• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

      • L’îlot Louis Valcke

        Sur les traces de Louis Valcke (1930-2012), professeur, philosophe, essayiste, cycliste, navigateur et pèlerin. Spécialiste mondial de l’œuvre de Pic de la Mirandole.

  • La lettre
    • Édition


    Impression du texte

    Laguitton Daniel

    Biographie

    Daniel Laguitton
    Sutton, Canada

    Profil personnel

    • Originaire de Bretagne, j'ai complété des études universitaires en sciences physiques et j'ai fait carrière pendant de nombreuses années dans la recherche scientifique. Arrivé au Canada en 1969, j'ai obtenu un doctorat en sciences à l'université Laval à Québec où j'ai été professeur assistant avant de faire un stage postdoctoral au laboratoire de recherche IBM à San Jose (Californie). De là je suis parti comme dirait Tournesol "toujours vers l'ouest", par le chemin des écoliers, en Orient, en Asie du Sud-Est, j'ai traversé le nord de l'Inde avec le pélerinage incontournable à Kathmandou, puis rejoint l'Afghanistan, l'Iran, la Turquie et me suis aperçu que la terre était ronde quelques mois plus tard en retrouvant mes empreintes sur le sol que j'avais foulé un an plus tôt.
      "J'ai découvert que la terre était ronde
      Le jour où pressé de la conquérir
      Je me suis aperçu de dos."
      D.L. (1977)
      **************
    • J'ai alors entrepris une "vraie" carrière dans le Laboratoire des Sciences Minérales du gouvernement fédéral à Ottawa où après maintes aventures de l'esprit et de nombreux autres voyages dont un séjour de plusieurs mois au Brésil, j'ai pu vérifier la validité de la boutade de Joseph Campbell voulant qu'on passe souvent sa vie à gravir des échelles pour s'apercevoir, une fois rendu en haut, qu'on s'est trompé de mur. Cela n'enlève rien à la sincérité de l'escalade ni à son utilité, si l'on sait en tirer les leçons qui conviennent... La brève parabole qui suit parlera peut-être aussi à ceux qui non seulement gravissent les échelles, mais en font une course effrénée :
      Deux propriétaires de chevaux de course avaient développé une rivalité farouche. Chaque printemps, chacun inscrivait son meilleur pur-sang aux courses les plus prestigieuses et la rivalité qui les rongeait culminait le jour du "Grand Prix". Cette année-là, pour s'assurer de la victoire, l'un des deux décida de risquer le tout pour le tout en engageant, à grands frais, un jockey de réputation internationale connu pour une compétitivité et tenacité à toute épreuve.
      Le jour de la course arrivé, les deux chevaux prennent le départ et distancent rapidement leurs adversaires. Arrivés à la dernière haie, tout va se jouer dans un mouchoir de poche, mais l'ultime obstacle s'avère trop difficile pour les chevaux épuisés et c'est la chute : les deux jockeys désarçonnés roulent avec leurs coursiers dans la poussière. Plus expérimenté, le jockey vedette est le premier à remonter en selle et triomphe au fil d'arrivée, oubliant sous l'ivresse des ovations ses douloureuses ecchymoses et son uniforme déchiré.
      Quelques moments plus tard, nous le retrouvons boitillant un peu, se dirigeant vers l'écurie, impatient de recevoir les félicitations du patron. Mais, surprise, surprise, ce dernier l'attend... livide, en proie à un mélange de colère et de désespoir. Un peu confus, étant donné qu'il vient de gagner la course, le jockey lui demande : " Qu'est-ce qui se passe ? J'ai bien gagné la course, non ?" Trouvant à peine ses mots, l'homme visiblement dépité lui lance alors : "Oui, vous avez effectivement fini premier, mais ... comment avez-vous pu vous tromper de cheval !!! " Parabole digne des remises de prix en tous genres, du lycée à l'académie Nobel, en passant par les discours de départ à la retraite et autres oraisons funèbres.
    • Prenant mes distances par rapport à la piste de course de la carrière en science "quantitative", j'ai alors rejoint les sciences "qualitatives" (ou humaines) pour chercher à contribuer au développement du potentiel humain, une priorité qui me semble infiniment plus urgente que de continuer à mettre l'univers dans de petites cases mentales tandis que la planète hurle sa souffrance aux mains de ses tortionnaires technocrates civilisés et instruits.
    • Je me consacre maintenant à l'écriture sur des thèmes reliés à la croissance personnelle, à l'évolution transpersonnelle et à la spiritualité. J'agis aussi à titre de consultant comme traducteur de divers documents portant sur l'autosoin, c'est-à-dire la prise en main par chacun de sa propre santé. 
    • J'ai publié les livres suivants :
    • Une feuille à la fois, pensées quotidiennes pour la recherche de l'enfant en soi, éd. D. Laguitton, 1992, 406 p. (Diffusion Raffin, Montréal)
    • La voie du coeur selon un sage, interprétation du Tao Te King de Lao-Tseu, éd. D. Laguitton, 1993, 125 p. (Diffusion Raffin, Montréal)
    • Lâcher prise et trouver la vie, dépendance, entraide, spiritualité, éd. D. Laguitton, 1994, 300 p. (Diffusion Raffin, Montréal)
    • Les enfants d'alcooliques à l'âge adulte, de Janet Woititz, D. Ed., traduit de l'américain par D. Laguitton, D. Sc. (Edimag, 1991) , 175 p. (épuisé)
    • Ma démarche m'a aussi amené à participer à de nombreuses activités pédagogiques dans les domaines de l'alcoologie, des assuétudes en général, de l'animation de groupes et de ce qu'on appelle aujourd'hui le transpersonnel. J'ai reçu une formation en ce sens à la Hazelden Foundation et à l'École d'alcoologie de l'Université Rutgers aux États-Unis ainsi que dans plusieurs autres organismes. 
    • Au début des années 1990, j'ai été assez actif en tant que conférencier en Ontario, au Québec et en France. Je contribue à des activités ciblées pour familles d'alcooliques, de toxicomanes et d'autres personnalités dépendantes et je réponds dans la mesure du possible aux demandes de séminaires et ateliers qui me parviennent d'organismes publics ou privés.
    • Avec l'écriture, la radio est devenue mon moyen de communication préféré. Depuis septembre 1999 j'anime chaque dimanche de 13h00 à 13h30 (heure de Montréal) sur les ondes de Radio Ville-Marie(91,3 FM Montréal et 100,3 FM Sherbrooke) l'émission Miroir des Mots, "une demie heure de réflexion éclairée par des textes choisis d'hier et d'aujourd'hui". Il s'agit d'un espace radiophonique de réflexion ou de résonnance intérieure à une sagesse ancestrale consignée dans des ouvrages clés.
    • J'ai aussi participé à Radio Port d'Attache sur le réseau des radios communautaires du Québec. Cette émission proposait un port d'attache à ceux qui ont tendance à dériver au coeur de la nuit, surtout la nuit de l'âme, et j'y ai traité des thèmes que je développe dans mes livres: dépendance, entraide, spiritualité.
    • Mon action se veut essentiellement éducative, facilitant l'éveil intérieur, révélant le potentiel thérapeutique de l'entraide et favorisant la prise de responsabilité par chacun de sa propre destinée... 
    • Tant mieux si cette présentation biographique peut servir de miroir à qui se reconnaîtra dans ce type d'aventure humaine, en particulier en ce qui concerne l'exil dans le cerveau gauche (la fameuse course de chevaux bien dressés dont il est question ci-dessus), phénomène assez répandu en occident. Heureusement il en va de cet exil comme d'un voyage autour de la terre, à force de s'éloigner de "chez soi" on finit par revenir à son point de départ. Le poète anglo-américan Thomas Eliot dont j'ai eu le bonheur de découvrir et de traduire Four Quartets le dit ainsi :

