputation... La ‘’civilisation’’ avait marqué un point. Ainsi Yankees et Bédouins ajustaient tant bien que mal leurs préjugés et leurs croyances»!

    Le sentiment blessé de la beauté et de l'honneur chez les Arabes

    Jean-Philippe Trottier

    Cet article a été écrit à l'occasion de la seconde guerre d'Irak, à un moment où la victoire des Américains et de leurs alliés ne faisait plus de doute. Sans tourner le dos à l'Occident, à sa démocratie, à ses libertés l'auteur les compare aux sommets atteints par les Arabes dans la poésie et l'architecture. Et il pose cette question: laquelle de ces deux civilisations est en droit de regarder l'autre de haut? Il prend comme guide dans cette incursion dans la culture de l'autre, un célèbre orientaliste français: Louis Massignon. Il serait bien malheureux que le janvier français ait fait perdre toute pertinence à des réflexions de ce genre.

    Piketty, François et la relance du débat sur les inégalités

    Stéphane Stapinsky

    Pour Robert Reich, les 1%, en cherchant à éviter le débat sur les inégalités, veulent tout simplement masquer le fait que l’enrichissement des plus riches est lié à leur mainmise sur le pouvoir politique – ce qui correspond à la thèse de Piketty, suivant laquelle le retour des inégalités après 1980 est dû, en grande partie, aux changements économiques, surtout dans les domaines de l'impôt et de la finance...

    La dignité point de repère

    Thomas de Koninck

    Peut-on justifier l'euthanasie par la dignité sans fausser radicalement cette idée repère? «On peut ainsi entrevoir à quel point les soins demeurent le pivot central pour assurer de manière concrète, en dernière instance, la reconnaissance effective de la dignité de la personne, c’est-à-dire de sa dignité absolue de fin -- ce qui donne son sens ultime à toute la profession de la santé.»

    Loading
    Actualités & Agenda
     Pierre Bertrand, philosophe québécois,  est écrivain, professeur et conférencier. Ses thèmes de prédilection sont la réalité...
    Nous apprenons avec tristesse le décès, mercredi dernier, veille de Noël, de Mme Juliette Lalonde-Rémillard, qui fut la nièce de l'historien...
    Le marathon des repas en familles ou entre amis commence. Huîtres, foie gras, chapon, viandes, fromages ou desserts… Peut-on éviter de servir des OGM à ses invités ?
    Invisibles à l’œil nu, les nanoparticules envahissent le quotidien, depuis nos vêtements jusqu’à nos assiettes, sans aucun étiquetage...
    On savait Philippe Couillard peu sensible au fait français. À de multiples reprises, il l’a démontré. Avec son discours unilingue anglais en Islande, il...