• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

      • L’îlot Louis Valcke

        Sur les traces de Louis Valcke (1930-2012), professeur, philosophe, essayiste, cycliste, navigateur et pèlerin. Spécialiste mondial de l’œuvre de Pic de la Mirandole.

  • La lettre
    • Édition

    La violence tue, la force tient

    La force, son vrai visage

    Gilbert Romeyer Dherbey


    Il faut souvent regarder les choses présentes de très haut pour faire la lumière sur elles. Il faudra de la force dans l’humanité pour éviter les impasses qui se précisent à l’horizon. La force est vigueur et âme. On la réduit hélas! à la violence et au corps. « Alors que la violence tue, la force tient. Notre temps n'aime ni la force, ni l'ordre, quitte à faire appel, de façon pressante, aux forces de l'ordre quand le besoin s'en fait sentir. Si les mots lui font peur, la réalité qu'ils désignent le rassure. A confondre force et violence, la faiblesse devient une vertu, et la force n'ose même plus dire son nom. »

    Une pétition en faveur d'Omar Khadr

    Nous sommes aux côtés d'Omar Khadr depuis 2010, année où notre ami le regretté Éric Volant lui consacra un article et un dossier. En février 2015, nous avons publié un entretien avec Me Dennis Edney à son sujet. Aujourd'hui nous nous joignons à cet avocat, qui est d'abord un homme juste, pour demander au gouvernement canadien d'offrir à Omar des excuses et un règlement comme il l'a fait pour trois autres Canadiens torturés en Syrie: Almalki, Almaati et Nuruddin. Nous vous invitons à signer la pétition lancée par Mme Hélène Laverdière, députée du NPD à Ottawa.

    Notre cerveau n'est pas un ordinateur

    Alexandre Poulin  

    Tout cela, et bien davantage, amène Epstein à soutenir que ce qu’il appelle la métaphore de l’IP (the information processing metaphor), pour comprendre le cerveau humain, est celle qui domine la pensée humaine, tant dans la vie de tous les jours que dans les sciences. Sa validité est tenue pour acquise. Pourtant, elle n’est qu’une métaphore, « une histoire que l’on raconte pour donner un sens à quelque chose qu’on ne comprend pas vraiment ». Elle sera remplacée soit par une autre métaphore, soit par une connaissance plus juste et plus actuelle du cerveau.
                                          Suite de l'article

    Descartes féministe?

    Descartes féministe? Évitons la précipitation. C’est seulement sa méthode qui est en cause : elle a conduit un de ses disciples, François Poulain de La Barre (1647-1725) tout droit au féminisme. Cet homme eut l’idée d’appliquer le doute cartésien aux idées reçues sur l’inégalité entre les sexes. Il écorche au passage quelques grands philosophes. Le résultat est étonnant.

    Loading
    Actualités & Agenda
    Au Québec et dans la Cité de Champlain, notre capitale nationale, chef-lieu des francophones d’Amérique, la question des drapeaux reste toujours délicate. On...
    Les contempteurs de l’art contemporain sont en général traités de réactionnaires par la critique officielle et complice et disparaissent bientôt dans...
    Dans notre entourage, nous connaissons trois personnes qui souffrent de ne pas pouvoir s’offrir de soins dentaires. Combien y en a-t-il dans l’ensemble du Québec? Est-ce...
    Présentation par Louis Valcke, Édition critique, traduction et notes par Delphine Viellard. Bibliographie et tables par Nicolas Roudet. Lancement le 13 juin, à Paris,...
    Afin d'en apprendre plus sur cette biologiste américaine, auteur remarquable de Silent Spring (Printemps silencieux), un ouvrage publié en 1962 qui contribua à faire interdire...