• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition

    Médiocrité

    Définition

    Dans le bon sens tu terme, la médiocrité est ce qui faisait dire à Aristote (après le poète Phocyclide): «La médiocrité nous comble de tous les biens;
    Je veux vivre au milieu de mes concitoyens.»

    Enjeux

    Déclarer illégale la pauvreté

    Telle est la proposition de Ricardo Petrella, économiste, sociologue, alter mondialiste reconnu mondialement, ce qui montre bien que l'on peut être internationaliste sans être pour la mondialisation économique. Petrella nie que la société puisse être fondée sur le commerce: «Cela signifie, par exemple, lutter contre l'idée que le commerce est à la base d'une société, par exemple, il faut ici se battre au niveau mondial contre les principes fondateurs, la politique et le fonctionnement de l'Organisation mondiale du commerce (OMC).»... du Fonds monétaire international (FMI) et de la Banque mondiale (BM).

    Ricardo Petrella, «Déclarer illégale la pauvreté», entrevue avec Jérôme Savoy, L'itinéraire, vol 10, no 8, août 2003.

    Essentiel

    Celui qui a renoncé à dépasser les limites de la médiocrité peut paraître incongru au milieu de ceux qui luttent pour atteindre leurs buts. Une esthétique et une éthique de la vie sont indispensables pour justifier la position du sage. Ainsi, à Thales (voir section VI), qui mène Solon en bateau en lui faisant croire à la mort de son fils, pour lui démontrer qu'il vaut mieux ne pas avoir d'enfants, car on peut les perdre; ou à Vyasadeva, pour qui l'histoire du pigeon qui perd toute sa famille aux mains du chasseur cruel montre bien que «quiconque développe un trop grand attachement pour la vie de famille sera un jour ou l'autre en proie à la confusion. Tout comme le pigeon, il cherchera son plaisir dans la vie sexuelle. Puis très occupé à maintenir sa famille, il devra connaître souffrances et tribulations, ainsi que les autres membres de sa famille», on pourrait faire observer qu'ils mettent fin, d'une certaine façon, à la société telle que nous la connaissons. Ce qui distingue l'action du sage moderne, un Petrella ou un Nicholas Georgescu-Roegen, c'est que leur simplicité volontaire est orientée vers la survie de la société et de l'espèce humaine. Pour eux, on doit suivre la sagesse parce qu'il n'y a pas de moyen de faire autrement. C'est aussi ce qu'on appelle la «simplicité volontaire».

    Documentation

    Ricardo Petrella, «Déclarer illégale la pauvreté», entrevue avec Jérôme Savoy, L'itinéraire, vol 10, no 8, août 2003. Petrella voudrait qu'on déclare illégale la pauvreté (et non les pauvres), comme on a déclaré illégal l'esclavage, au XIXe siècle: «On n'a pas le droit d'être pauvre, comme on n'a pas le droit d'être esclave.»
    Vyasadéva, Le roi et le sage. Petit traité d'écologie spirituelle. Trad. Alain Dennequin, Éditions, Dervy, 1999, p. 26.
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Loading
    Informations
    Linguistique
    Antonymes
    médiocratie
    Anglais
    mediocrity
    Documents Associés
    Aristote
    Gouvernement, Politique d'Aristote, démocratie
    Ernest Hello
    Plutarque
    Modération, richesse

    Référence


    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.