      Nous continuerons le voyage
      Et au bout de l'exploration
      Touchant l'originel rivage
      D'un savoir neuf le connaîtrons...
      (T. S. Eliot Little Gidding, Trad. D.L.)

    • Depuis 1995, je co-gère un petit bijou de magasin de produits naturels et biologiques à Sutton, dans les Cantons de l'Est, au Québec, initiative de dimension sociale dans la mesure où l'objectif principal est de recréer, à une époque où l'atmosphère conviviale des quartiers et village disparaît sous le rouleau compresseur des grandes surfaces et autres chancres socio-économiques, un espace où le "commerce" reprend son sens riche d'interaction entre personnes de bonne volonté. Au Naturel est le nom de cet espace qui se veut "agora" autant que magasin.
    • Étant sur une trajectoire de simplification volontaire, les méandres de cette biographie commencent à me sembler passablement compliqués et je n'exclus pas de me lever un beau matin avec la détermination de la résumer en deux mots car, au fond, n'est-il pas plus important d'occuper l'espace où l'on est que d'étaler la litanie des étapes qui nous y ont conduit ?
      Un mot de remerciement pour conclure, aux lecteurs qui se sont présentés à notre petit rendez-vous mensuel, d'avril 2003 à août 2005, à la page 70 du regretté Guide Ressources... Cordialement,
      Je lirai vos messages avec plaisir.
    •  

      Source: Covivia

       

    Date de création : 2017-08-25 | Date de modification : 2017-08-25
    Loading
    Informations
    Documents Associés

    2%
    Dons reçus (2017-2018): 509$
    Objectif (2017-2018): 25 000$


    Nous avons reçu près de 22 000$ lors de la campagne 2016-2017. Nous vous remercions de votre générosité. Pour la campagne 2017-2018, notre objectif s'élève à 25 000$.

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.