Merci d'encourager L'Agora
Faites un don via Paypal
Le site est en cours de modernisation. Nous vous invitons à utiliser la recherche pour repérer les contenus qui vous intéressent. Merci de votre patience et bonne lecture.

Tuberculose

Maladie infectieuse.

"La tuberculose est causée par des bactéries du groupe des Mycobacterium. (...)

Pour contracter la tuberculose, il faut être en contact avec une personne atteinte de tuberculose infectieuse ou active. En toussant, le tuberculeux actif projette dans l'air des germes de la tuberculose. C'est en inhalant ces germes que l'on contracte la maladie.

En général, il faut toutefois être exposé fort souvent à une personne infectée avant de contracter la maladie. Dans le cas d'un adulte moyen en bonne santé, on estime qu'il faut une exposition quotidienne de plusieurs heures pendant plusieurs mois. Dans certaines circonstances particulières, il arrive cependant que la maladie se transmette plus rapidement.


Groupes à haut risque

Les groupes à haut risque sont les suivants: toutes les personnes qui ont séjourné dans des régions du monde à forte prévalence de tuberculose, les Autochtones, les personnes atteintes de l'infection à VIH ou du sida, les personnes âgées et les sans-abri du coeur des grandes villes. Les gens qui vivent dans des lieux surpeuplés et dans des mauvaises conditions sanitaires sont également plus exposés à la maladie.

Les personnes qui travaillent dans les établissements de santé et autres organisations de service social peuvent avoir des contacts plus fréquents avec des individus à haut risque. Un bon programme de salubrité peut permettre de prévenir la transmission de la tuberculose chez tous les travailleurs exposés.

Les personnes qui ne font pas partie des groupes à haut risque ou qui n'ont pas de contacts très fréquents avec des membres de ces groupes risquent peu d'être exposées à la maladie. Il est donc peu probable qu'elles soient infectées.


Symptômes

Pour savoir si une personne a été exposée aux germes de la tuberculose, il existe divers tests, comme le test de Mantoux. Divers scénarios sont possibles après qu'une personne a inhalé les germes de la tuberculose. La plupart des sujets exposés ne contractent pas une tuberculose infectieuse; ils ne tombent pas malade ni ne peuvent transmettre la maladie. Quatre-vingt-dix p. 100 des personnes qui inhalent des germes tuberculeux restent dans cet état de «trêve» pour le reste de leur vie.

Seulement dix p. 100 contracteront une tuberculose active (infectieuse). Ces gens se plaindront de fatigue, de perte de poids, de toux persistante (plus de quatre semaines), d'une impression générale de malaise; dans les cas avancés, leurs expectorations contiendront du sang. La maladie est diagnostiquée par radiographie et par des tests de laboratoire spéciaux. Tant qu'ils ne sont pas traités, les tuberculeux actifs peuvent transmettre la maladie.

La plupart des tuberculeux actifs contractent une infection aux poumons (tuberculose pulmonaire). Dans de rares cas, les bacilles infectent le cerveau (méningite), les reins, la peau, les os, les articulation ou les ganglions. Ces formes de la maladie sont plus courantes dans les régions à haut risque.


Traitement efficace de la tuberculose

Pour lutter contre la tuberculose, tous les cas de tuberculose active doivent être identifiés et suivre jusqu'à terme un programme de traitement complet et adapté. Les personnes qui obtiennent des résultats positifs au test de Mantoux après une exposition à un tuberculeux actif doivent en outre recevoir un traitement préventif d'une durée de six mois à un an. Le risque qu'elles évoluent vers un stade plus sévère de la maladie est ainsi considérablement réduit.

Le traitement de la tuberculose active s'étend sur plusieurs mois, pendant lesquels il faut prendre au moins deux médicaments. Il est très important de suivre jusqu'au bout le régime complet de traitement: en effet, c'est le plus souvent parce que les gens ne suivent pas le traitement prescrit jusqu'au bout qu'apparaissent des souches résistantes aux médicaments.


Tuberculose résistante aux médicaments

Depuis plusieurs décennies, des cas de tuberculose résistante aux médicaments sont signalés (...). Dans la plupart des cas, le germe ne résiste qu'à un seul médicament; mais dans certains, la résistance s'étend à plusieurs. La cause la plus fréquente de l'apparition d'une résistance aux médicaments est la mauvaise gestion de la lutte antituberculeuse et la non-observance du régime thérapeutique par les patients.
Plusieurs épidémies (grand nombre de cas) de tuberculose multirésistante ont été signalées aux États-Unis depuis 1987. Ces épidémies sont survenues chez les personnes infectées par le VIH ou atteintes du sida. (...)

La clé de la prévention de la tuberculose multirésistante (...) repose sur deux grands programmes: d'une part, l'identification précoce et le traitement approprié de tous les cas de tuberculose active et, d'autre part, la fourniture d'un traitement préventif à toutes les personnes exposées ayant obtenu des résultats positifs au test de Mantoux. Ces programmes devraient permettre de prévenir l'évolution et la propagation de la tuberculose simple comme celles de la tuberculose multirésistante. Tous les germes tuberculeux multirésistants ont été répertoriés.


Tuberculose et VIH

On a noté, ces dernières années, une recrudescence de la maladie, accélérée par l'épidémie d'infection à VIH. Les déshérités vivant dans des lieux surpeuplés et dans de mauvaises conditions sanitaires et les toxicomanes acculés à la prostitution risquent davantage de contracter ces deux maladies. À l'échelle du globe, quelque 5,6 millions des 14 millions de personnes infectées par le VIH seraient également tuberculeuses. (...) La co-infection par le VIH et le bacille tuberculeux/VIH est particulièrement mortelle, car la tuberculose est beaucoup plus susceptible de devenir active chez les gens dont le système immunitaire est affaibli, comme c'est le cas des personnes infectées par le VIH. Et plus il y a de cas de tuberculose active, infectieuse, plus la maladie risque de se propager dans les populations saines. Il faut examiner attentivement les personnes infectées par le VIH pour déceler toute infection tuberculeuse et les soumettre promptement à un traitement complet pour prévenir toute future propagation de la maladie."

Source: Comprendre la tuberculose (Votre santé et vous, 14 mars 1996 - © Santé Canada, 1996) (reproduction pour utilisation publique non commerciale autorisée)

Articles