• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition


    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Flux RSS:

    Impression du texte

    Sagesse


    Sagesse transmettant ses connaissances aux sciences.
    Enluminures de la Bibliothèque municipale de Lyon, Auteur: Prudence, Livre, Psychomachia, Cote: Ms P.A. 22, f. 1

    Définition

    «Il se pourrait bien, cher Alcibiade, qu'il existe en moi un pouvoir grâce auquel tu deviendrais, toi, meilleur!» (Le Banquet) Le pouvoir de rendre les autres meilleurs! N'est-ce pas, formulée par Socrate lui-même, la meilleure définition de la sagesse? Si l'on en juge par les propos qu'il met dans la bouche d'Albiciade, Platon estime que le pouvoir de Socrate est lié à sa beauté intérieure, au fait qu'il est habité par un dieu.«Mais, quand il se met à être sérieux et que le Silène s'est entrouvert, y a-t-il quelqu'un qui alors ait vu les figurines qu'enferme l'intérieur? Je ne sais. Mais à moi il m'est arrivé déjà de les voir, et je les ai trouvées tellement divines, d'une substance si précieuse, d'une beauté si complète, si extraordinaires enfin, qu'il n'y avait qu'à m'exécuter sur l'heure en tout ce que Socrate me commanderait!»

    Enjeux

    «L'homme mûr ne croît plus; et c'est cette défaite qu'il reprend généralement pour la maturité. S'il parle d'expérience ou de sagesse, il ne s'agit plus de celles qui pourraient armer sa liberté, mais de celles qui justifient son renoncement. À trente ans ou à vingt la plupart des hommes cessent de grandir parce que cette croissance arrachée à une nécessité plus pesante devient chaque jour plus terrible; ceci au moment où, n'étant plus physique, leur développement pourrait devenir spirituel. Adolescents montés en graine déguisés pour de bon en académiciens ou en généraux, les plus illustres continueront jusqu'à leur mort leurs amusements puérils avec de vraies paroles ou de vrais fusils qui tuent. S'ils sont intellectuels, au lieu de jouer avec des balles ce sera avec des idées. Ce sont des hommes d'âge, c'est-à-dire des bébés fossiles. Car la vraie vieillesse exige le même élan que l'enfance, seulement il n'est plus donné par les muscles.» Bernard Charbonneau, extrait de Je fus, p.80 ouvrage inédit
    Mais attention, si le second élan n'est plus donné par les muscles, il doit en tenir compte : «Il y a plus de raison dans ton corps que dans ta meilleure sagesse. Et qui donc sait pourquoi ton corps a précisément besoin de ta meilleure sagesse?» Nietzsche, Ainsi parlait Zarathoustra.

    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2013-04-02
    Loading

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.