• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition


    Impression du texte

    Lincoln Abraham

    Homme politique américain, président des États-Unis de 1861 à 1865.

    "Le principal rédacteur de la Constitution américaine, Thomas Jefferson, avait lui-même des esclaves dans ses plantatations du Sud et il ne les a pas affranchis après avoir proclamé solennellement que tous les hommes sont égaux en droit. Il faut supposer que les Noirs n'étaient pas des hommes à ses yeux.

    C'est pourquoi il convient de situer le triomphe de la démocratie en Amérique au moment de l'abolition de l'esclavage, après la victoire des armées du Nord, lors de la guerre de sécession.


    Le discours de Lincoln prononcé au milieu de la guerre sur le champ de bataille de Gettysburg est d'une inspiration plus élevée que la Déclaration d'indépendance, dont il est d'ailleurs une critique à peine voilée. Sous le plume de Jefferson le mot égalité n'était encore qu'un mot; or ce sont les actes qui, aux yeux de Lincoln, importent: 'Il y a quatre-vingt sept ans nos pères donnèrent naissance sur ce continent à une nouvelle nation conçue dans la liberté et vouée à la thèse selon laquelle que tous les hommes sont créés égaux.
    'Aujourd'hui nous sommes engagés dans une grande guerre civile dont le but est de vérifier si cette nation, ou toute autre nation conçue dans un tel esprit et vouée à une telle cause, peut être viable.
    'Nous sommes réunis sur un des grands champs de bataille de cette guerre.
    'Nous sommes venus pour faire d'une partie de ce champ un lieu sacré, où pouuront jouir de leur dernier repos ceux qui ont donné leur vie pour que cette nation puisse vivre.
    'Il était à la fois opportun et approprié que nous agissions ainsi.
    'Mais, en toute vérité, il ne nous est possible ni de dédier, ni de consacrer, ni de bénir cette terre.
    'Les braves, morts ou vivants, qui se sont battus en ce lieu l'ont consacré bien au-delà de nos pauvres moyens d'ajouter à leur oeuvre ou de la décrier. Le monde aura à peine remarqué les propos que nous tenons en ce lieu et il n'en conservera qu'un souvenir éphémère, mais il n'oubliera jamais ce qu'ils y ont fait.
    'C'est plutôt nous les vivants qui devons nous concacrer à la tâche inachevée, mais si noblement conduite à son apogée par ceux qui se sont battus ici. C'est plutôt à nous qu'il appartient de nous consacrer au grand défi qui nous attend. Puissent ces morts à qui nous rendons hommage accroître notre attachement à la cause qui fut l'objet de leur ulitme et complet dévouement.
    'Puissions-nous, par notre détermination, faire en sorte que ces morts ne soient pas morts en vain, que cette nation, à l'ombre de Dieu, puisse renaître dans la liberté...et que le gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple ne disparaisse pas de la surface de la terre.»
    Ce fut sans doute le discours le plus court que prononça Lincoln. Ceux qui se sont déplacés pour aller l'entendre à Gettysburg étaient toutefois capables de suivre avec attention des débats qui pouvaient durer une journée entière et pendant lesquels Lincoln pouvait lui-même parler plusieurs heures d'affilée.

    Aujourd'hui les leaders politiques américains s'adressent à leurs compatriotes au moyen de messages télévisés de quelques secondes. Par là la démocratie américaine s'éloigne dangereusement du climat dans lequel elle est née: "Les pères fondateurs, écrit Richard Hofstadter, étaient des sages, des scientifiques, des hommes d'une grande culture."


    Les hommes de l'image parviendront-ils à protéger et à faire fructifier l'héritage qui leur fut transmis par les hommes du livre?


    Source: Jacques Dufresne, Neuf grands moments dans l'histoire de la démocratie

    Biographie



    Statue de Lincoln (Lincoln Memorial, Washington, D.C., É.-U.)
    Crédit: Ken Hammond, USDA

    Oeuvres

    Documentation

    The Lincoln Collection, The Special Collections Department and The Lincoln Club of Delaware, University of Delaware Library (É.-U.)

    Recollections of Lincoln, par Henry Villard (The Atlantic Monthly, février 1904)

    New Light on Lincoln's Boyhood, par Arthur E. Morgan (The Atlantic Monthly, février 1920)

    Abe Lincoln, Country Lawyer, par Benjamin Thomas (The Atlantic Monthly, février 1954)

    A Passive President?, par James M. McPherson (The Atlantic Monthly, novembre 1995)

    Rhetoric of Freedom. Lincoln, Emerson, Douglass (Atlantic Unbound, 16 septembre 1999)

    Abraham Lincoln and the Last Best Hope, par Jean Bethke Elshtain (First Things, no 97, novembre 1999, p. 43-47)

    Keeping Lincoln's Secrets, par Douglas L. Wilson (The Atlantic Monthly, mai 2000)
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2013-03-20
    Loading
    Informations
    Données biographiques
    Naissance
    12 / 02 / 1809, Hardin County, Kentucky, É.-U.
    Déces
    15 / 04 / 1865
    Documents Associés
    Raccourcis

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.