• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition

    Gilliam Terry

     Introduction à l’œuvre de l’auteur

                 Charlie Chaplin a brillamment démonté les rouages des Temps Modernes. Terry Gilliam, son fils spirituel, a superbement autopsié les Temps Post-Modernes. Explorez l’ « autre monde » que vous propose, entre humour et gravité, le plus talentueux des Monty Pythons.

    Lire la suite de l'article 

     

    Biographie

    Débuts

     

                Formé aux Etats-Unis, Terry Gilliam devient illustrateur de revue et, parallèlement, travaille au profit d’un studio d’animation. Il s’établit à Londres en 1967 et participe, deux ans plus tard, à la création des Monty Python. Fer de lance de cette troupe de comiques devenue légendaire, il s’essaie avec succès à la comédie, à l’écriture et à la réalisation. Fort de ces expériences, il codirige Monty Python, sacré Graal (Monty Python and the Holy Graal) (1974) et met en scène, la même année, son premier film « indépendant » : Jabberwocky.

     

    Particularités

     

                Sous ses dehors de pur fantaisiste, Terry Gilliam est un individu réfléchi et cultivé qui, dans sa jeunesse, a étudié les Sciences politiques à l’Occidental College de Los Angeles. Américain de naissance, il est devenu citoyen Britannique en 2006 après avoir eu la double nationalité pendant trente-huit ans. Notons que le cinéaste fut victime d’une incroyable série noire dans les années 2000. La première mouture de L’homme qui tua Don Quichotte (The Man Who Killed Don Quixote) fut ainsi l’un des pires désastres du Cinéma contemporain. Miné par une série de catastrophes météorologiques, sanitaires et logistiques, le projet fut brutalement interrompu et donna lieu, en 2002, à un documentaire édifiant de Keith Fulton et de Louis Pepe : Lost in La Mancha. Le tournage de L’Imaginarium du Docteur Parnassus  (The Imaginarium of Doctor Parnassus) s’avéra tout aussi dantesque. Heath Ledger, le héros du film, mourut en effet quelques semaines avant les dernières prises. Terry Gilliam ne dut son salut qu’à une idée dont le génie relève du pur miracle : faire de la malédiction humaine une bénédiction artistique en créant trois avatars du comédien tragiquement disparu (Johnny Depp, Jude Law et Colin Farrell).

     

     

    Oeuvres

    Filmographie

    - Réalisateur

    Longs-métrages

    · 1975: Monty Python: Sacré Graal! (Monty Python and the holy Grail) co-réalisé avec Terry Jones

    · 1976 : Jabberwocky

    · 1981 : Bandits, bandits (Time Bandits)

    · 1985 : Brazil

    · 1988 : Les Aventures du Baron de Münchhausen (The Adventures of Baron Munchausen)

    · 1991 : Le Roi Pêcheur (The Fisher King)

    · 1995 : L'Armée des douze singes (Twelve Monkeys)

    · 1998 : Las Vegas Parano (Fear and Loathing in Las Vegas)

    · 2005 : Les Frères Grimm (The Brothers Grimm)

    · 2006 : Tideland

    · 2009 : L'Imaginarium du docteur Parnassus (The Imaginarium of Doctor Parnassus)

    Courts-métrages

    · 1968 : Storytime (animation)

    · 1974 : The Miracle Of Flight (animation)

    · 1982 : The Crimson Permanent Assurance (court-métrage précédant le film Monty Python : Le Sens de la vie)

    Publicités

    · 2002 : Nike : Secret Tournament

    · 2002 : Nike : The Rematch

    - Scénariste

    Longs-métrages

    · 1972 : La Première Folie des Monty Python (And Now for Something Completely Different) (1972) de Ian McNaughton

    · 1975: Monty Python: Sacré Graal! (Monty Python and the Holy Grail) (1975) de Terry Jones

    · 1976 : Jabberwocky

    · 1978 : Monty Python : La Vie de Brian (Monty Python's Life of Brian) (1978) de Terry Jones

    · 1980 : Monty Python à Hollywood (Monty Python Live at the Hollywood Bowl) (1980) de Terry Hughes

    · 1981 : Bandits, bandits (Time Bandits)

    · 1982 : Monty Python : Le Sens de la vie (Monty Python's The Meaning of Life) (1982) de Terry Jones

