• Encyclopédies

      • Encyclopédie de l'Agora

        Notre devise: Vers le réel par le virtuel!


      • Encyclopédie sur la mort

        L’encyclopédie sur la mort veut s'intéresser à ce phénomène sous ses multiples aspects et ses diverses modalités.


      • Encyclopédie Homovivens

        Encyclopédie sur les transformations que l'homme opère en lui-même au fur et à mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se réduit à la mécanique.


      • Encyclopédie sur l'inaptitude

        Tout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle réserve aux plus vulnérables de ses membres que l'on peut juger de la qualité d'une société. Aussi avons-nous voulu profiter ...


      • Encyclopédie sur la Francophonie

        L'Encyclopédie de la Francophonie est l'une des encyclopédies spécialisées qui se développent parallèlement à l'Encyclopédie de l'Agora.

  • Dictionnaires
  • Débats
      • Le Citoyen Québécois

         Après la Commission Gomery, la Commission Charbonneau! À quelles conditions pourrions-nous en sortir plus honnêtes… et plus prospères

      • L'hypothèse Dieu

         Un nouveau site consacré au dialogue entre croyants et non-croyants a été créé. Son titre « L’hypothèse Dieu » annonce-t-il un vira...

  • Sentiers
      • Les sentiers de l'appartenance

        L'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux Vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage...Quand la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au ...

      • Le sentier des fleurs sauvages

        Nous sommes des botanistes amateurs. Notre but est de partager un plaisir orienté vers une science complète où le regard du poète a sa place à côté de celui du botaniste, du généticien, du gastrono...

      • L’îlot Louis Valcke

        Sur les traces de Louis Valcke (1930-2012), professeur, philosophe, essayiste, cycliste, navigateur et pèlerin. Spécialiste mondial de l’œuvre de Pic de la Mirandole.

  • La lettre
    • Édition

    L'Encyclopédie sur la mort


    Registre des armes à feu menacé au Canada

    Le registre national des armes à feu créé en 1995 et tenu à jour par le Gouvernement du Canada, apparaît de plus en plus menacé. En effet, les conservateurs, appuyés de quelques libéraux et néo-démocrates, ont voté le 4 novembre 2009 en faveur d'un projet de loi visant à supprimer l'obligation d'y enregistrer les armes de chasse.
    Le ministre de la sécurité publique Jacques Dupuis, a rappelé que le gouvernement du Québec s'opposait catégoriquement à l'abolition du registre national. Le mécanisme actuel, étendu à l'ensemble du pays, a fait ses preuves, a-t-il estimé.

    «Le fait que le registre ait cours partout au Canada est extraordinairement efficace et extraordinairement utile. Il faut continuer à se battre pour en empêcher l'abolition», a dit M. Dupuis. Le ministre a fait parvenir mardi soir une lettre à son homologue fédéral, Peter Van Loan, pour lui exprimer la position du Québec. Il a aussi lancé un appel "à tous les élus de la Chambre des communes" pour qu'ils rejettent le projet de loi conservateur.

    L'accès aux armes de feu demeure une des facteurs qui risquent d'accroître le nombre des suicides des hommes et les homicides perpétrés dans le cadre familial ou dans les réseaux de proximité (parties d'amis qui, l'alcool aidant, virent à la violence (parties de chasse arrosées, etc.)

    La mère de l'une des victimes de la Polytechnique qui s'est battu pour la mise en place d'une telle restriction des armes a écrit une lettre en mémoire de sa fille. En voici quelques extraits:

    «Après la mort de ma fille Anne-Marie, je me suis investie à temps plein pour améliorer les contrôles sur les armes non restreintes, une catégorie qui comprend l'arme à feu utilisée le 6 décembre 1989. En 1995, avec les familles de la Polytechnique, nous avons lutté de toutes nos forces pour passer la Loi sur les armes à feu. Quelle est l'imposition terrible, le fardeau grave posé par l'enregistrement des armes à feu? Les propriétaires d'armes à feu doivent remplir un formulaire en indiquant quelles armes à feu ils possèdent. Sans l'information sur qui possèdent des armes à feu et quelles armes, il n'y a aucun moyen pour les policiers de conserver les armes hors de portée de personnes dangereuses, d'associer les armes à feu à leurs propriétaires ou de les tenir responsables.

    [...]

    Les groupes de femmes en régions ont dit à plusieurs reprises qu'ils ont besoin de contrôles stricts sur toutes les armes à feu pour assurer la protection des enfants et des femmes, surtout en milieu rural. Les policiers ont également dit que tous les propriétaires d'armes à feu doivent obtenir un permis et que toutes les armes à feu doivent être enregistrées. Ils ont ajouté que presque la moitié des armes à feu utilisées lors de crime au pays sont des carabines et des fusils de chasse

    [...]

    Il est clair que le lobby des armes à feu canadien, comme la NRA américaine, et les Conservateurs ont beaucoup d'argent à dépenser pour des campagnes et de la publicité. Je compte fermement que nous aurons, cette fois encore, l'appui des partis d'opposition. Nous avons besoin d'un registre national des armes à feu. Des vies en dépendent.» (Suzanne Laplante-Edward)

    Texte intégral:
    L'ÉVÉNEMENT SUR LE WEB
    avec Cécile GLADEL

    http://evenement.branchez-vous.com/2009/11/20_ans_apres_poly_le_registre.html
    Date de création:-1-11-30 | Date de modification:-1-11-30

    Documents associés