• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

      • L’îlot Louis Valcke

        Sur les traces de Louis Valcke (1930-2012), professeur, philosophe, essayiste, cycliste, navigateur et pèlerin. Spécialiste mondial de l’œuvre de Pic de la Mirandole.

  • La lettre
    • Édition


    Impression du texte

    Poincaré Raymond

    Homme politique français.

    Ministre de l'Instruction publique à 33 ans, puis nommé aux Finances, il apparaît comme un républicain modéré partisan de la laïcité.

    En tant qu'avocat, il s'oppose à la condamnation du capitaine
    Dreyfus, essentiellement pour des raisons juridico-légales.

    Devenu président du Conseil (1912-1913), il donne une nouvelle dimension à la Triple-Entente.


    Il accède à la présidence de la République en janvier 1913 et invite les partis à former pendant la guerre "l'Union Sacrée".


    Afin de regonfler le moral des troupes, il se résigne à nommer président du Conseil son grand ennemi,
    Georges Clemenceau, ce qui réduit son influence.

    Après la fin de son mandat de président de la République, il est de nouveau appelé à diriger le gouvernement (1922-1924) où il travaille dans le but d'obtenir le paiement des réparations allemandes. Il est d'ailleurs à l'origine de l'occupation de la Ruhr, décision qui obère les relations entre la France et son voisin d'Outre-Rhin.


    Raymond Poincaré se rend impopulaire en augmentant les impôts, mais parvient à stabiliser la monnaie en 1926 (" le franc Poincaré") avant de se retirer pour raison de santé.


    source: site du Premier ministre français – www.premier-ministre.gouv.fr. Droits réservés.
    Source: site du Premier ministre français - www.premier-ministre.gouv.fr. Droits réservés.
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01

    2%
    Dons reçus (2018-2019):609$
    Objectif (2018-2019): 20 000$


    Nous avons reçu près de 11 407$ lors de la campagne 2017-2018. Nous vous remercions de votre générosité. Pour la campagne 2018-2019, notre objectif s'élève à 25 000$.

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.