• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition

    On ne se demande plus tant « ce désir est-il bien ? », mais plutôt « quelle technique permettrait-elle de le satisfaire ? »

    Perspective contemporaine sur la raison

    Pierre-Jean Dessertine


    Le phénomène décisif concernant la tournure tragique que prend l’histoire humaine depuis quelques décennies – voyants qui clignotent au rouge, aussi bien en ce qui concerne l’environnement naturel (réchauffement climatique, hécatombe de la faune) que la vie sociale (terrorisme) – c’est le renoncement général des hommes à leur liberté. Nous avons pointé précisément l’occurrence de ce renoncement dans la négligence pour le savoir théorique qu’apporte le développement des sciences expérimentales au profit des applications techniques qu’elles permettent.

    Aimer ce que jamais on ne verra deux fois

    Aspects de l'indifférence

    L’indifférence. Sujet crucial et pourtant tabou, comme la vitalité, à laquelle il faut d’ailleurs l’associer : l’indifférence c’est l’inaptitude à participer au festin de la vie, lacune toujours déniée tant il est difficile de se l’avouer.[...] Tchékov: «On dit que les philosophes et les vrais sages sont indifférents; c’est faux. L’indifférence est la paralysie de l’âme, une mort anticipée.»

    Perspective historique

    Justice saoudienne: le supplice plutôt que la prison

    Jacques Dufresne

    Des milliers d’Américains travaillant dans le pays étaient témoins de la forme que prenaient les châtiments sur cette terre promise. Ils s’en émurent au point d’expliquer au souverain que ces pratiques étaient barbares : il répondait qu'elles étaient' moins barbares que de priver des hommes de leur liberté, en les enfermant pendant des années dans des prisons. Il refusa de les modifier. Tout ce que les Américains obtinrent fut que le sabre du bourreau fût désinfecté avant l'usage, et qu'un médecin fût autorisé à badigeonner au mercurochrome les moignons des suppliciés après l'amputation... La ‘’civilisation’’ avait marqué un point. Ainsi Yankees et Bédouins ajustaient tant bien que mal leurs préjugés et leurs croyances»!

    Le sentiment blessé de la beauté et de l'honneur chez les Arabes

    Jean-Philippe Trottier

    Cet article a été écrit à l'occasion de la seconde guerre d'Irak, à un moment où la victoire des Américains et de leurs alliés ne faisait plus de doute. Sans tourner le dos à l'Occident, à sa démocratie, à ses libertés l'auteur les compare aux sommets atteints par les Arabes dans la poésie et l'architecture. Et il pose cette question: laquelle de ces deux civilisations est en droit de regarder l'autre de haut? Il prend comme guide dans cette incursion dans la culture de l'autre, un célèbre orientaliste français: Louis Massignon. Il serait bien malheureux que le janvier français ait fait perdre toute pertinence à des réflexions de ce genre.

    Loading
    Actualités & Agenda
    Le 27 février dernier une centaine d’experts, tous professeurs dans des facultés de droit du Canada, ont publié une lettre ouverte de protestation contre le projet de...
    Étrange quiproquo. S'agirait-il d'une malveillance ou d'une simple erreur bête d'un employé d'une agence de presse ? C'est à voir. A la suite de la visite du chef...
    Dans la foulée du drame des migrants morts en Méditerranée, le quotidien "Libération" propose une solution pour le moins radicale :...
    «Est érotique l'attitude de l’homme lorsqu’il se laisse imprégner par l'indissoluble unité du monde, se sent effleuré, palpé, aspiré...
    Un bateau transportant près de 700 migrants a coulé au large de l'Italie dans la nuit du 18 au 19 avril. Seules 28 personnes ont pu être sauvées. Ce drame, qui...