Merci d'encourager L'Agora
Faites un don via Paypal
Le site est en cours de modernisation. Nous vous invitons à utiliser la recherche pour repérer les contenus qui vous intéressent. Merci de votre patience et bonne lecture.

Bouton d'or

Fleur sauvage européenne naturalisée en Amérique.. (Voir le Sentier des fleurs sauvages)


Renoncule âcre, ou bouton d'or:
Herbacée vénéneuse; TIGE velue et ramifiée (long. 60 à 100 cm), FEUILLES poussant au pied de la tige, divisées en 3 à 7 folioles pointues, FLEURS (diam. 15 à 30 mm) à cinq pétales jaune brillant; SÉPALES verts, beaucoup plus courts que les pétales.
Fleurit en été dans tous les lieux ensoleillés.

Dans les pâturages, le bouton d'or pousse à profusion car les animaux n'y touchent pas.

Essentiel

Langage des fleurs: le bouton d'or, brillant mais empoisonné, dit l'amour joyeux, la franchise, mais aussi l'impatience et la lucidité.
En offrir peut être un reproche ou une mise en garde.


L'Église

(...)
C'était l'église en fleurs, bâtie
Sans pierre, au fond du bois mouvant,
Par l'aubépine et par l'ortie
Avec des feuilles et du vent.
(...)
J'entendais, en strophes discrètes,
Monter, sous un frais corridor,
Le Te Deum des pâquerettes,
Et l'hosanna des boutons d'or.

Victor Hugo, Les chansons des rues et des bois. (suite)

*

André Salmon a fait une chansonette avec la musique des noms de fleurs :

«L'amour a pleuré sur ma main
- J'aime la rose et le jasmin -
Il a pleuré, ses pleurs me brûlent
- J'aime la rose et le jasmin
La jonquille et la renoncule. -
(...)»

Articles


Dossiers connexes