• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition


    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Flux RSS:

    Impression du texte

    Gibson Mel

    Introduction à l’œuvre de l’auteur

     

                En mettant des images sur les épisodes les plus cruels des Saintes Ecritures, Mel Gibson s’est injustement attiré les foudres d’une frange importante du Public et de la Critique. La mise à l’index de ce fervent Catholique est riche d’enseignements. Non contente de révéler l’inculture religieuse d’un monde en voie de désacralisation, elle rappelle en effet que tout auteur, pour exister, doit surmonter la mauvaise foi de ses contemporains.

     

    Lire la suite de l'article...

     

    Biographie

    Débuts

     

                A l’âge de douze ans, Mel Gibson s’installe en Australie avec ses parents. C’est dans ce pays au Cinéma balbutiant qu’il s’affirme en tant qu’acteur. Sa prestance, alliée à son magnétisme, font merveille dans Mad Max de George Miller (1980) mais aussi, dans Gallipoli et L’année de tous les dangers (The Year of Living Dangerously) de Peter Weir (1981-1982). Fort de ces succès internationaux, Gibson conquiert Hollywood. Il devient l’une des valeurs sûres du Box-office Américain grâce à L’arme fatale (Lethal Weapon) de Richard Donner et aux nombreux rôles que lui offrent John Badham, Roger Spottiswoode, Ron Howard, Brian Helgeland ou encore, Martin Campbell. Il commence sa carrière de réalisateur en 1993, en mettant en scène un film intimiste intitulé L’homme sans visage (The Man Without a Face).

     

    Particularités

     

                Mel Gibson a reçu l’Oscar du meilleur réalisateur pour Braveheart (1995). Ses deux compositions suivantes, La Passion du Christ (The Passion of the Christ) (2004) et Apocalypto (2006), lui ont valu de nombreuses critiques, beaucoup de commentateurs lui ayant reproché de faire l’apologie de la violence, de l’intégrisme religieux, voire, de l’antisémitisme. Ces derniers films, marqués par un Catholicisme fervent, ont ceci de singulier qu’ils ont été dialogués dans des langues mortes (l’Araméen et le Yukatèque).

     

    Oeuvres

    Filmographie

    - Acteur

    · 1976 : The Sullivans de Pino Amenta et Graeme Arthur (série TV) : Ray Henderson

    · 1977 : Summer City de Christopher Fraser : Scollop

    · 1979 : Mad Max de George Miller : "Mad" Max Rockatansky

    · 1979 : Tim de Michael Pate : Tim

    · 1981 : Punishment de Julian Pringle (série TV) : Rick Monroe

    · 1981 : Gallipoli de Peter Weir : Frank Dunne

    · 1981 : Tickled Pink (série TV) - Saison 2, épisode 3

    · 1981 : Mad Max 2 : le défi (Mad Max 2 : The Road Warrior) de George Miller : "Mad" Max Rockatansky

    · 1982 : Attack Force Z de Tim Burstall et Jing Ao Hsing : le Capitaine P.G. Kelly

    · 1982 : L'Année de tous les dangers (The Year of Living Dangerously) de Peter Weir : Guy Hamilton

    · 1984 : Le Bounty (The Bounty) de Roger Donaldson : Fletcher Christian

    · 1984 : La Rivière (The River) de Mark Rydell : Tom Garvey

    · 1984 : Mrs Soffel de Gillian Armstrong : Ed Biddle

    · 1985 : Mad Max au-delà du Dôme du Tonnerre (Mad Max Beyond Thunderdome) de George Miller et George Ogilvie : "Mad" Max Rockatansky

    · 1987 : L'Arme fatale (Lethal Weapon) de Richard Donner : Martin Riggs

    · 1988 : Tequila Sunrise de Robert Towne : Dale MacKussic

    · 1989 : L'Arme fatale 2 (Lethal Weapon 2) de Richard Donner : Martin Riggs

    · 1990 : Comme un oiseau sur la branche (Bird on a Wire) de John Badham : Rick Jarmin

    · 1990 : Air America de Roger Spottiswoode : Gene Ryack

    · 1990 : Hamlet de Franco Zeffirelli : Hamlet

    · 1992 : L'Arme fatale 3 de Richard Donner : Martin Riggs

    · 1992 : Earth and the American Dream de Bill Couturié (narrateur)

