Merci d'encourager L'Agora
Faites un don via Paypal
Le site est en cours de modernisation. Nous vous invitons à utiliser la recherche pour repérer les contenus qui vous intéressent. Merci de votre patience et bonne lecture.

Eastwood Clint

1930

 

Débuts

 

            Clint Eastwood fait ses premiers pas dans le monde du Spectacle en tant qu’acteur. Longtemps cantonné dans des rôles mineurs par les studios Universal, il est enfin remarqué dans la série télévisée Rawhide (1959-1966). C’est en Europe que sa carrière prend son envol. Sous la férule de Sergio Leone, il devient l’interprète principal de trois westerns de légende : Pour une poignée de dollars (Per un pugno di dollari), Et pour quelques dollars de plus (Per qualche dollaro in piu) et Le bon, la brute et le truand (Il buono, il bruto, il cattivo). De retour en Amérique, il fonde la Malpaso Company en 1968 et donne un nouveau tour à son engagement artistique : il sera comédien mais aussi, producteur et réalisateur. C’est ainsi qu’il conçoit son premier film, en 1971 : Un frisson dans la nuit (Play Misty for Me).

 

Particularités

 

            Elève du réalisateur Don Siegel, sous la direction duquel il a tourné cinq films, Clint Eastwood a également été le mentor de son assistant Buddy Van Horn et celui d’un cinéaste de génie : Michael Cimino, dont il produisit et interpréta le premier long-métrage (Le canardeur (Thunderbolt and Lightfoot)).

            Non content d’être devenu un mythe de son vivant, l’immortel auteur d’Impitoyable (Unforgiven) a ceci de très singulier qu’il a été célébré pour ses performances d’acteur comme pour ses travaux de réalisateur. Ajoutons qu’en dépit de son image de pistolero, il est un homme de culture, féru de Peinture et de Musique. Les pleins pouvoirs (Absolute Power), itinéraire d’un vieux délinquant amateur de toiles de Maîtres et Bird, évocation de la vie tumultueuse de Charlie Parker,  portent ainsi la marque de sa passion pour l’Art pictural et pour le Jazz. Notons qu’a l’instar de son fils Kyle, héros éphémère et néanmoins brillant de Honkytonk Man, il a composé la bande originale de plusieurs de ses films.

 

 

 

Articles