• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

      • L’îlot Louis Valcke

        Sur les traces de Louis Valcke (1930-2012), professeur, philosophe, essayiste, cycliste, navigateur et pèlerin. Spécialiste mondial de l’œuvre de Pic de la Mirandole.

  • La lettre
    • Édition


    Impression du texte

    Aliénor d'Aquitaine

    Fille et héritière du duc d’Aquitaine, elle épouse en 1137 le roi Louis VII dont elle a deux filles. L'absence d'héritier mâle et la mésentente entre les époux conduit à la dissolution du mariage en 1152. Aliénor se remarie immédiatement avec Henri Plantagenêt, offrant l'Aquitaine aux comtes d'Anjou, qui tiennent déjà la Normandie (1144) et obtiendront bientôt l'Angleterre (1154). Sans ignorer la Normandie où elle fréquente notamment les résidences de Falaise et du Petit-Quevilly, la reine Aliénor tient en Aquitaine, à Poitiers, une cour brillante, où se pressent les grands esprits et les artistes du temps. C'est dans la cour des Plantagenêt et en particulier autour d'Aliénor et de ses filles que s'élabore une littérature nouvelle, art des troubadours, roman courtois, dont les sujets ont aussi une portée politique. Le souverain Plantagenêt légitime sa dynastie en la rattachant au mythique roi Arthur. Les relations avec son époux s'étant très vite dégradées, Aliénor prend parti dans les luttes qui opposent ses fils Henri le Jeune et Richard, à leur père Henri II Plantagenêt. Elle en est punie par l'exil en Angleterre. Richard Cœur de Lion, roi en 1189, confie au contraire à Aliénor la régence pendant la croisade.. En l'absence de Richard, prolongée par sa captivité (1190-1194), Aliénor s'oppose notamment aux entreprises du roi de France, Philippe Auguste, et aux manœuvres de Jean sans Terre. A la mort de Richard (1199), Aliénor apporte au contraire son soutien à son dernier fils, Jean sans Terre, contre les partisans d'Arthur de Bretagne, héritier de son autre fils Geoffroy (mort en 1186). Sa petite-fille Blanche de Castille est alors mariée au fils de Philippe Auguste, le futur Louis VIII (1199-1200). Elle meurt peu après la prise de Château-Gaillard par les Français dans son abbaye de Fontevrault, où elle est inhumée (1204).

     

    Bibliographie :

    - Georges Duby. - Dames du XIIe s., I, Héloïse, Aliénor et quelques autres. - Paris : Gallimard, 1995.
    - Jean Favier. - Dictionnaire de la France médiévale. - Paris : Fayard, 1993.
    - Régine Pernoud. - Alénor d'Aquitaine. - Paris : Albin-Michel, 1965.

    Source: Les Normands, un peuple d'Europe, site créé avec l'appui de la Commission européenne.


     
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01

    2%
    Dons reçus (2018-2019):609$
    Objectif (2018-2019): 20 000$


    Nous avons reçu près de 11 407$ lors de la campagne 2017-2018. Nous vous remercions de votre générosité. Pour la campagne 2018-2019, notre objectif s'élève à 25 000$.

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.