    · 1992 : Forever Young de Steve Miner

    · 1993 : The Chili Con Carne Club de Jonathan Kahn (court-métrage de 21 minutes) : Mel

    · 1993 : L'Homme sans visage (The Man Without a Face) de Mel Gibson : Justin McLeod

    · 1994 : Maverick de Richard Donner : Bret Maverick

    · 1995 : Braveheart de Mel Gibson : William Wallace

    · 1995 : Casper de Brad Silberling : lui-même

    · 1995 : Pocahontas, une légende indienne (Pocahontas) de Mike Gabriel et Eric Goldberg : John Smith (voix VO)

    · 1996 : La Rançon (Ransom) de Ron Howard : Tom Mullen

    · 1997 : Complots (Conspiracy Theory) de Richard Donner : Jerry Fletcher

    · 1998 : Le Mystère des fées - Une histoire vraie (FairyTale: A True Story) de Charles Sturridge : Le père de Frances

    · 1998 : L'Arme fatale 4 de Richard Donner : Martin Riggs

    · 1999 : Payback de Brian Helgeland : Porter

    · 2000 : The Million Dollar Hotel de Wim Wenders : Inspecteur Skinner

    · 2000 : Chicken Run de Peter Lord et Nick Park : Rocky (voix VO)

    · 2000 : The Patriot, le chemin de la liberté (The Patriot) de Roland Emmerich : Benjamin Martin

    · 2000 : Ce que veulent les femmes (What Women Want) de Nancy Meyers : Nick Marshall

    · 2002 : Nous étions soldats (We Were Soldiers) de Randall Wallace : Lieutenant-Colonel Hal Moore

    · 2002 : Signes (Signs) de M. Night Shyamalan : Révérend Graham Hess

    · 2003 : The Singing Detective de Keith Gordon : Dr. Gibbon

    · 2004-2005 : Les Sauvages (Complete Savages) (série TV) - Saison 1, épisodes 5, 10 et 19 : Officier Cox

    · 2010 : Hors de contrôle de Martin Campbell : Thomas Craven

    · 2010 : The Beaver de Jodie Foster : Walter Black

    · 2010 : How I spent my summer vacation de Adrian Grunberg : Driver

    · 2010 : Under and Alone de Antoine Fuqua : William "Billy" Queen

    · 2010 : Sam and George de Richard Donner

    - Producteur

    · 1995 : Braveheart de Mel Gibson

    · 2000 : The Three Stooges de James Frawley (TV) (producteur exécutif)

    · 2001 : Invincible (film, 2001) de Jefery Levy (TV) (producteur exécutif)

    · 2003 : Family Curse, de Dan Angel et Billy Brown (TV) (producteur exécutif)

    · 2003 : The Singing Detective de Keith Gordon

    · 2004 : La Passion du Christ (The Passion of the Christ) de Mel Gibson

    · 2004 : Evel Knievel, de John Badham (TV) (producteur exécutif)

    · 2004 : Paparazzi de Paul Abascal

    · 2004 : Les Sauvages (Complete Savages) de Paul Abascal et Mel Gibson (TV) (producteur exécutif)

    · 2004 : Clubhouse, de Steve Gomer, Gavin O'Connor et Oz Scott (TV) (producteur exécutif)

    · 2010 : Mad Max 4: Fury Road, de George Miller

    - Réalisateur

    · 1993 : L'Homme sans visage (The Man without a Face)

    · 1995 : Braveheart

    · 2004 : La Passion du Christ (The Passion of the Christ), également scénariste

    · 2004 : Les Sauvages, co-réalisé avec Paul Abascal (TV) - Saison 1, épisode 1, 2 et 11

    · 2006 : Apocalypto

    Distinctions

    · Australian Film Institute Award du meilleur acteur en 1979 pour Tim

    · Australian Film Institute Award du meilleur acteur en 1981 pour Gallipoli

    · Oscar du meilleur film en 1995 pour Braveheart

    · Oscar du meilleur réalisateur en 1995 pour Braveheart

    · Golden Globe du meilleur réalisateur en 1996 pour Braveheart

    Liens externes

    · IMDB – www.imdb.com

    · AlloCiné – www.allocine.fr

    · Ciné-club de Caen – www.cineclubdecaen.com

    · Cinémathèque Française – www.cinematheque.fr

    · Cinémathèque Québécoise – www.cinematheque.qc.ca

    Documentation

     

    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Loading

    Référence


    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.