• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'homme, la nature, la techique

        Réflexions inspirées de Bernard Charbonneau et Jacques Ellul, avec la collaboration de l'Association Aquitaine B.Charbonneau J.Ellul, sous la présidence de Sébastien Mor...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

  • La lettre
    • Édition


    La lettre de L'Agora
    Abonnez-vous gratuitement au bulletin électronique. de L'Agora.
    Si l’Encyclopédie de l’Agora demeure progressiste, c’est dans un nouveau sens du mot progrès, fondé sur la science réparatrice et sur le principe de précaution.
    Média social:
    Facebook:


    Flux RSS:

    Impression du texte
    Marcel Proust
    « Italienne aux bras d'un Prince de Bavière
    Dont l'oeil triste et glacé s'enchante à sa langueur !
    Dans ses jardins frileux il tient contre son coeur
    Ses seins mûris à l'ombre, où têter la lumière.

    Sa tendre âme allemande, - un si profond soupir ! -
    Goûte enfin la paresse ardente d'être aimée,
    Il livre aux mains trop faibles pour le retenir
    Le rayonnant espoir de sa tête charmée.

    Chérubin, Don Juan ! loin de l'oubli qui fane
    Debout dans les parfums tant il foula de fleurs
    Que le vent dispersa sans en sécher les pleurs
    Des jardins andalous aux tombes de Toscane !

    Dans le parc allemand où brument les ennuis,
    L'Italienne encore est reine de la nuit.
    Son haleine y fait l'air doux et spirituel
    Et sa Flûte enchantée égoutte avec amour
    Dans l'ombre chaude encore des adieux d'un beau jour
    La fraîcheur des sorbets, des baisers et du ciel. »
    Date de création : 2012-04-01 | Date de modification : 2012-04-01
    Loading
    Informations
    L'auteur

    Marcel Proust
    Mots-clés
    Classicisme, musique allemande
    Documents associés
    Hélène Laberge
    Christian Danet
    Salzbourg, commémoration, Richard Strauss, Gustav Mahler, wagnérisme, Richard Wagner, Ludwig van Beethoven, Emma Calvé
    Wolfgang Amadeus Mozart
    Alexandre Pouchkine
    génie, ressentiment, art, musique classique, Salieri
    Léo-Pol Morin

    Contribuez au rayonnement des oeuvres de l'Agora/Homo vivens en devenant membre ou en faisant un don.