    · 1985 : Brazil

    · 1988 : Les Aventures du baron de Münchhausen (The Adventures of Baron Munchausen)

    · 2009 : L'Imaginarium du Docteur Parnassus (The Imaginarium of Doctor Parnassus)

    Courts-métrages

    · 1968 : Storytime (animation)

    · 1974 : The Miracle Of Flight (animation)

    · 1982 : The Crimson Permanent Assurance (court métrage précédant le film Monty Python : Le Sens de la vie)

    Séries Télévisés

    · 1969-1974 : Monty Python's Flying Circus

    - Acteur

    Longs-métrages

    · 1972 : La Première Folie des Monty Python (And Now for Something Completely Different) (1972) de Ian McNaughton

    · 1975 : Monty Python : Sacré Graal ! (Monty Python and the Holy Grail) (1975) de Terry Jones et de lui-même

    · 1976 : Jabberwocky de lui-même

    · 1978 : Monty Python : La Vie de Brian (Monty Python's Life of Brian) (1978) de Terry Jones

    · 1980 : Monty Python à Hollywood (Monty Python Live at the Hollywood Bowl) (1980) de Terry Hughes

    · 1982 : Monty Python : Le Sens de la vie (Monty Python's The Meaning of Life) (1982) de Terry Jones

    · 1985 : Cinématon n° 601 de Gérard Courant.

    · 1985 : Drôles d'espions (Spies Like Us) de John Landis

    · 2002 : Lost in la Mancha (2002) de Keith Fulton et Louis Pepe, documentaire sur son projet avorté de film sur Don Quichotte avec Jean Rochefort et Johnny Depp.

    · 2005 : Enfermés dehors (2005) de Albert Dupontel

    Séries Télévisées

    · 1969-1974 : Monty Python's Flying Circus.

    Distinctions

    Monty Python : Le Sens de la vie

    · Festival de Cannes 1983 : Grand Prix Spécial du Jury.

    Brazil

    · LACFA 1985 :

    · LAFCA du meilleur film.

    · LACFA du meilleur réalisateur.

    · LACFA du meilleur scénario.

    · Oscars du cinéma 1986 :

    · Nomination à l'Oscar du Meilleur scénario original.

    · Nomination à l'oscar de la Meilleur direction artistique.

    Les Aventures du baron de Münchhausen

    · BAFTA 1989 :

    · Meilleurs Costume.

    · Meilleurs Maquillages.

    · Meilleurs Décors.

    · Ruban d'argent 1990 :

    · Meilleurs maquillages.

    · Meilleur photographie.

    · Meilleurs costumes.

    · Oscars du cinéma 1990 :

    · Nomination à l'Oscar des Meilleurs Effets Spéciaux.

    · Nomination à l'Oscar de la Meilleur Direction Artistique.

    · Nomination à l'Oscar du Meilleur Maquillages.

    · Nomination à l'Oscar des Meilleurs Costumes.

    · Prix Hugo 1990 : Nomination pour la meilleure présentation dramatique.

    Le Roi Pêcheur

    · Mostra de Venise 1991 :

    · Lion d'Argent.

    · Oscars du cinéma 1992 :

    · Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle pour Mercedes Ruehl.

    · Nomination à l'Oscar du meilleur acteur pour Robin Williams.

    · Nomination à l'Oscar du meilleur scénario original.

    · Nomination à l'Oscar de la meilleure direction artistique.

    · Nomination à l'Oscar de la meilleure musique de film.

    · Festival international du film de Toronto 1991 :

    · People's Choice Awards.

    L'Armée des 12 singes

    · Festival international du film de Berlin 1995 :

    · Prix du lecteur (3e place) du Berliner Morgenpost.

    Las Vegas Parano

    · Festival de Cannes 1998 :

    · Sélection officielle (en compétition).

    Les Frères Grimm

    · Mostra de Venise 2005 :

    · Mostra de Venise 2005 :

    · Sélection officielle.

    Tideland

    · Festival de Saint-Sébastien 2006 :

    · Prix FIPRESCI.

    L'Imaginarium du Docteur Parnassus

    · Festival de Cannes 2009 :

    · Sélection officielle (hors compétition).

    Documentation

    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Loading

    Référence


    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.